Creative Connection

March 19, 2018 /audiovisuelle /

Tous en scène à Hollywood

Alors que, depuis des semaines, les stars de cinéma enchaînent les cérémonies de remise de prix pour célébrer les films qui inspirent, divertissent et émeuvent le public aux quatre coins du monde, Adobe s’apprête à faire sensation à Hollywood. Après s’être imposé dans les productions cinématographiques, TV et web, Adobe est plus que jamais décidé à développer et renforcer ses relations avec la communauté des monteurs. Nous avons d’ailleurs ouvert un bureau à Los Angeles avec une équipe d’ingénierie et de support afin de fournir à l’industrie du cinéma le niveau d’assistance qu’elle est en droit d’attendre.

Souvent associé à l’art digital et à la créativité, Adobe est prisé des professionnels comme des amateurs. Qu’ont donc en commun des films comme Ave, César!, Deadpool et Gone Girl, les séries TV aux multiples nominations Mindhunter et Atlanta, et les émissions de divertissement comme Portlandia et Saturday Night Live ? Le fait que tous ces projets aient été montés avec Premiere Pro.

« Adobe Premiere Pro CC a commencé à se faire une place dans le cinéma indépendant grâce à l’accessibilité et au professionnalisme de ses fonctionnalités, mais nous sommes ravis de voir que l’application est également adoptée par les productions hollywoodiennes et TV à gros budget », confie Steven Warner, Vice President of Digital Video & Audio chez Adobe. « Le succès de Premiere Pro tient notamment au fait qu’Adobe sait pertinemment qu’il est impératif d’être à l’écoute des monteurs, des assistants, des réalisateurs et des superviseurs de post-production, et d’offrir des fonctionnalités sophistiquées capables de les épauler sans entraver leur vision. C’est la raison pour laquelle il est si important à nos yeux d’avoir une équipe à Hollywood, en contact direct avec les professionnels. »

L’équipe hollywoodienne d’Adobe s’est déjà rapprochée des principales associations de professionnels du montage et de la post-production — America Cinema Editors, Motion Picture Editors Guild, New York Post Alliance, etc. — afin de connaître les besoins des meilleurs monteurs et assistants en matière d’outils et de montrer comment Premiere Pro y répond.

Sa proximité géographique avec les prescripteurs de l’industrie du divertissement permet également à Adobe d’élargir son champ d’action, en proposant davantage de sessions de formation locales et une aide individualisée aux monteurs et assistants du cinéma, de la TV et du web. De plus, la communauté a accès à des tutoriels, des vidéos explicatives, des témoignages clients ainsi que des interviews via la playlist Inside Hollywood’s Cutting Rooms d’Adobe sur la chaîne YouTube Adobe Creative Cloud.

Ces échanges avec la communauté ainsi que la collecte des précieux avis des utilisateurs permettront à Adobe d’améliorer continuellement Premiere Pro pour les professionnels et passionnés du montage. À chaque nouvelle version, les équipes de développement commercial et les solutions consultants attendent impatiemment les retours des monteurs afin de découvrir comment ils repoussent les limites de Premiere Pro pour obtenir des résultats de qualité.

Adobe tient compte de ces retours et incite ses propres développeurs à perpétuer le cycle de l’excellence. Certaines des fonctionnalités les plus intéressantes de Premiere Pro, comme la possibilité d’intervenir simultanément sur plusieurs projets ou de permettre aux équipes d’un même site de partager et verrouiller des projets, sont directement inspirées d’avis de clients travaillant sur des productions de haut vol et mettant Premiere Pro à l’épreuve.

Mais Premiere Pro ne se résume pas à ses puissantes fonctions de montage. Le logiciel s’intègre aussi avec les applications Adobe Creative Cloud, comme Adobe Photoshop CC, After Effects CC et Audition CC, formant un environnement de post-production professionnel complet, idéal pour les nouveaux médias. Le réalisateur, auteur et monteur Joel Coen a d’ailleurs mis cet environnement à profit pour Ave, César! : « Face à la multiplication des effets spéciaux, les plateformes comme [Premiere Pro et After Effects] jouent un rôle de plus en plus important dans la mesure où elles permettent de voir le film au fur et à mesure », explique-t-il.

« [Adobe] connaît parfaitement les tenants et les aboutissants d’une solution de bout en bout », souligne le réalisateur de Gone Girl et de Mindhunter, David Fincher. « Et si vous placez ces outils entre les mains de professionnels motivés, les idées n’en seront que meilleures. »

Adobe est ravi de s’adresser à une plus grande partie de la communauté des monteurs dans le secteur du divertissement, et de contribuer ainsi à la création d’un système de montage optimisé, vecteur d’inspiration et de création.

Découvrez ce que Joel Coen, David Fincher et de nombreux autres professionnels du montage pensent d’Adobe Premiere Pro.

audiovisuelle

Join the discussion