Blog Post:Dans le rapport d’étude 2013 « Magic Quadrant for Web Content Management » qui vient d’être publié par Gartner, Adobe se place en tête de classement pour les critères Capacité de mise en œuvre et Exhaustivité de la vision dans la catégorie des Leaders Quadrant. Un honneur dans un secteur dont l’importance évolue rapidement pour les entreprises et les spécialistes du marketing. Nous considérons également ce classement comme une responsabilité : continuer à innover et à mieux servir nos clients, mais aussi contribuer aux avancées en matière de gestion de contenu web aux côtés de nos collègues du secteur. Nous prenons ce rôle au sérieux et toute notre équipe est engagée en ce sens. Nous venons de publier sur ce rapport un article que vous pouvez consulter ici. Je vous encourage en outre à prendre connaissance du rapport proprement dit. Nous en avons mis un exemplaire à votre disposition ici. Bien que toute l’attention se porte actuellement sur les dernières innovations en matière de terminaux mobiles, de tablettes et d’ordinateurs portables, c’est bien sur la gestion de contenu web que s’appuient les expériences numériques qui rendent ces périphériques si utiles et si plaisants. Notre offre, Adobe Experience Manager, forme la base de sites de grandes marques internationales, comme SAP, UniCredit, Philips, Travelocity, Liberty Global, GM et Caesars Entertainment. Dans ce contexte, j’aimerais mettre l’accent sur trois aspects que toutes les entreprises doivent prendre en compte lorsqu’elles se servent de la gestion de contenu web pour créer leurs marques numériques et susciter la demande. Un bon contenu ne suffit pas. Il faut rechercher le meilleur contenu. Vous ne rêvez pas. Dans un monde numérique infini, il devient ardu de tirer son épingle du jeu. Tous les jours, des sites et des contenus sont créés. Il y a foule. Les premiers sites web n’avaient rien d’époustouflant, pourtant cela ne posait aucun problème. Ils étaient difficiles à créer et peu d’entreprises savaient comment s’y prendre. Ils n’influençaient pas le chiffre d’affaires ni la perception de la marque, car les personnes connectées étaient des adeptes de la première heure. La situation a changé. Nos premières visites sur des sites web consistaient en recherches de produits ou d’informations en ligne. Désormais, nos périphériques numériques sont devenus nos meilleurs alliés. Nous les emportons même pour faciliter nos activités hors ligne. Je sais que mon smartphone me suit partout, plus que mon épouse. Le choix de contenu étant incommensurable, il est devenu essentiel pour les marques de proposer des expériences numériques non pas bonnes, mais exceptionnelles. Nous jouons en première division, pas en régionale. Nous vivons dans un monde où le choix est infini. Caesars Entertainment Corporation est né il y a plus de 75 ans. Cette société réalise maintenant 9 milliards de dollars de chiffre d’affaires et gère 53 casinos dans différents pays. Lorsque le nombre de visiteurs a commencé à se tasser, année après année, Caesar a réalisé qu’il était indispensable d’offrir des expériences numériques personnalisées pour attirer les visiteurs en ligne et les convertir en visiteurs hors ligne. Le site optimisé de l’entreprise a permis de bénéficier de taux de conversion en hausse de 70 % et d’augmenter de 10 % les adhésions au programme de fidélité. Les expériences numériques personnalisées les plus pertinentes sont devenues une composante essentielle de toute expérience utilisateur. Qui dit pertinence dit agilité. Les contenus créatifs conçus avec Adobe Creative Cloud offrent des expériences enrichissantes proposées avec Adobe Experience Manager et les autres composantes d’Adobe