Creative Connection

April 27, 2018 /inspiration /

Escale créative à Tokyo

Konnichiwa ! Nous sommes ravis de vous retrouver pour une nouvelle escale créative ! En plein tour du monde, nous faisons aujourd’hui escale à Tokyo. Cette destination, véritable immersion dans le cœur culturel du Japon, nous fait découvrir la richesse de son patrimoine artistique et de ses coutumes. Les trois artistes que nous mettons ici en lumière réinventent les disciplines que nous avons eu l’occasion d’explorer précédemment : la photographie, la retouche photo et le graphisme.

Tokyo, Japon

La culture japonaise, bien que marquée par l’influence d’autres puissances orientales et occidentales, a su préserver des traditions, cérémonies et formes artistiques uniques en leur genre. L’origami (art du pliage du papier), l’ikebana (composition florale), le bunraku (théâtre de marionnettes) et l’ukiyo-e (estampe gravée sur bois) ne sont qu’un aperçu de la diversité artistique qui caractérise Tokyo. Sans compter les formes d’art dont la pratique est moins cloisonnée et qui se révèlent indissociables du cadre culturel tokyoïte, à l’inverse du reste du monde oriental. Sans plus de cérémonie, partons à la rencontre de trois artistes dont les travaux illustrent parfaitement ce cadre.

Yuma Yamashita, photographe

Le photographe Yuma Yamashita est aussi le créateur d’Inspiration Cult Magazine, qui œuvre en faveur de contenus nouveaux et créatifs en facilitant la collaboration entre marques et photographes. Yuma, qui est en relation avec d’autres photographes et artistes aux quatre coins du monde, est fier de représenter l’un des pans de la scène artistique tokyoïte. S’agissant de son style photographique, il confie : « Je préfère m’intéresser au côté sombre des photos pour mettre en avant le côté sentimental. J’insiste toujours sur les ombres lorsque je prends et retouche des photos. L’obscurité n’existe que par la lumière. À mon sens, en y regardant de près, un portrait révèle l’humanité et le vécu de l’individu, et un paysage dégage de l’émotion. »

Omoide Yokocho

« Contrairement au reste de Tokyo, le quartier Omoide Yokocho n’a quasiment pas changé depuis la seconde guerre mondiale. Je m’y rends souvent car j’aime l’atmosphère nostalgique qui s’en dégage. Sur cette photo, l’homme semble ne faire qu’un avec l’environnement. »

Tour de Tokyo

« La Tour de Tokyo présente de multiples facettes, notamment la nuit où elle paraît à la fois changeante et étincelante. Le jour où cette photo a été prise, il pleuvait et je cherchais un angle pour une prise de vue d’ensemble. Voilà le cliché que j’ai obtenu en tenant mon appareil à proximité de l’édifice. »

Mont Fuji

« Le mont Fuji est célèbre pour les estampes que Hiroshige, artiste de la région d’Edo (actuel Tokyo), lui a consacrées. Cette vue est très curieuse car on y voit que l’autoroute construite par l’homme, et surplombant l’océan, traverse la montagne. Ce cliché est exceptionnel à mes yeux : la montagne donne l’impression d’être coiffée d’un chapeau ! »

Trucs, astuces et conseils de Yuma

« À chaque fois que je retouche une image, je fais d’abord mes essais avec la fonction Grilles de Lightroom afin de trouver l’angle idéal et la composition parfaite. Je vous conseille d’analyser vos photographies et leur composition en détail avant de débuter la retouche (même si vous connaissez déjà le résultat final que vous souhaitez obtenir).

Pour ce qui est de la technique d’éclairage, Yuma précise : « Si vous voulez réaliser une composition contrastée entre ombres et lumières (ce qui est important pour le genre de photographies que je prends), il faut veiller en permanence à rehausser les ombres et les noirs, tout en réduisant l’intensité des hautes lumières. »

Masaya Kitamura, retoucheur photographique

Trois ans après avoir début la photo, Masaya Kitamura a commencé à se servir de Photoshop pour produire des vues insolites du monde, dignes des fantasmes d’une imagination fertile et de scénarios de science-fiction. Revenant sur ses débuts en photographie, Masaya précise : « Au début, je prenais des photos avec une certaine légèreté mais, à un moment donné, j’ai voulu faire de l’art en posant un regard atypique sur le monde. Je me suis donc formé à Photoshop en visionnant énormément de vidéos, et je l’étudie toujours pour maîtriser cet outil. »

