Blog Post:A quoi bon granulariser une structure PLA puisque nous pouvons être affiché sur tous nos produits en créant un adgroup unique qui ciblerait l’ensemble ? La logique en termes d’affichage n’est effectivement pas comparable à une structure search par mot-clés. Effectivement, ici le matching se fait automatiquement par Google sans que nous puissions ajouter le moindre mot-clé. La structure n’a donc aucun effet sur l’affichage ou non de certaines références (sous couvert de placer une enchère suffisamment haute sur le product target « all product »). Pourtant, une structure fine reste essentielle pour l’optmisation des placements d’enchères. La rentabilité ne sera en effet pas la même suivant les références proposées. Il faut donc pouvoir maitriser le niveau de dépenses pour rationaliser l’investissement en augmentant la part de dépenses des produits dont la rentabilité est grande et baisser celle qui n’ont qu’un faible retour sur investissement. La structure idéale structure PLA Il n’y a pas de structure parfaite. La meilleure structure sera celle qui vous permettra d’être le plus granulaire possible sans vous demander une maintenance trop lourde. Pour regrouper des produits similaires (même type de produit + même gamme de prix) de façon très fine, je conseille de travailler la colonne « product type » ou « adwords grouping » en indiquant le type de produit de chacune des références de façon très fine. Exemple : Ne pas catégoriser un téléviseur « TV », mais aller au niveau « TV 150cm Plasma » « TV 75cm LCD »… Dans cet exemple, il est clair qu’une TV de 150cm n’aura pas le même prix qu’une TV de 35cm et donc pas le même niveau d’enchère optimal sur Google. Une fois la colonne « Product Type » correctement renseigné ne reste plus qu’à faire la combinaison entre cette colonne et la marque du produit (colonne « brand »). Nous obtiendrons alors une structure de type (regroupant ainsi des produits comparables avec la possibilité d’enchérir différemment pour chaque) : Le conseil est de tout de même garder un adgroup qui cible l’ensemble des produits avec une enchère relativement basse, pour vous assurer, en cas de nouvelle marque ou de nouveaux types de produits, une visibilité le temps de compléter la structure. Pour concevoir et mettre à jour une structure fine très simplement, nous disposons d’un outil dont je détaille les spécificités concernant les PLA ici : Product Listing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer Opérations promotionnelles Pendant vos opérations promotionnelles, je recommanderais de créer une champagne dédiée où chaque adgroup ciblerait un ID propre : Un adgroup créé pour chaque produit en promotion avec une enchère plus haute que sur le reste des campagnes PLA afin d’assurer une visibilité. Votre flux Google merchant center étant à jour, avec vos prix en promotions, vous avez des chances d’être le plus concurrentiel sur l’ensemble des produits affichés lors de sa requête.   Conférence : PLA – De la création à l’optimisation : https://my.adobeconnect.com/p4tpre8v659/   Articles relatifs au même sujet : Product Listing Ads (PLA) : C’est quoi ? Product Listing Ads (PLA) : Quelques chiffres Product Listing Ads (PLA) : Setup et démarrage Product Listing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer Product Listing Ads (PLA) : Un conditionnement à l’achat Product Listing Ads (PLA) : FAQ  

Swann LEAL - Account Manager Media Optimizer

Author: Date Created:12 juillet 2013 Date Published: Headline:Product Listing Ads (PLA) : L’intérêt d’une structure granulaire Social Counts: Keywords: Publisher:Adobe Image:http://blogs.adobe.com/digitaleurope/files/2013/07/83.png

A quoi bon gran­u­lariser une struc­ture PLA puisque nous pou­vons être affiché sur tous nos pro­duits en créant un adgroup unique qui ciblerait l’ensemble ?

