Creative Connection

April 16, 2019 /Non classifié(e) /

Distiller de la créativité dans des cursus scolaires “non-créatifs”

Résoudre des équations mathématiques, interpréter des statistiques, analyser les tendances économiques… Etudiants, vous trouvez que vos cours ne sont pas propices à la créativité ? Pourtant, la créativité n’est pas forcément l’apanage de ceux qui évoluent dans le milieu du design graphique ou du cinéma. La créativité et la résolution des problèmes de façon inventive sont des principes qui s’appliquent partout, et pas simplement dans les classes « créatives ».

Et cerise sur le gâteau, ils ne sont pas seulement bénéfiques pour votre motivation en classe. En développant votre fibre créative lors de cours à forte teneur textuelle, vous pourrez également vous démarquer dans le monde du travail, où tout le monde n’est pas doué d’un esprit créatif comme le vôtre.

Laissez toujours libre cours à la créativité

Cela dit, il est facile — et même tentant — de mettre sa créativité en veille lorsqu’on travaille sur un projet rébarbatif ou qu’on potasse un cours classique.

« Pour pratiquer l’analytique, j’étais persuadée qu’il fallait mettre en sommeil la partie créative de mon cerveau », confie Stephanie Ormston, analyste-chercheuse.

Cette conviction a longtemps empêché Stephanie de créer des présentations qui auraient véritablement interpelé son public, ou de montrer au quotidien qu’elle pouvait être à la fois productive et passionnée par son travail. Lorsqu’elle s’est enfin autorisée à exprimer sa créativité, en choisissant de raconter une histoire au lieu d’énoncer des faits, tout a changé pour elle.

Pour rester motivé et donner le meilleur de vous-même, faire preuve de créativité est un moyen efficace de rompre la monotonie de vos cours et d’ajouter une touche d’originalité à sa routine.

Selon vos penchants artistiques, vos capacités et les compétences que vous souhaitez acquérir, il existe de nombreuses stratégies simples pour instiller de la créativité dans chacun de vos cours, y compris les plus rébarbatifs.

  • Organisez vos idées dans un storyboard

Ne vous contentez pas de prendre des notes pour chaque devoir à rendre. Essayez plutôt de représenter visuellement vos idées. Partez, par exemple, sur un storyboard, une carte heuristique, un organigramme, un diagramme de Venn ou une représentation plus libre.

Esquissez vos idées dans l’application Photoshop Sketch sur votre téléphone ou votre iPad. Lors du processus d’idéation, la technique du « doodling » — ou griffonnage — peut également vous aider à mieux appréhender le concept étudié.

  • Misez sur des formats originaux

Réfléchissez à votre prochain projet en laissant de côté stylo et papier. Réalisez une affiche, créez un wireframe ou élaborez une page d’accueil pour présenter votre devoir. Photoshop est l’outil idéal pour créer des contenus visuels qui viendront étayer l’idée principale.

  • Dynamisez vos présentations

Nous savons que vous avez tout un tas de présentations à rendre chaue année. Pourquoi ne pas en profiter pour exprimer votre style unique ? Faites appel à vos outils et à votre sens artistique pour créer dans InDesign une superbe présentation qui suscitera l’intérêt et l’attention de vos camarades et de votre enseignant.

  • Ajoutez de la couleur

Les couleurs et les motifs peuvent donner du relief à votre travail et faciliter la compréhension de certains concepts. « L’utilisation d’une couleur spécifique doublée d’un choix et d’un positionnement ingénieux peut avoir une réelle incidence sur le ressenti, l’attention et le comportement des uns et des autres en phase d’apprentissage », explique Karla Gutierrez dans son blog Sh!ft. « Il est temps de les utiliser à notre avantage », ajoute-t-elle, en soulignant que « les couleurs améliorent la mémoire et que les apprenants se souviennent plus facilement des images en couleur que des images en noir et blanc. »

Alors misez sur la couleur, mais ne vous contentez pas d’orner la couverture de votre rapport d’un motif ou d’un aplat éclatant. Utilisez plutôt la couleur pour organiser et souligner vos idées, renforcer votre argumentaire et mieux faire passer votre message », conclut Karla Gutierrez.

  • Testez de nouveaux outils

Évitez d’avoir recours à votre palette d’outils habituelle à chaque occasion. Une fiche de lecture serait, par exemple, beaucoup plus expressive si vous l’élaboriez dans InDesign. Tester de nouveaux outils est également très utile pour développer de nouvelles compétences et mettre votre travail en valeur.

  • Pensez aux photos et aux vidéos

Utilisez des images Adobe Stock pour raconter votre histoire, ou intégrez une animation, voire une vidéo. Vous pouvez facilement créer un GIF dans Photoshop et l’utiliser dans une démonstration ou autre : les possibilités sont infinies.

  • Utilisez des infographies

S’agissant des cours analytiques et empiriques, votre travail doit essentiellement s’appuyer sur des chiffres et des données. Voyez plus loin et focalisez-vous sur la création de représentations esthétiques et accessibles, en les agrémentant d’icônes et d’infographies. Vous pouvez d’ailleurs très facilement créer des illustrations dans Illustrator. Commencez par des formes simples, ajoutez des couleurs et insérez des données, et le tour est joué !

  • Collaborez

Vous travaillerez presque toujours avec une ou plusieurs personnes, et croyez-le ou non, c’est le meilleur moyen de stimuler la créativité. Vous n’aurez jamais trop d’outils à disposition, et si vous êtes plusieurs à les exploiter, c’est encore mieux. Songer à des approches inédites et réfléchir collectivement à de nouvelles idées, voilà la recette pour être productif ! 

Préparez-vous à entrer dans la vie active

Ces stratégies vous aideront à rester motivé en classe et à approfondir les sujets étudiés, mais aussi à impressionner vos futurs employeurs. Le marché de l’emploi actuel et émergent fait la part belle aux créatifs et aux personnes capables de résoudre les problèmes de façon inventive, des profils très recherchés.

« Ces compétences vous serviront, quelle que soit la carrière envisagée », confie Alex Gay, directeur du marketing produit pour les établissements d’enseignement chez Adobe. « La résolution créative des problèmes, l’esprit critique et le sens de la communication sont les compétences qui différencieront les étudiants et les aideront à affronter l’avenir… Des personnes capables de résoudre les problèmes — telles seront les recrues des entreprises de demain. »

Non classifié(e)

Join the discussion