Pour citer les pro­pos de David Coop­er­stein (For­rester), le mar­ket­ing a bas­culé dans « l’ère du client » — aujourd’hui, ce secteur en pleine muta­tion cherche à tout prix à se réinventer.

Con­crète­ment, il faut ven­dre aux clients là où ils se trou­vent, en leur offrant des expéri­ences per­son­nal­isées et flu­ides sur les ter­minaux mobiles comme sur les réseaux soci­aux. Jamais le rôle des don­nées n’a été aussi impor­tant dans notre démarche visant à répon­dre aux attentes des clients.

Se réin­ven­ter… Telle est donc la quête pour­suivie par le mar­ke­teur. C’est à la fois une for­mi­da­ble chance et un remar­quable défi. Défi qui mérite d’être débattu puisque notre objec­tif est de prêter main-forte aux spé­cial­istes mar­ket­ing à l’ère du numérique.

Pour nour­rir ce débat, nous sommes fiers de con­stituer le Groupe de réflex­ion Adobe sur le mar­ket­ing dig­i­tal, cel­lule paneu­ropéenne com­posée de cinq mem­bres — représen­tant le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, les pays scan­di­naves et le Benelux — qui se réu­nira à plusieurs reprises cette année pour appro­fondir sa vision du mar­ket­ing digital.

Doug Kessler, co-fondateur et directeur de créa­tion de l’agence mar­ket­ing B2B Veloc­ity, représente le Royaume-Uni. Il inter­vient régulière­ment dans des tweets et blogues con­sacrés au con­tenu et au mar­ket­ing B2B, qui est, à ses yeux, « l’un des appren­tis­sages les plus com­plexes de toute l’histoire de l’entreprise ».

Mar­tin Meyer-Gossner, PDG de l’agence alle­mande The Strat­egy Web, qui se pas­sionne pour la stratégie numérique et les activ­ités sociales, est con­va­incu que l’analyse des médi­aux soci­aux per­met de pro­duire les meilleurs résul­tats qui soient.

Leader d’opinion, Fred Cavazza est aussi un auteur fran­coph­one pro­lifique spé­cial­isé dans le mar­ket­ing dig­i­tal, les tech­nolo­gies mobiles et les réseaux soci­aux, qui écrit pour de nom­breux blogues et col­la­bore régulière­ment avec Forbes. Il est con­va­incu de l’évolution fon­da­men­tale des fonc­tions du mar­ke­teur, du fait de notre immer­sion dans un univers entière­ment numérique, tou­jours plus ori­enté données.

Le Sué­dois Jerry Sil­fwer, fon­da­teur et stratège numérique chez Mad Sci­ence Dig­i­tal, estime que pour être per­for­mant, le mar­ket­ing dig­i­tal doit s’appuyer sur une stratégie solide, asso­ciée à une par­faite maîtrise de la psy­cholo­gie com­porte­men­tale et sociale.

Cor Mole­naar, auteur, pro­fesseur et con­sul­tant stratégique néer­landais, juge les clients mieux infor­més et moins fidèles qu’auparavant ― une nou­velle donne à laque­lle doivent s’adapter les experts mar­ket­ing et les entre­prises. Une analyse à laque­lle nous adhérons totalement !

Le pre­mier rendez-vous de ce Groupe de réflex­ion est prévu le 15 mai à Lon­dres, lors de l’Adobe Sum­mit 2014. Dans le cadre d’un débat d’experts animé par John Wat­ton, dig­i­tal mar­ket­ing direc­tor EMEA chez Adobe, cet inter­venant et les autres par­tic­i­pants exam­ineront les résul­tats d’une récente étude inti­t­ulée « Dig­i­tal Road­block » et réal­isée par Adobe en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Au pro­gramme : les prin­ci­paux obsta­cles ren­con­trés par les mar­ke­teurs pour se réin­ven­ter et réin­ven­ter leurs mar­ques à l’ère du numérique.

Cinq experts influ­ents, une mis­sion : réin­ven­ter le mar­ket­ing. Suivez Doug @dougkessler, Mar­tin @thestrategyweb, Frédéric @FredCavazza, Jerry @DoktorSpinn et Cor @cormolenaar pour pren­dre une longueur d’avance sur #Adobe­Sum­mit, et restez à l’écoute afin de ne pas man­quer les prochains événe­ments de notre Groupe de réflex­ion sur le mar­ket­ing digital.

@markphibbs