Marketing Cloud. Elles sont simples, rapides, attrayantes et complètes. Les applications mobiles au premier plan L’étude sur les tendances Internet menée par Mary Meeker en 2013 démontre une croissance inouïe du nombre d’utilisateurs mobiles. Il y a désormais 1,5 milliard d’abonnés au niveau mondial, soit une augmentation de 30 % d’une année sur l’autre. Même si le mobile attire l’attention, ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Le développement du mobile représente une tendance plus vaste du contenu numérique à tous les niveaux. Nous le constatons déjà avec le « wearable computing » (ordinateurs que l’on porte sur soi) et les écrans plats dans les magasins. Si vous ne développez que pour un seul type d’appareil, pensez-vous vraiment pouvoir durer ? Bien sûr que non et bon nombre des entreprises avec lesquelles je m’entretiens en sont déjà conscientes. Adobe Experience Manager est le centre névralgique de contenu pour les applications mobiles et multicanaux. Les applications mobiles créées avec Adobe PhoneGap et Digital Publishing Suite offrent des expériences riches sur terminaux mobiles et tablettes, tout en permettant de se connecter à Experience Manager pour synchroniser le contenu avec tous les autres canaux. À titre d’exemple, FirstEnergy, qui rassemble plus de six millions de clients, utilise PhoneGap pour créer une application mobile qui se connecte à Experience Manager. Il est crucial d’agir au bon moment Autrefois, quand le commerce se passait dans de vrais magasins, le choix de l’emplacement était vital ! À l’ère du numérique, c’est le moment qui prime. Agir au moment opportun, c’est pouvoir concevoir une idée, être le premier à sentir ce qui intéresse le public et le premier à proposer les nouveautés. C’est aussi être accessible sur le terminal approprié lorsqu’un client souhaite interagir ou acheter. Enfin, c’est comprendre le contexte du client et être sensible aux besoins individuels et collectifs afin de les anticiper. Adobe Experience Manager, ainsi que le reste d’Adobe Marketing Cloud, permet de s’assurer que votre marque numérique est disponible partout où se trouve la communauté de votre client et de communiquer sur les points essentiels de la façon la plus engageante qui soit. Il y a plus de visiteurs sur vos points de présence numérique que dans vos points de vente physiques. Qu’est-ce que vos contenus numériques révèlent de votre marque ? Quelles sont les actions et les discussions qui incitent vos visiteurs à s’engager ? Comment créez-vous un avantage compétitif pour favoriser un développement durable ? Si vous ne savez pas très bien ou si vous n’êtes pas sûr d’agir pour le mieux pour votre organisation, il est franchement temps de vous y mettre. Le rapport Gartner constitue un bon point de départ pour se familiariser avec le sujet. Gartner n’appuie pas les fournisseurs, produits ou services mentionnés dans les études qu’il publie et n’incite pas les utilisateurs de technologie à ne sélectionner que les fournisseurs les mieux classés. Les études publiées par Gartner communiquent le point de vue de l’organisme d’étude Gartner et ne doivent pas être considérées comme un état de fait. Gartner rejette toutes les garanties, expresses ou tacites, concernant cette étude, y compris les garanties de commercialisation ou d’adaptation à un but particulier. Loni Stark (@LoniStark) Directeur du marketing produits, solutions et industries   Author: Date Created:4 septembre 2013 Date Published: Headline:Adobe désigné Leader pour l’année 2013 dans le rapport « Magic Quadrant for Web Content Management » de Gartner Social Counts: Keywords: Publisher:Adobe Image:http://blogs.adobe.com/digitaleurope/files/2013/09/76.png

