A quoi bon gran­u­lariser une struc­ture PLA puisque nous pou­vons être affiché sur tous nos pro­duits en créant un adgroup unique qui ciblerait l’ensemble ?

La logique en ter­mes d’affichage n’est effec­tive­ment pas com­pa­ra­ble à une struc­ture search par mot-clés. Effec­tive­ment, ici le match­ing se fait automa­tique­ment par Google sans que nous puis­sions ajouter le moin­dre mot-clé. La struc­ture n’a donc aucun effet sur l’affichage ou non de cer­taines références (sous cou­vert de placer une enchère suff­isam­ment haute sur le prod­uct tar­get « all prod­uct »). Pour­tant, une struc­ture fine reste essen­tielle pour l’optmisation des place­ments d’enchères. La rentabil­ité ne sera en effet pas la même suiv­ant les références pro­posées. Il faut donc pou­voir maitriser le niveau de dépenses pour ratio­naliser l’investissement en aug­men­tant la part de dépenses des pro­duits dont la rentabil­ité est grande et baisser celle qui n’ont qu’un faible retour sur investissement.

La struc­ture idéale

structure PLA

Il n’y a pas de struc­ture par­faite. La meilleure struc­ture sera celle qui vous per­me­t­tra d’être le plus gran­u­laire pos­si­ble sans vous deman­der une main­te­nance trop lourde.

Pour regrouper des pro­duits sim­i­laires (même type de pro­duit + même gamme de prix) de façon très fine, je con­seille de tra­vailler la colonne « prod­uct type » ou « adwords group­ing » en indi­quant le type de pro­duit de cha­cune des références de façon très fine.

Exem­ple : Ne pas caté­goriser un téléviseur « TV », mais aller au niveau « TV 150cm Plasma » « TV 75cm LCD »…

Dans cet exem­ple, il est clair qu’une TV de 150cm n’aura pas le même prix qu’une TV de 35cm et donc pas le même niveau d’enchère opti­mal sur Google.

Une fois la colonne « Prod­uct Type » cor­recte­ment ren­seigné ne reste plus qu’à faire la com­bi­nai­son entre cette colonne et la mar­que du pro­duit (colonne « brand »).

Nous obtien­drons alors une struc­ture de type (regroupant ainsi des pro­duits com­pa­ra­bles avec la pos­si­bil­ité d’enchérir dif­férem­ment pour chaque) :

  • Tv – Samsung
    • TV 150cm Plasma Samsung
    • TV 75cm Plasma Samsung
    • TV – Sony
      • TV 125cm LCD Sony
      • TV 50cm LED Sony

Le con­seil est de tout de même garder un adgroup qui cible l’ensemble des pro­duits avec une enchère rel­a­tive­ment basse, pour vous assurer, en cas de nou­velle mar­que ou de nou­veaux types de pro­duits, une vis­i­bil­ité le temps de com­pléter la structure.

Pour con­cevoir et met­tre à jour une struc­ture fine très sim­ple­ment, nous dis­posons d’un outil dont je détaille les spé­ci­ficités con­cer­nant les PLA ici : Prod­uct List­ing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer

Opéra­tions promotionnelles

Pen­dant vos opéra­tions pro­mo­tion­nelles, je recom­man­derais de créer une cham­pagne dédiée où chaque adgroup ciblerait un ID pro­pre : Un adgroup créé pour chaque pro­duit en pro­mo­tion avec une enchère plus haute que sur le reste des cam­pagnes PLA afin d’assurer une visibilité.

Votre flux Google mer­chant cen­ter étant à jour, avec vos prix en pro­mo­tions, vous avez des chances d’être le plus con­cur­ren­tiel sur l’ensemble des pro­duits affichés lors de sa requête.

 

Con­férence : PLA – De la créa­tion à l’optimisation : https://​my​.adobe​con​nect​.com/​p​4​t​p​r​e​8​v​6​59/

 

Arti­cles relat­ifs au même sujet :

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : C’est quoi ?

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Quelques chiffres

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Setup et démarrage

Prod­uct List­ing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Un con­di­tion­nement à l’achat

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : FAQ

 

Swann LEAL — Account Man­ager Media Optimizer