Creative Connection

14 août 2017 /design /graphisme /

Interview avec Johann Brangeon, vainqueur du concours Hidden Treasures of Creativity

Notre concours #MunchContest baptisé The Hidden Treasures of Creativity (Les trésors cachés de la créativité) s’est terminé récemment. Le concours, en collaboration avec le Musée Munch et le créateur de brosses Photoshop Kyle T. Webster, mettait au défi des artistes du monde entier à recréer numériquement une 5ème version du chef-d’oeuvre emblématique “Le Cri” d’Edvard Munch à l’aide de pinceaux qui ont été recréés numériquement et mis à disposition dans Photoshop et Sketch.

Nous sommes maintenant avec le gagnant du concours, Johann Brangeon, pour en savoir plus sur la façon dont il a créé la pièce gagnante et nous en dire plus sur lui-même, sa vie et son travail.

Parlez-nous un peu de vous. D’où venez-vous ? Dans quel secteur travaillez-vous ?

J’ai bientôt 34 ans, graphiste et illustrateur Français, j’habite et travaille en freelance depuis 2010 près d’Angers, dans un studio de création en coworking, avec un ami également en freelance. Je travaille beaucoup sur des visuels d’affiches et programmation culturelle, en partenariat avec des festivals pour lesquels je développe l’image tout au long de l’année.

Comment êtes-vous tombé dans le design créatif ? Quelle formation avez-vous ?

Assez jeune en fait. J’ai toujours aimé dessiner. A l’âge de 16 ans, j’ai obtenu un CAP Artisanat et Métiers d’Art, appris les bases du graphisme (papier / crayon), enchainé avec un BAC communication graphique, où j’ai découvert les outils Adobe. Puis j’ai terminé mon cursus par un BTS Arts Appliqués à LISAA Nantes. Tout en commençant à développer un travail personnel, j’ai intégré différentes agences pour travailler de manière enrichissante, différentes disciplines : packaging / cosmétique / image de marque / communication touristique / design web…

Fox biker – Johann Brangeon

Quelle a été votre inspiration pour créer votre œuvre pour ce concours Hidden Treasures ? Y a-t-il un style particulier qui vous différencie dans votre travail, de manière générale ?

Mon inspiration a été l’œuvre d’Edvard Munch, elle-même. J’ai essayé de bien l’analyser, et de réinterpréter la puissance du cri. Faire en sorte que, comme pour l’originale, le visage soit l’élément central, en le traitant avec des formes géométriques, une composition et une gamme de couleur évoquant l’œuvre originale. Je suis dans une période où j’aime créer des pensées visuelles avec des formes géométriques simples et différentes textures dans la composition, c’est aussi ce que j’ai essayé de faire cette fois ci.

Quelles ont été vos expériences passées avec Creative Cloud ? L’avez-vous utilisé à titre professionnel ou personnel ?

Je l’utilise à titre professionnel, depuis de nombreuses années après avoir travaillé sur Creative Suite. Avec  Creative Cloud, des nouvelles fonctionnalités et mises à jour arrivent fréquemment, c’est très agréable. J’utilise le trio Photoshop / Illustrator / InDesign quotidiennement. Je pense encore avoir quelques lacunes dans la gestion de l’interaction du cloud mais les expériences qui vont m’être offertes en participant à la conférence Adobe MAX vont me permettre de bien progresser !

Terre de culture – Johann Brangeon

Quel a été votre ressenti personnel en travaillant avec les pinceaux Munch ? Prévoyez-vous de les réutiliser prochainement pour de nouveaux projets ?

Le travail de Kyle T. Webster a été incroyable, il a vraiment reproduit à merveille les textures des pinceaux d’Edouard Munch. J’ai trouvé ça amusant de pouvoir utiliser les répliques des véritables brosses de Munch, qui remontent à plus de 100 ans. On s’aperçoit en regardant le travail de tous les participants du concours qu’avec les mêmes outils, on peut faire des choses très différentes! Je pense effectivement m’en servir à l’avenir car je me suis senti à l’aise en les utilisant et, sans être superstitieux, elles m’ont porté chance !

Vous pouvez apprendre plus sur Johann ci-dessous:

Portfolio : http://www.johannbrangeon.com/  mais aussi sur les plateformes suivantes:

Facebook : https://www.facebook.com/johannbrangeon/

Instagram : https://www.instagram.com/johannbrangeon/

Twitte r: https://twitter.com/BrangeonJohann

Behanc e: https://www.behance.net/johannbrangeon

En récompense de son travail, Johann aura l’honneur de voir son œuvre exposée au musée Munch à Oslo et se rendra au festival MAX, la conférence Adobe de créativité à Las Vegas, du 18 au 20 octobre. Nous le suivrons pendant ses voyages, alors restez à l’écoute !

Il reste encore du temps pour télécharger les pinceaux de Munch pour Photoshop et Sketch, veuillez suivre ce lien

design, graphisme

Participez à la discussion