Dans le rap­port d’étude 2013 « Magic Quad­rant for Web Con­tent Man­age­ment » qui vient d’être pub­lié par Gart­ner, Adobe se place en tête de classe­ment pour les critères Capac­ité de mise en œuvre et Exhaus­tiv­ité de la vision dans la caté­gorie des Lead­ers Quad­rant. Un hon­neur dans un secteur dont l’importance évolue rapi­de­ment pour les entre­prises et les spé­cial­istes du marketing.

Nous con­sid­érons égale­ment ce classe­ment comme une respon­s­abil­ité : con­tin­uer à innover et à mieux servir nos clients, mais aussi con­tribuer aux avancées en matière de ges­tion de con­tenu web aux côtés de nos col­lègues du secteur. Nous prenons ce rôle au sérieux et toute notre équipe est engagée en ce sens.

Nous venons de pub­lier sur ce rap­port un arti­cle que vous pou­vez con­sul­ter ici. Je vous encour­age en outre à pren­dre con­nais­sance du rap­port pro­pre­ment dit. Nous en avons mis un exem­plaire à votre dis­po­si­tion ici.

Bien que toute l’attention se porte actuelle­ment sur les dernières inno­va­tions en matière de ter­minaux mobiles, de tablettes et d’ordinateurs porta­bles, c’est bien sur la ges­tion de con­tenu web que s’appuient les expéri­ences numériques qui ren­dent ces périphériques si utiles et si plaisants. Notre offre, Adobe Expe­ri­ence Man­ager, forme la base de sites de grandes mar­ques inter­na­tionales, comme SAP, Uni­Credit, Philips, Trav­e­loc­ity, Lib­erty Global, GM et Cae­sars Entertainment.

Dans ce con­texte, j’aimerais met­tre l’accent sur trois aspects que toutes les entre­prises doivent pren­dre en compte lorsqu’elles se ser­vent de la ges­tion de con­tenu web pour créer leurs mar­ques numériques et sus­citer la demande.

Un bon con­tenu ne suf­fit pas. Il faut rechercher le meilleur contenu.

Vous ne rêvez pas. Dans un monde numérique infini, il devient ardu de tirer son épin­gle du jeu. Tous les jours, des sites et des con­tenus sont créés. Il y a foule.

Les pre­miers sites web n’avaient rien d’époustouflant, pour­tant cela ne posait aucun prob­lème. Ils étaient dif­fi­ciles à créer et peu d’entreprises savaient com­ment s’y pren­dre. Ils n’influençaient pas le chiffre d’affaires ni la per­cep­tion de la mar­que, car les per­son­nes con­nec­tées étaient des adeptes de la pre­mière heure.

La sit­u­a­tion a changé.

Nos pre­mières vis­ites sur des sites web con­sis­taient en recherches de pro­duits ou d’informations en ligne. Désor­mais, nos périphériques numériques sont devenus nos meilleurs alliés. Nous les empor­tons même pour faciliter nos activ­ités hors ligne. Je sais que mon smart­phone me suit partout, plus que mon épouse.

Le choix de con­tenu étant incom­men­su­rable, il est devenu essen­tiel pour les mar­ques de pro­poser des expéri­ences numériques non pas bonnes, mais excep­tion­nelles. Nous jouons en pre­mière divi­sion, pas en régionale. Nous vivons dans un monde où le choix est infini.

Cae­sars Enter­tain­ment Cor­po­ra­tion est né il y a plus de 75 ans. Cette société réalise main­tenant 9 mil­liards de dol­lars de chiffre d’affaires et gère 53 casi­nos dans dif­férents pays. Lorsque le nom­bre de vis­i­teurs a com­mencé à se tasser, année après année, Cae­sar a réal­isé qu’il était indis­pens­able d’offrir des expéri­ences numériques per­son­nal­isées pour attirer les vis­i­teurs en ligne et les con­ver­tir en vis­i­teurs hors ligne. Le site opti­misé de l’entreprise a per­mis de béné­ficier de taux de con­ver­sion en hausse de 70 % et d’augmenter de 10 % les adhé­sions au pro­gramme de fidélité.

Les expéri­ences numériques per­son­nal­isées les plus per­ti­nentes sont dev­enues une com­posante essen­tielle de toute expéri­ence util­isa­teur. Qui dit per­ti­nence dit agilité. Les con­tenus créat­ifs conçus avec Adobe Cre­ative Cloud offrent des expéri­ences enrichissantes pro­posées avec Adobe Expe­ri­ence Man­ager et les autres com­posantes d’Adobe Mar­ket­ing Cloud. Elles sont sim­ples, rapi­des, attrayantes et complètes.

