Smartphones outstripped by tablets in global web traffic

Notre dernière analyse Adobe Digital Index a révélé que les sites web du monde entier reçoivent à présent plus de trafic en provenance des tablettes que des smartphones, avec respectivement 8 % et 7 % des pages consultées chaque mois. Nous avons surveillé de près le rapide envol des tablettes, et en janvier 2012, nous nous sommes aperçu que les internautes utilisant des tablettes dépensaient 54 % de plus par commande en ligne que leurs homologues utilisant des smartphones, et 19 % de plus que les utilisateurs de PC portables ou de bureau. Des résultats plutôt impressionnants pour ces appareils introduits il y a moins de trois ans.

Image1

Après avoir analysé plus de 100 milliards de visites sur plus de 1000 sites web à travers le monde, nous avons découvert que le Royaume-Uni mène cette tendance, les internautes britanniques semblant davantage susceptibles de surfer sur tablette. Si le trafic des smartphones au Royaume-Uni est similaire à celui observé aux États-Unis et au Canada, le trafic des tablettes y est beaucoup plus élevé, notamment lorsqu’on le compare au reste du monde. De plus, les internautes britanniques semblent bien plus susceptibles que leurs homologues français et allemands de naviguer aussi bien depuis leur tablette et que depuis leur smartphone.

b

Tous les pays ont vu le trafic des tablettes doubler l’an passé

En dépit de disparités régionales, la croissance du trafic des tablettes s’est maintenue en 2012. Tous les pays ont vu leur part de trafic en provenance des tablettes doubler au cours de l’année, et cette tendance est amenée à se poursuivre en 2013. Le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie ont connu une légère baisse de cette part de trafic en novembre, même si la croissance s’est maintenue du fait d’un pic dans le trafic des PC.

c

Les tablettes sont l’outil privilégié d’achat en ligne

Nous le savions déjà : le grand format des tablettes les rend idéales pour faire du lèche-vitrine depuis son canapé. Il ressort très clairement des données que, de tous les secteurs, les sites de vente au détail sont ceux qui reçoivent la part la plus élevée de trafic en provenance des tablettes. Les sites commerciaux automobiles et touristiques reçoivent également une importante part de ce trafic. Et cela n’étonnera personne : les sites des opérateurs de téléphonie représentent la plus grande part de trafic en provenance des smartphones du fait que les consommateurs consultent et paient leurs factures téléphoniques.

d

Alors que signifie la croissance des tablettes pour les experts marketing ?

Aux quatre coins du globe, des consommateurs essaient leur tablette pour la première fois, et une seule mauvaise expérience sur un site web suffit pour qu’ils décident d’en consulter un autre. Un site optimisé pour smartphone n’est pas la même chose qu’un site optimisé pour tablette. Les experts marketing ne doivent pas perdre de vue que les consommateurs utilisent leurs appareils mobiles à des fins différentes. Ils utiliseront leur téléphone pour consulter leur relevé bancaire ou pour écouter de la musique, mais ils commanderont leur nouveau canapé depuis leur tablette. Ils veulent des expériences davantage personnalisées. Lorsqu’ils optent pour leur tablette, ils ne font pas que comparer les prix, ils achètent. Ils ne font pas que regarder un clip vidéo, ils explorent et interagissent avec le contenu. S’ils ne peuvent pas profiter de l’interface tactile conviviale et de la superbe résolution d’écran de leur nouveau jouet, c’est la déception assurée.

Les données prouvent que les tablettes sont en plein essor, mais leur format est-il vraiment le facteur le plus important ? Les téléphones sont de plus en plus gros et les tablettes de plus en plus petites. Google vient d’annoncer sa volonté de regrouper ses recherches sur les tablettes et celles sur les PC. Pourtant, non seulement les dernières tablettes ressemblent à de grands smartphones, mais elles ont également acquis la fonctionnalité la plus essentielle des smartphones : elles peuvent téléphoner. Les experts marketing ne peuvent plus se fier à la taille d’écran pour déterminer et fournir l’expérience la plus adéquate. Ils doivent, outre le format, tenir compte du type de connexion (Wi-Fi ou cellulaire) et des sources de référence pour hiérarchiser par ordre de priorité les options à offrir aux utilisateurs.

Pensez-y. Pourquoi choisissez-vous d’utiliser votre tablette plutôt que votre téléphone si vous avez les deux ? En quoi vos attentes sont-elles différentes ? À présent, appliquez cela à l’expérience de votre clientèle.

 

Tagués avec :
Publié dans Mobile
Communauté