Creative Connection

L’esprit OFFF et la nouvelle génération créative

Credits photo : Fluoro Digital

 

Le festival OFFF qui a lieu à Barcelone fêtait ses 15 ans il y a quelques jours. J’ai eu la chance d’y participer et de monter sur la grande scène avec l’agence VASAVA qui présentait l’ouvrage « OFFF Unmasked », une édition limitée réalisée pour l’occasion sur les origines du festival. OFFF est la plus grande réunion de créatifs européens. Pendant trois jours, des talents se succèdent sur scène devant plus de 4000 designers en recherche d’inspiration et de rencontres.

 

OFFF est avant tout un état d’esprit. J’en parlais avec Joshua Davis qui est une des figures emblématiques du festival (il n’a pas raté une seule édition). Il m’a confié avoir ressenti un état d’esprit singulier il y a 15 ans, et que cet état d’esprit ne s’est jamais dénaturé au fil des années. J’étais accompagné cette année de designers européens : français, allemands, finlandais, belges et hollandais. La grande majorité d’entre eux découvrait le festival OFFF et cet état d’esprit. Bram Vanhaeren compare OFFF à un énorme terrain de jeu conçu par des créatifs et pour des créatifs. – OFFF is a giant playground by creatives for creative – . Geoffrey Dorne y voit un mélange de « WTF, OMG, FTW, GG wOOT and design ». Il n’emploie pas ces acronymes par hasard car la population de OFFF est très jeune et très branchée. Il en est de même pour les speakers qui oscille entre des référents internationaux (comme Stefan Seigmaister qui a été une fois de plus brillant) et de jeunes talents. Tout comme Cannes pour le cinéma, OFFF a toujours été prompt a repéré les créatifs de demain.

 

Un festival de tendances

L’esprit OFFF est en premier lieu sur scène. Les présentations d’une heure qui s’enchainent, de 10h du matin à 21h, sont de qualités exceptionnelles pour les amoureux de l’image et du design. Le travail de Gmunk, la philosophie du beau par Stefan Seigmaister, la qualité des productions de Superdog, la jeunesse d’Atelier, le génie de Vasava, l’énergie de Joshua Davis ou la folie de Jon Burgerman auront marqué tous les esprits. Mais l’esprit OFFF, c’est aussi cette énergie dans les couloirs, face aux food-trucks sur la grande place, au stand de tatouage ou en essayant des vêtements de la marque Cool Shit.

 

Contrairement aux éditions précédentes, il est plus difficile de repérer une tendance forte dans les projets exposés. Monica Javanainen note que le retour aux techniques traditionnelles, l’usage des mobiles et une pointe de mysticisme se retrouvent dans la plupart des productions. Pierre Starkloff et Johannes Eich ont eux été frappés par le nombre de projets réalisés en équipe. Les nouveaux créatifs doivent apprendre à collaborer pour aboutir à des projets ambitieux.

 

Save the date

La prochaine édition aura lieu les 26,27,et 28 Mai 2016. Participer au festival OFFF est une vraie source d’inspiration et redonne de l’énergie pour l’année… en plus du soleil. Comme le note Bram Vanhaeren, les speakers sont très accessibles et c’est avant tout un lieu de rencontres. Tout ne se passe pas sur Behance, il est aussi bon parfois de rencontrer physiquement vos pairs. Pierre et Johannes pensent aussi que le succès de ce festival tient à cet unique état d’esprit :  « Si OFFF conserve cet esprit frais et alternatif, il n’y a aucune raison pour ne pas participer à OFFF en 2016 ».

 

Et vous, avez-vous déjà participé à une édition de OFFF ? Qu’en pensez vous ? Souhaitez-vous y participer un jour ? J’attends vos commentaires.

 

 

design, graphisme, inspiration

Participez à la discussion