Les appli­ca­tions mobiles au pre­mier plan

L’étude sur les ten­dances Inter­net menée par Mary Meeker en 2013 démon­tre une crois­sance inouïe du nom­bre d’utilisateurs mobiles. Il y a désor­mais 1,5 mil­liard d’abonnés au niveau mon­dial, soit une aug­men­ta­tion de 30 % d’une année sur l’autre. Même si le mobile attire l’attention, ce n’est que la par­tie immergée de l’iceberg. Le développe­ment du mobile représente une ten­dance plus vaste du con­tenu numérique à tous les niveaux. Nous le con­sta­tons déjà avec le « wear­able com­put­ing » (ordi­na­teurs que l’on porte sur soi) et les écrans plats dans les magasins.

Si vous ne développez que pour un seul type d’appareil, pensez-vous vrai­ment pou­voir durer ?

Bien sûr que non et bon nom­bre des entre­prises avec lesquelles je m’entretiens en sont déjà con­scientes. Adobe Expe­ri­ence Man­ager est le cen­tre névral­gique de con­tenu pour les appli­ca­tions mobiles et multicanaux.

Les appli­ca­tions mobiles créées avec Adobe Phone­Gap et Dig­i­tal Pub­lish­ing Suite offrent des expéri­ences riches sur ter­minaux mobiles et tablettes, tout en per­me­t­tant de se con­necter à Expe­ri­ence Man­ager pour syn­chro­niser le con­tenu avec tous les autres canaux. À titre d’exemple, FirstEn­ergy, qui rassem­ble plus de six mil­lions de clients, utilise Phone­Gap pour créer une appli­ca­tion mobile qui se con­necte à Expe­ri­ence Manager.

Il est cru­cial d’agir au bon moment

Autre­fois, quand le com­merce se pas­sait dans de vrais mag­a­sins, le choix de l’emplacement était vital ! À l’ère du numérique, c’est le moment qui prime.

Agir au moment oppor­tun, c’est pou­voir con­cevoir une idée, être le pre­mier à sen­tir ce qui intéresse le pub­lic et le pre­mier à pro­poser les nou­veautés. C’est aussi être acces­si­ble sur le ter­mi­nal appro­prié lorsqu’un client souhaite inter­a­gir ou acheter. Enfin, c’est com­pren­dre le con­texte du client et être sen­si­ble aux besoins indi­vidu­els et col­lec­tifs afin de les anticiper.

Adobe Expe­ri­ence Man­ager, ainsi que le reste d’Adobe Mar­ket­ing Cloud, per­met de s’assurer que votre mar­que numérique est disponible partout où se trouve la com­mu­nauté de votre client et de com­mu­ni­quer sur les points essen­tiels de la façon la plus engageante qui soit.

Il y a plus de vis­i­teurs sur vos points de présence numérique que dans vos points de vente physiques. Qu’est-ce que vos con­tenus numériques révè­lent de votre mar­que ? Quelles sont les actions et les dis­cus­sions qui inci­tent vos vis­i­teurs à s’engager ? Com­ment créez-vous un avan­tage com­péti­tif pour favoriser un développe­ment durable ?

Si vous ne savez pas très bien ou si vous n’êtes pas sûr d’agir pour le mieux pour votre organ­i­sa­tion, il est franche­ment temps de vous y met­tre. Le rap­port Gart­ner con­stitue un bon point de départ pour se famil­iariser avec le sujet.

Gart­ner n’appuie pas les four­nisseurs, pro­duits ou ser­vices men­tion­nés dans les études qu’il pub­lie et n’incite pas les util­isa­teurs de tech­nolo­gie à ne sélec­tion­ner que les four­nisseurs les mieux classés. Les études pub­liées par Gart­ner com­mu­niquent le point de vue de l’organisme d’étude Gart­ner et ne doivent pas être con­sid­érées comme un état de fait. Gart­ner rejette toutes les garanties, expresses ou tacites, con­cer­nant cette étude, y com­pris les garanties de com­mer­cial­i­sa­tion ou d’adaptation à un but par­ti­c­ulier.

Loni Stark (@LoniStark)

Directeur du mar­ket­ing pro­duits, solu­tions et industries