Blog Post:Je compatis, chers spécialistes du marketing : j’ai passé une partie du week-end coincé sur la route des plages, avec en fond sonore, à peu près toutes les cinq minutes, la sempiternelle question « on arrive bientôt ? » en provenance de la banquette arrière. Cette même question s’applique au voyage des spécialistes du marketing numérique au pays de la gestion de contenu web. La gestion de contenu web visait, au départ, à transformer la simple fonction tactique de gestion de contenu en une fonction hautement stratégique influençant positivement les mesures clés des clients, notamment la loyauté, la fidélisation et la conversion. Mais notre environnement a considérablement changé depuis quelques années, en raison de la nécessité de diffuser du contenu sur un nombre croissant de nouveaux terminaux et réseaux sociaux, sans compter une personnalisation accrue impliquant graphiques sociaux, géolocalisation ou tout simplement les informations que les internautes choisissent de partager avec nous. Et, comme je l’ai mentionné dans un article récent, cette complexité va s’intensifier. Are we there yet?Afin de mieux comprendre où nous nous situons sur ce parcours, nous venons de publier, en collaboration avec Econsultancy, notre dernier rapport Digital Intelligence Briefing, portant sur la gestion de contenu web (pour télécharger un exemplaire gratuit de ce rapport (en anglais), cliquez sur le lien ci-dessus). Le rapport résulte d’une étude mondiale à laquelle plus de 1 000 personnes ont répondu. Un record en la matière et un témoignage probant de la réalité des problématiques auxquelles font face les spécialistes du marketing en termes de contenu et d’expérience. Certaines des conclusions de ce rapport peuvent clairement nous aider à nous situer : L’importance stratégique de la gestion de contenu web est de plus en plus souvent mentionnée dans des rapports d’analystes, tels que les rapports Forrester. Ceci souligne l’importance pour les entreprises d’aller au-delà de la simple gestion de contenu et d’utiliser dorénavant leur système de gestion de contenu pour créer des contenus numériques. Pourtant, seuls 38 % des répondants estiment que leur système de gestion de contenu favorise une « présence numérique valorisante pour leur marque ». Chez Adobe, nous nous efforçons d’aider les entreprises à relever le défi de la gestion de contenu web dans un univers de plus en plus mobile et social, où la permutation entre différents terminaux et canaux est fréquente. Adobe Experience Manager, composant d’Adobe Marketing Cloud, souligne notre engagement à aider les entreprises à proposer des contenus personnalisés pour le web, les terminaux mobiles, les communautés sociales et la vidéo. Nous souhaitons aider les entreprises à diffuser des contenus attrayants, mais aussi à évaluer et à quantifier cette activité. Sommes-nous bientôt arrivés à la plage ? Peut-être pas, mais il se peut qu’elle ne soit pas aussi loin que vous le pensez ! Selon vous, que faut-il faire pour que les systèmes de gestion de contenu deviennent une fonction stratégique permettant de créer des contenus numériques pertinents et attrayants ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou à me contacter sur Twitter @neil_morgan_uk. Author: Date Created:28 mai 2013 Date Published: Headline:On arrive bientôt ? L’aboutissement de la transition d’une simple gestion de contenu en gestion de l’expérience client ? Social Counts: Keywords: Publisher:Adobe Image:http://blogs.adobe.com/digitaleurope/files/2013/05/61.png

Je com­patis, chers spé­cial­istes du mar­ket­ing : j’ai passé une par­tie du week-end coincé sur la route des plages, avec en fond sonore, à peu près toutes les cinq min­utes, la sem­piter­nelle ques­tion « on arrive bien­tôt ? » en prove­nance de la ban­quette arrière. Cette même ques­tion s’applique au voy­age des spé­cial­istes du mar­ket­ing numérique au pays de la ges­tion de con­tenu web. La ges­tion de con­tenu web visait, au départ, à trans­former la sim­ple fonc­tion tac­tique de ges­tion de con­tenu en une fonc­tion haute­ment stratégique influ­ençant pos­i­tive­ment les mesures clés des clients, notam­ment la loy­auté, la fidéli­sa­tion et la con­ver­sion. Mais notre envi­ron­nement a con­sid­érable­ment changé depuis quelques années, en rai­son de la néces­sité de dif­fuser du con­tenu sur un nom­bre crois­sant de nou­veaux ter­minaux et réseaux soci­aux, sans compter une per­son­nal­i­sa­tion accrue impli­quant graphiques soci­aux, géolo­cal­i­sa­tion ou tout sim­ple­ment les infor­ma­tions que les inter­nautes choi­sis­sent de partager avec nous. Et, comme je l’ai men­tionné dans un arti­cle récent, cette com­plex­ité va s’intensifier.

