Creative Connection

27 août 2018 /design /

Design : une ampleur – et des défis – croissants

Pensez à la dernière fois que vous avez acquis un nouveau logiciel, un ordinateur portable, ou encore un lave-vaisselle. Qu’est-ce qui vous a vraiment convaincu d’acheter le produit ?

Pour ma part, le facteur décisif est souvent le design. Je prête bien sûr attention aux fonctionnalités, aux spécifications et au prix. Néanmoins, l’expérience globale que j’ai d’un produit est souvent plus importante que la technologie sous-jacente. Le logiciel sera-t-il intuitif et facile d’utilisation ? Serai-je à l’aise avec le système d’exploitation de l’ordinateur portable ? Quel sera le rendu de ma cuisine avec ce lave-vaisselle ? Au final, voici ce qui me pousse à l’achat.

Je suis convaincu que c’est le cas pour la plupart des gens. C’est l’une des raisons pour lesquelles le design n’a jamais été aussi important. Les entreprises ont réalisé que le design représente un avantage concurrentiel. Les designers sont ainsi enfin au cœur des choses ! Pour créer un excellent produit, il est essentiel de disposer de quelqu’un capable d’anticiper les besoins des utilisateurs et d’y répondre clairement et de manière efficace. C’est le rôle des designers, et cela les place dans une position où ils sont très demandés. Nous avons récemment interrogé des chargés de recrutement et 87 % d’entre eux ont révélé que l’embauche de designers expérimentés était leur priorité principale.

L’avenir du design…

Je pense que le design va continuer à prendre de l’importance. Néanmoins, l’avenir apportera son lot d’opportunités et de défis. En voici quelques-uns que je peux envisager :

Créativité connectée :  À mesure que le design deviendra plus important, de plus en plus de gens s’y intéresseront. Le design ne se fait pas en vase clos : les professionnels du marketing, les chefs de produit, les développeurs et de nombreux autres acteurs voudront voir ce que les designers produisent pour y ajouter des commentaires. La prochaine génération d’outils de design devra rendre la collaboration simple et fluide. Pour cela, les facteurs déterminants seront de pouvoir stocker les créations dans le cloud, où tous ceux qui en auront besoin pourront y avoir accès, permettant ainsi aux créateurs de travailler à partir d’une tablette, d’un téléphone ou d’un navigateur web.

Intelligence artificielle :  L’IA est sujette à polémique parmi les designers. Certains s’inquiètent et pensent qu’elle réduira la créativité à un simple algorithme. Je crois fermement qu’un robot ne pourra jamais remplacer la créativité humaine. Mais, en traitant les tâches fastidieuses et répétitives qui font simplement perdre du temps, l’IA peut encourager la création. Je n’ai jamais rencontré un créatif qui préfère faire en trois heures ce qui pourrait être fait en trois minutes. Avec l’IA, de tels gains de temps seront possibles.

Design éthique :  Les médecins ont le serment d’Hippocrate, que l’on résume souvent par « en premier lieu, ne pas nuire ». Les designers doivent également avoir leur principe directeur. Avec toutes les exigences auxquelles sont soumis les conceptions et les designers, le serment doit être « en premier lieu, penser aux utilisateurs ».

Réalité augmentée :  Je crois que, dans l’avenir, nous utiliserons la réalité augmentée de la même manière que nous utilisons aujourd’hui le web, mais dans le monde physique plutôt que sur un écran. Qu’il s’agisse de s’orienter dans une ville, de consulter les menus des restaurants, de faire des rencontres ou d’obtenir de l’aide pour réparer des appareils ménagers, la réalité augmentée nous permettra d’enrichir nos expériences d’une manière que nous avons peine à imaginer aujourd’hui. Néanmoins, rien de tout cela ne sera possible sans la création par les designers d’un contenu percutant en 3D et la possibilité de collaborer avec les développeurs sur plusieurs plateformes.

Interface vocale :  La voix humaine est peut-être l’interface la plus naturelle à utiliser et elle devient de plus en plus courante. Les enceintes connectées telles qu’Alexa d’Amazon seront installées dans 70 millions de foyers américains d’ici à 2022 (source : rapport Juniper Research). Pour les designers, la création d’expériences vocales requiert des compétences nouvelles, allant au-delà du clavier, de la souris et de l’écran. Pour réussir demain, les designers devront savoir comment créer une interface vocale efficace et intuitive. Ils devront avoir une compréhension approfondie de la communication humaine et du flux naturel des conversations, et savoir comment guider les utilisateurs sans interface physique ou visuelle.

… et comment Adobe y contribue

À l’heure actuelle, il est passionnant d’être le leader du développement des outils les plus puissants en matière de design. L’équipe à l’origine d’Adobe Creative Cloud travaille sans relâche pour faire évoluer nos produits et permettre aux designers de prospérer dans un avenir plein de défis stimulants et encourager la prochaine génération de talents.

Un élément-clé de cette démarche réside dans le développement continu d’Adobe XD, qui permet aux créatifs de concevoir des sites internet, des applications mobiles et autres expériences et d’en tester les prototypes. Les interfaces numériques étant au cœur du rapport que nous entretenons avec les produits et les services, je suis persuadé que XD sera un jour un produit aussi important que Photoshop.

Récemment, XD est devenu gratuit pour tous, une décision qui, je l’espère, devrait véritablement accélérer la démocratisation du design. J’espère que l’accès gratuit à un outil aussi puissant que XD aura le même effet que l’accès universel aux outils bureautique tels que Google Docs. La plupart des gens s’essaieront au design et acquerront des connaissances de base.

Creative Cloud évolue également pour anticiper les futurs besoins des créatifs. Nous posons les bases de la création basée sur le cloud et augmentons la portée de nos produits pour qu’ils fonctionnent à la fois sur appareils mobiles et navigateur web, pour que la collaboration soit fluide et que les créatifs puissent travailler en tout lieu.

Lors de la récente Worldwide Developers Conference d’Apple, nous avons lancé Project Aero, un nouvel outil de création d’expériences de réalité augmentée. Par le biais de notre collaboration avec Apple, Pixar et d’autres partenaires, Project Aero donnera aux professionnels la possibilité de créer des expériences en réalité augmentée attractives, avec des outils qu’ils utilisent au quotidien tels que Photoshop et Adobe Dimension.

Une composante importante de cet outil est Adobe Sensei, notre moteur d’intelligence artificielle qui, au sein d’Aero, aide les créatifs à gérer les exigences techniques de la RA. Nous utilisons également Sensei dans l’ensemble de Creative Cloud. Nous sommes persuadés qu’il existe de nombreuses opportunités pour traiter les fastidieuses tâches de base avec Sensei, afin de donner la liberté aux créatifs de pouvoir se consacrer à leurs réflexions.

Enfin, nous nous engageons à contribuer au développement de la prochaine génération de designers. Nous avons récemment annoncé un accord de licence pour les établissements scolaires qui réduit le coût d’un abonnement à Creative Cloud à 5 euros pour une année pour les élèves de primaire, de collège et de lycée aux États-Unis, en Europe, au Japon, en Nouvelle-Zélande et en Inde.

Être un designer à l’heure actuelle est passionnant, et l’avenir sera encore meilleur. Adobe s’engage à innover dans ses produits phares, à développer de nouveaux outils pour relever de nouveaux défis et à inspirer une nouvelle génération d’esprits créatifs.

Retrouvez l’interview de Scott Belsky pour découvrir ses anticipations sur l’avenir du design:

design

Participez à la discussion