Sorcière et pleine lune

« À travers cette image, je me suis efforcé de véhiculer un univers fantastique avec une femme en tenue de sorcière tenant une pleine lune entre les mains. »

Le monde vu par les jeunes

« Des gens flânent dans les rues le soir. Parmi eux, un jeune homme s’est arrêté net, le regard tourné vers le ciel, observant un monde invisible aux autres. Puisque ce jeune homme est le héros de ce projet, je voulais que le monde autour de lui paraisse animé. Pour ce faire, j’ai donc augmenté la clarté et la saturation. »

Au pied !

« De l’explosion qui retentit dans la paume de la main du magicien surgit un chien, comme répondant à l’appel de son maître. Pour la composition de ce projet, l’image du chien est apposée sur le calque d’arrière-plan. Au moyen de l’outil Pinceau, j’ai créé plusieurs explosions avec différents effets de flou afin d’y superposer un effet dynamique en 3D. »

Trucs, astuces et conseils de Masaya

Dans Photoshop, « servez-vous de l’outil Pinceau pour améliorer l’atmosphère de votre projet. Il s’agit d’un outil de base, qui peut s’avérer très utile dans énormément de cas, notamment pour canaliser de la fumée ou une lumière si ces éléments ne peuvent être produits au moment de la prise de vue. »

Conseils pour régler la balance des couleurs : « Ce dont il faut absolument tenir compte, en superposant plusieurs calques dans Photoshop, c’est la balance des couleurs entre chaque calque et de la profondeur de champ. Afin d’éviter des disparités colorimétriques, je passe énormément de temps à utiliser les outils Flou (gaussien) et Réglages de tons. »

Asuka Watanabe, graphiste

D’origine japonaise, Asuka Watanabe exerce en qualité de graphiste et d’illustratrice. Elle travaille sur divers projets de design et partenariats — doubles pages de magazines, posters événementiels ou pochettes de vinyles . Ses travaux s’inspirent, en grande partie, d’images de la nature, et elle met énormément l’accent sur la balance des couleurs et l’esthétique.

Cosmos

« Cette œuvre est la maquette d’un flyer pour un événement musical baptisé « Cosmos ». Pour le design, je me suis inspirée de l’extérieur du lieu de l’événement, le Bar Bonobo, et j’ai choisi des couleurs dans un esprit galactique et cosmique. »

Rainstick Orchestra

« Voici une illustration de CD/vinyle pour Rainstick Orchestra. J’ai utilisé des images de la nature, comme des roches et de l’eau. Au moyen d’un procédé numérique, j’ai réussi à réaliser un collage parfait. »

Malheureux au travail ?

« Cette illustration était destinée à illustrer un article de magazine intitulé « Malheureux au travail ? » Les éléments mettent en lumière des couleurs visuellement attrayantes. Dans un premier temps, j’ai commencé par tracer des lignes vectorielles, de manière à constituer un assemblage de plans. Ensuite, j’ai colorié les différents éléments en usant d’effets de dégradé, en prenant en compte la balance. J’ai appliqué un effet de bruit pour fignoler, avant d’ajuster les couleurs au final. »

Trucs, astuces et conseils d’Asuka

« L’un des aspects les plus intéressants de Photoshop, c’est que parfois, vous finissez par obtenir des images complètement inattendues. Tâtonnements, accidents et coïncidences peuvent donner lieu à des visuels uniques. À mes yeux, c’est ce qui fait de Photoshop une application aussi brillante. En tant que graphiste et illustratrice, je suis convaincue que la création de ces images fortuites développe ma capacité d’exécution et me donne la possibilité de me perfectionner. »

 

Pour en savoir plus sur ces artistes, suivez-les sur leurs réseaux sociaux :

Yuma Yamashita | Instagram | Facebook | 500px

Masaya Kitamura | Instagram

Asuka Watanabe | Blog | Behance | Dribbble

 

Retrouvez nos deux escales créatives précédentes à San Francisco et à Paris, et ne manquez pas la suivante. Au programme : trois nouveaux artistes Photoshop dans une autre ville.

inspiration

Join the discussion