Creative Connection

Iconographie, typographie et Twitter : le designer Jeremy Reiss sur la personnalisation des produits

Design et baseball – voici les deux grandes passions du designer Jeremy Reiss. Et en combinant les deux, il a frappé un grand coup. C’est en voyant l’une de ses illustrations et typographies autour du thème du baseball que le géant Twitter a approché le designer, grand adepte de ce média social.

Désormais graphiste au sein de l’équipe du design produit de Twitter, Jeremy Reiss utilise ses compétences en typographie et iconographie pour revisiter subtilement l’application. Nous lui avons demandé de partager ses techniques et de fournir quelques conseils aux designers pour qu’ils puissent personnaliser leurs produits grâce à la typographie et l’iconographie.

Quel est le meilleur moyen d’apporter une touche de personnalité à une application ou un site web ?

Le designer doit avant tout travailler avec les parties prenantes (les décideurs) pour cerner et définir la personnalité en question. Ensuite, il est à mon sens indispensable d’associer les couleurs et la typographie de la marque à des visuels engageants.

Comment vous y prenez-vous chez Twitter ?

Lorsqu’on m’a chargé de repenser l’iconographie, deux choses me sont apparues nécessaires : unifier les éléments en créant un style cohérent et opter pour un design permettant de véhiculer une image plus personnelle de Twitter.

Pour obtenir cette cohérence, nous avons commencé par utiliser la même épaisseur de contour pour chaque élément. Nous avons ensuite décidé d’arrondir les angles pour ajouter une petite touche personnelle aux formes et gommer leur aspect rigide et sévère.

Pourquoi la typographie et l’iconographie sont-elles si importantes pour le design du XXIe siècle ?

La typographie réflète très vite la personnalité d’une marque. Au premier regard, vous êtes capable de savoir si elle est ludique ou sérieuse, divertissante ou insipide, sophistiquée ou accessible. Qu’elle soit personnalisée, manuscrite ou issue d’une fonderie, chaque police de caractères possède ses propres caractéristiques.

Pour ce qui est de l’iconographie, il faut reconnaître qu’avec l’arrivée des petits ordinateurs de poche, nous nous sommes habitués à obtenir rapidement des réponses. Et ce langage visuel nous permet de trouver précisément ces réponses.

D’où vient votre passion pour les polices, les symboles et les images ?

Lorsque j’étais enfant, mon père réalisait de magnifiques affiches de braderie. Elles étaient blanches et simples, mais il traçait toutes les lettres à la main et utilisait une multitude de couleurs pour attirer l’attention des passants. Encore aujourd’hui, ce sont sûrement les plus belles affiches que j’aie jamais vues. C’est peut-être de là qu’est née cette passion.

Quelles sont les difficultés que rencontrent actuellement les designers ?

Sur le plan de l’illustration, il est devenu de plus en plus difficile de créer et d’affirmer son propre style. Il existe maintenant d’innombrables sites sur lesquels les designers peuvent publier leurs travaux et trouver l’inspiration. Mais compte tenu de la grande qualité de tous ces travaux, il devient très compliqué de sortir du lot.

Avec la généralisation des applications et des standards web, les designers doivent désormais s’appuyer sur une série de directives et de modèles pour démarrer leurs projets. Tout l’enjeu consiste à faire preuve d’originalité, en tenant compte des diverses contraintes.

Comment le design va-t-il évoluer ?

Nous entrons – ou peut-être y sommes-nous déjà – dans une ère où les jeunes designers sont capables de réaliser des prouesses dès le début de leur carrière. Je pense que les technologies ont ouvert la porte à un apprentissage plus rapide.

Découvrez les réalisations de Jeremy Reiss et son utilisation avancée de la typographie sur son site web , ou suivez-le sur Twitter.

design, typographie, UX/UI Design, web design

Participez à la discussion