Are we there yet?Afin de mieux com­pren­dre où nous nous situons sur ce par­cours, nous venons de pub­lier, en col­lab­o­ra­tion avec Econ­sul­tancy, notre dernier rap­port Dig­i­tal Intel­li­gence Brief­ing, por­tant sur la ges­tion de con­tenu web (pour télécharger un exem­plaire gra­tuit de ce rap­port (en anglais), cliquez sur le lien ci-dessus). Le rap­port résulte d’une étude mon­di­ale à laque­lle plus de 1 000 per­son­nes ont répondu. Un record en la matière et un témoignage probant de la réal­ité des prob­lé­ma­tiques aux­quelles font face les spé­cial­istes du mar­ket­ing en ter­mes de con­tenu et d’expérience.

Cer­taines des con­clu­sions de ce rap­port peu­vent claire­ment nous aider à nous situer :

  • 70 % des entre­prises inter­rogées ont con­venu que le « déploiement d’expériences opti­males sur la mul­ti­tude de ter­minaux et d’écrans est un défi majeur ».
  • Seule­ment 14 % des répon­dants ont déclaré que leur « sys­tème de ges­tion de con­tenu leur per­met d’avoir une vue d’ensemble com­plète de l’interaction sur tous les canaux ».
  • Un tiers des répon­dants (33 %) ont con­fié vouloir ajouter immé­di­ate­ment la con­cep­tion des fonc­tion­nal­ités et de la réac­tiv­ité des sites web pour mobiles à leur sys­tème de ges­tion de con­tenu, soit plus de deux fois plus que pour la deux­ième fonc­tion sur la liste (ciblage et segmentation).
  • Près de deux tiers (63 %) des répon­dants ont con­venu que la ges­tion et l’évaluation de l’activité des médias soci­aux sont dif­fi­ciles dans leur sys­tème de ges­tion de contenu.

L’importance stratégique de la ges­tion de con­tenu web est de plus en plus sou­vent men­tion­née dans des rap­ports d’analystes, tels que les rap­ports For­rester. Ceci souligne l’importance pour les entre­prises d’aller au-delà de la sim­ple ges­tion de con­tenu et d’utiliser doré­na­vant leur sys­tème de ges­tion de con­tenu pour créer des con­tenus numériques. Pour­tant, seuls 38 % des répon­dants esti­ment que leur sys­tème de ges­tion de con­tenu favorise une « présence numérique val­orisante pour leur marque ».

Chez Adobe, nous nous efforçons d’aider les entre­prises à relever le défi de la ges­tion de con­tenu web dans un univers de plus en plus mobile et social, où la per­mu­ta­tion entre dif­férents ter­minaux et canaux est fréquente. Adobe Expe­ri­ence Man­ager, com­posant d’Adobe Mar­ket­ing Cloud, souligne notre engage­ment à aider les entre­prises à pro­poser des con­tenus per­son­nal­isés pour le web, les ter­minaux mobiles, les com­mu­nautés sociales et la vidéo. Nous souhaitons aider les entre­prises à dif­fuser des con­tenus attrayants, mais aussi à éval­uer et à quan­ti­fier cette activité.

Sommes-nous bien­tôt arrivés à la plage ? Peut-être pas, mais il se peut qu’elle ne soit pas aussi loin que vous le pensez ! Selon vous, que faut-il faire pour que les sys­tèmes de ges­tion de con­tenu devi­en­nent une fonc­tion stratégique per­me­t­tant de créer des con­tenus numériques per­ti­nents et attrayants ? N’hésitez pas à laisser un com­men­taire ci-dessous ou à me con­tac­ter sur Twit­ter @neil_morgan_uk.