La logique en ter­mes d’affichage n’est effec­tive­ment pas com­pa­ra­ble à une struc­ture search par mot-clés. Effec­tive­ment, ici le match­ing se fait automa­tique­ment par Google sans que nous puis­sions ajouter le moin­dre mot-clé. La struc­ture n’a donc aucun effet sur l’affichage ou non de cer­taines références (sous cou­vert de placer une enchère suff­isam­ment haute sur le prod­uct tar­get « all prod­uct »). Pour­tant, une struc­ture fine reste essen­tielle pour l’optmisation des place­ments d’enchères. La rentabil­ité ne sera en effet pas la même suiv­ant les références pro­posées. Il faut donc pou­voir maitriser le niveau de dépenses pour ratio­naliser l’investissement en aug­men­tant la part de dépenses des pro­duits dont la rentabil­ité est grande et baisser celle qui n’ont qu’un faible retour sur investissement.

La struc­ture idéale

structure PLA

Il n’y a pas de struc­ture par­faite. La meilleure struc­ture sera celle qui vous per­me­t­tra d’être le plus gran­u­laire pos­si­ble sans vous deman­der une main­te­nance trop lourde.

Pour regrouper des pro­duits sim­i­laires (même type de pro­duit + même gamme de prix) de façon très fine, je con­seille de tra­vailler la colonne « prod­uct type » ou « adwords group­ing » en indi­quant le type de pro­duit de cha­cune des références de façon très fine.

Exem­ple : Ne pas caté­goriser un téléviseur « TV », mais aller au niveau « TV 150cm Plasma » « TV 75cm LCD »…

Dans cet exem­ple, il est clair qu’une TV de 150cm n’aura pas le même prix qu’une TV de 35cm et donc pas le même niveau d’enchère opti­mal sur Google.

Une fois la colonne « Prod­uct Type » cor­recte­ment ren­seigné ne reste plus qu’à faire la com­bi­nai­son entre cette colonne et la mar­que du pro­duit (colonne « brand »).

Nous obtien­drons alors une struc­ture de type (regroupant ainsi des pro­duits com­pa­ra­bles avec la pos­si­bil­ité d’enchérir dif­férem­ment pour chaque) :

  • Tv – Samsung
    • TV 150cm Plasma Samsung
    • TV 75cm Plasma Samsung
    • TV – Sony
      • TV 125cm LCD Sony
      • TV 50cm LED Sony

Le con­seil est de tout de même garder un adgroup qui cible l’ensemble des pro­duits avec une enchère rel­a­tive­ment basse, pour vous assurer, en cas de nou­velle mar­que ou de nou­veaux types de pro­duits, une vis­i­bil­ité le temps de com­pléter la structure.

Pour con­cevoir et met­tre à jour une struc­ture fine très sim­ple­ment, nous dis­posons d’un outil dont je détaille les spé­ci­ficités con­cer­nant les PLA ici : Prod­uct List­ing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer

Opéra­tions promotionnelles

Pen­dant vos opéra­tions pro­mo­tion­nelles, je recom­man­derais de créer une cham­pagne dédiée où chaque adgroup ciblerait un ID pro­pre : Un adgroup créé pour chaque pro­duit en pro­mo­tion avec une enchère plus haute que sur le reste des cam­pagnes PLA afin d’assurer une visibilité.

Votre flux Google mer­chant cen­ter étant à jour, avec vos prix en pro­mo­tions, vous avez des chances d’être le plus con­cur­ren­tiel sur l’ensemble des pro­duits affichés lors de sa requête.

 

Con­férence : PLA – De la créa­tion à l’optimisation : https://​my​.adobe​con​nect​.com/​p​4​t​p​r​e​8​v​6​59/

 

Arti­cles relat­ifs au même sujet :

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : C’est quoi ?

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Quelques chiffres

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Setup et démarrage

Prod­uct List­ing Ads (PLA) & Adobe Media Optimizer

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : Un con­di­tion­nement à l’achat

Prod­uct List­ing Ads (PLA) : FAQ

 

Swann LEAL — Account Man­ager Media Optimizer