Creative Connection

30 août 2016 /design /inspiration /

4 principes pour une belle et longue carrière dans le UX design

Notre métier consiste principalement à aider les autres à réaliser ce qu’ils imaginent mais ne peuvent exprimer. Quel privilège, et que c’est gratifiant d’aider quelqu’un à voir pour la première fois une représentation de son imaginaire !

Peu de temps après être devenu père, j’ai débuté ma carrière dans l’industrie du logiciel (en effet, en 1992 la « profession glamour » de l’UX Design que nous connaissons et aimons tous aujourd’hui n’existait tout simplement pas encore). Et je n’ai pas vu le temps passer !

Mon fils Sam a maintenant 24 ans. Depuis sa naissance, j’ai poursuivi ma carrière de designer tout en assistant à l’explosion de l’Internet, à la victoire d’Apple contre Microsoft, à la durée de vie de Flash, sans parler de Napster, des réseaux sociaux, de ma propre start-up, de l’informatique mobile, de l’iPod, de l’iPad, de l’iPhone, d’AppleWatch, de l’Internet des objets… et surtout à l’émergence de l’UX Design en tant que discipline à part entière que l’on peut aujourd’hui étudier et dans laquel on peut faire carrière.

Par conséquent, fort de cette expérience, dont je suis reconnaissant, j’aimerais partager quelques principes fondamentaux appris en cours de route, que je continue à mettre en pratique aujourd’hui, même si c’est parfois de manière imparfaite ; des principes qui, j’espère, vous aideront également à jouir d’une longue et belle carrière dans l’UX Design, où qu’elle vous conduise.

UX design career

01 – Faites preuve de gentillesse

Faites preuve de gentillesse. Tout d’abord, personne n’aime travailler avec un imbécile. De plus, la positivité permet aux autres de prendre des risques autour de vous. Votre adversaire d’aujourd’hui sera peut être votre partenaire de demain ; mieux vaut donc avoir le sourire lors de vos échanges.

Une fois, je me suis levé au cours d’une réunion pour proclamer avec éclat que les magnifiques icônes que j’avais présentées, et qui n’étaient pas au goût de tout le monde, étaient en réalité les plus belles jamais conçues, et j’ai refusé de changer un seul pixel. Eh oui – ce moment d’arrogance de courte durée a fait sortir en larmes un précieux membre de l’équipe, et le lendemain, un développeur intrépide avait simplement changé lui-même les pixels. Mais il a fallu un certain temps avant de restaurer nos relations. Ne suivez pas mon exemple !

02 – Faites preuve d’attention envers les autres

Notre métier consiste principalement à aider les autres à réaliser ce qu’ils imaginent mais ne peuvent exprimer. Quel privilège, et que c’est gratifiant d’aider quelqu’un à voir pour la première fois une représentation de son imaginaire !

Pour y parvenir, nous devons vraiment nous intéresser aux opinions des autres et être disposés à relever les défis que nous ne voyons pas ou qui ne nous plaisent pas. Heureusement, le design thinking s’appuie sur un processus délibérément naïf, nous permettant de poser n’importe quelle question et de remettre en cause n’importe quel principe. Il peut nous réserver des surprises et nous forcer à modifier notre avis, avec le sourire.

En 2004, le projet Lightroom n’avait pas encore trouvé sa voie ; l’équipe recherchait toujours un modèle UX faisant l’unanimité. J’avais essayé de le « concevoir », en vain. J’ai fini par arrêter d’exprimer mon opinion et je me suis mis à écouter et à poser des questions ; ensuite, en tenant compte des points de vue de chaque membre de l’équipe, nous sommes arrivés ensemble à un modèle qui a tout de suite provoqué l’enthousiasme de chacun. Cela a été foudroyant, au bon sens du terme !

03 – Faites preuve de générosité

La générosité est quelque chose de puissant : elle fait briller les gens, et lorsque vous brillez, elle illumine les autres. Emmenez vos collègues dans vos aventures professionnelles ; cela ne vous coûte rien et vous apprécierez l’expérience ! Et servez de mentor autant que vous le pouvez. Vous serez surpris de tout ce que vous avez à offrir, et du plaisir que vous en tirerez.

Efforcez-vous chaque jour de vous surpasser. Initiez-vous au management ou lancer une start-up, écrivez un livre, faites une présentation, ou encore changez de métier ou d’employeur ! Quoi que vous choisissiez, entreprenez quelque chose qui vous fait un peu peur.

Il y a deux ans, après avoir passé des années à concevoir Lightroom et d’autres produits créatifs, j’ai accepté la mission de gérer l’organisation du design du marketing numérique d’Adobe. Un monde étrange, mais pas plus étrange que de partir vivre en Inde pendant une année pour y constituer des équipes d’UX designers pour Adobe. Tous deux étaient de grands projets aux obstacles inconnus et tous deux m’ont permis de progresser de façon incroyable dans ma carrière et dans ma vie personnelle.

04 – Faites preuve d’humanité

Mangez intelligemment, faites de l’exercice, jouez et dormez. Lorsque vous quittez le travail, n’y pensez plus. Mettez à profit ce temps pour vous consacrer à vos centres d’intérêts et en adopter de nouveaux : souffler du verre, faire du pain au levain, écrire une comédie musicale, chasser le dahu, construire l’échappement d’une horloge, n’importe quoi sauf tout ce qui a trait au travail !

Ensuite, laissez toutes ces occupations enrichir votre expérience en tant que designer et membre d’équipe. Vivre une vie épanouie améliorera la qualité de votre travail et contribuera à l’établissement de liens étroits avec les autres, des liens qui, au fil du temps, seront essentiels pour votre belle et longue carrière.

Phil Hero - UX design career

Ces principes reposent moins sur les manières de faire que sur les manières d’être. Bien sûr que vous êtes passionné de design, que vous maintenez des compétences de pointe et que vous êtes formidable et participez à des projets formidables. Mais, au fur et à mesure que vous avancez dans votre carrière, et, étant donné l’évolution inévitable des gens, technologies, politiques et économies autour de vous, ce sont vos manières d’être qui vous permettront de conserver votre constance et de garder les pieds sur terre.

Concluons avec une question importante : aimez-vous ce que vous faites ? Si ce n’est pas le cas, l’adoption des principes énumérés ci-dessus peut certainement vous aider à bien mieux apprécier votre travail. Pour reprendre les mots de mon premier mentor, Kai Krause : « Tout le monde peut travailler dur et produire des choses cool. La vraie difficulté, c’est de travailler dur, de produire des choses cool et d’y prendre du plaisir. »

 


Remerciements à mes collègues de design O.G. Jamie Myrold, Kai Gradert, Robert Bailey, Jaime Levy, et Andrei Herasimchuk

design, inspiration

Participez à la discussion