Creative Connection

28 mai 2018 /inspiration /

Meet The Talent #10 : Rencontres créatives printanières

Ça fait du bien ! C’est le sentiment qui prédomine à chaque édition du Meet The Talent. Organisé à l’initiative d’Adobe, en collaboration avec Le Laptop, cet événement accueille des artistes de tous horizons qui viennent partager leurs expériences, leurs méthodes de travail, leurs inspirations. Exercice ardu s’il en est, mais sous le regard bienveillant de leurs pairs.

Cette dixième édition a débuté avec le travail éclectique de Fabien Barral, alias Mr Cup. Fondateur de Walter Magazine, Mr Cup s’est taillé une réputation de spécialiste du Letterpress, bouleversant les codes du graphisme pour proposer des créations originales et atypiques.

« J’ai découvert le Letterpress à la fin des années 2000. Il m’a paru évident que je devais faire quelque chose avec ça. J’ai expérimenté, créé des cartes de visites, des calendriers. De fil en aiguille, ces projets ont plu à des clients comme Cacharel et Rossignol », explique-t-il.

L’approche de Mr Cup est avant tout expérimentale. Il laisse libre court à sa créativité, et crée des projets personnels qui résonnent auprès de clients à l’international. « Je provoque les choses sans aller les chercher en partageant mon travail sur Internet. C’est ainsi que j’ai des clients qui viennent du monde entier : une agence au Canada, un label américain, etc. »

Mr Cup crée des calendriers, des magazines de graphisme et de cuisine, des lettres en bois, des jeux de cartes, des posters… « L’idée derrière les projets est de se dire “pourquoi ne pas le faire ?” », confie-t-il. La recette prend. Son approche de l’identité graphique séduit les marques : Herbal Tea, The Yard VFX, Hôtel Excelsior, le studio Brandever pour les caves à vin Backyard, le Conservatoire André Messager, etc.

Youlia Rainous cumule les talents : le cinéma d’animation, le motion design, l’UX Design, l’identité graphique. Plasticienne, designer, Youlia a insisté sur l’importance, pour elle, de valoriser ses projets personnels afin de partager sa sensibilité de designer. Son film « Fouding or not Fouding », réalisé comme projet de fin d’étude, est un film expérimental ludique et énergique autour de la cuisine. Ce projet est un subtil travail autour de l’image, de la représentation, de l’équilibre entre l’image et le son, de rythme. Ce travail titanesque, avec plus de 1500 photos utilisées pour animer un stop motion à raison de 12 i/s, donne à voir une pépite qui a été présentée dans plus de 300 festivals.

Youlia est revenue sur ses autres projets personnels : des génériques pour des courts métrages, un film en stop motion réalisé pour l’exposition collective Lactescences de la Milk Factory, un travail d’identité visuelle pour les 10 ans de la chaîne M6, ou encore un clip-vidéo pour Alabama Shakes. Youlia est une artiste complète, avant tout intéressée par l’animation. Après une formation en UX design au Laptop, elle repense le motion design au sens de l’expérience design à destination des utilisateurs.

Dernier talent de la soirée, Vincent Lagadrillière est compositeur de musiques à l’image et sound designer. Fondateur de Superpose Studio, il a fait ses armes sur les scènes musicales de France, participant à plus de 400 concerts à travers l’hexagone. Un intérêt pour la pluridisciplinarité, l’envie de partager et de collaborer avec d’autres créatifs l’amène à la composition de musiques pour le théâtre contemporain et vers une collaboration avec le chorégraphe Daniel Larrieu pour le festival de Danse à Beaubourg.

C’est en Australie, puis à Montréal, que Vincent fait ses premières armes dans la publicité, avec des clients comme Adidas, Stella McCartney, Armani, Cartier, Boucheron, Lacoste, Orange. « J’apprécie de pouvoir travailler sur des projets différents : un événement, une publicité, du théâtre. Il faut toujours que le projet représente un challenge. En publicité, j’aime bien faire à la fois la musique et le sound design pour accorder le son à la tonalité globale de la musique. L’écueil, je pense, est de trouver le juste équilibre entre l’image et le son car la musique est un vecteur fort qui peut rapidement prendre le pouvoir sur l’image. La musique intervient comme un narrateur parallèle », explique-t-il.

Démonstration est faite par la décomposition d’un projet pour les whiskys de la marque JB, Vincent présentant chaque étape du travail individuellement : le sound design, la musique, la voix off, et le mixage des trois éléments au service du message de la marque.

Merci à tous ces talents d’être venus pour montrer leurs créations et présenter leur approche. Pour connaître les dates des prochains Meet The Talent, rendez-vous sur https://www.meetup.com/fr-FR/All-Creatives-In-Paris/

Merci au Laptop, espace de coworking et de formation à l’UX Design, d’avoir accueilli cette nouvelle édition.

***

Mr Cup :  www.mr-cup.com

Youlia Rainous :  www.youliasproject.fr

Vincent Lagadrillière : http://superposestudio.squarespace.com/work

inspiration

Participez à la discussion