Creative Connection

14 juin 2018 /inspiration /

Les multiples talents d’Ilya Naumoff : le cas de la family font Vesterbro

Type design, graphic design, web design… Les projets d’Ilya Naumoff se suivent mais ne se ressemblent pas. Ses réalisations ont convaincu des clients internationaux comme Orange, Volkswagen ou encore Coca-Cola. Aujourd’hui, entretien autour de la family font Vesterbro, inspiré d’un trip au Danemark.

Commençons par parler de Vesterbro : quelle en est la genèse ? Peux-tu nous la décrire ?

Vesterbro est une famille de fontes mélangeant les caractéristiques des styles Scotch Roman et Garalde, et contenant pour le moment 2 scripts : Latin et Cyrillique. Pendant son voyage à Copenhague, Jérémie Hornus a trouvé les premières idées de design, comme les empattements courts ou l’axe très marqué. Le nom Vesterbro (quartier historique de la ville) étais inspiré par ce trip danois.

Quel a été ton rôle dans son design ?

Je faisais partie d’une team de 3 type-designers qui ont travaillé sur la fonte avec Jérémie Hornus et Alisa Nowak. J’étais impliqué dans la création de la fonte bien avant que l’idée du site ne soit envisagée.

L’idée du mini-site dédié comme outil promotionnel est née d’un brainstorming. Quels étaient les autres outils envisagés ? Quelles sont les raisons qui ont arrêté votre choix ?

Effectivement, je me souviens bien de ce brainstorming. Nous avons essayé de trouver la meilleure façon de valoriser la fonte. Il y a des fontes qui sortent tous les jours mais assez peu marquent les esprits. Je pense que les designers en sont les premiers utilisateurs, et n’ont pas seulement besoin de voir le dessin des lettres, mais aussi d’être inspirés en voyant les utilisations possibles. On avait donc pas mal d’idées pour la sortie, mais celle du mini-site a fait l’unanimité car c’est à la fois un outil d’expression, de promotion et de vente.

Quel était le cahier des charges du site ?

Je connaissais bien la fonte, sa personnalité, ses aspects techniques, ses points forts. Il fallait donc trouver un bon moyen de les présenter sur le web, inspirer les designers et leur donner la possibilité de tester la fonte en ligne. Il y a des choses qui changeaient au fur et au mesure, comme l’intégration des fontes variables ou certains aspects de payment flow, etc., mais l’idée générale était assez claire.

 

Illustrations, palette de couleurs, icônes… Quelles ont été tes inspirations ? Quelle a été ta réflexion artistique autour du look & feel ? Comment as-tu travaillé tes illustrations ?

L’inspiration principale pour la fonte, c’est clairement son côté danois, d’où le thème des vikings et les couleurs primaires. La personnalité très ‘friendly’ de la fonte a aussi influencé le choix de l’identité graphique. Je voulais rester sur quelque chose de simple et direct graphiquement. En ce qui concerne les logiciels, toute la partie identitaire a été travaillée sur Illustrator et Photoshop.

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers Adobe XD pour prototyper le mini-site ? Etait-ce un choix naturel par rapport à l’intégration du workflow avec les autres applications Creative Cloud ?

J’utilise Adobe XD parce que j’aime la simplicité de l’interface et sa fluidité – le zoom est vraiment top ! J’adore la possibilité de faire les prototypes directement dans le logiciel, de générer un lien instantanément… Tout est simple et bien pensé. C’est aussi un bon outil pour trouver l’architecture des sites ou faire les prototypes lo-fi. XD s’intègre de mieux en mieux aux autres outils de Creative Cloud comme Photoshop ou Illustrator. Je trouve que chaque update apporte quelque chose de très important et attendu par la communauté.

Parlons workflow : peux-tu nous décrire les différentes étapes du design du site ? Comment les enjeux d’expérience utilisateur ont-ils été inclus dans ta réflexion ?

Mon workflow est assez simple. Quand les enjeux du projet sont clairs, je commence par le prototype lo-fi (que je fais aussi dans XD). Cette partie est suivie des échanges sur les questions de fond et des corrections importantes, ce qui permet de lancer la phase du design (prototype hi-fi). C’est la phase la plus sympa à faire, je trouve. Une fois le design validé, je prépare tout pour le développeur. Pour moi, la dernière phase qui est tout aussi importante, c’est le travail des détails avec le développeur.

D’autres personnes ont-elles contribué à l’UI ? En donnant leurs feedbacks, ou en intervenant directement sur le design ?

J’étais chargé de créer l’interface utilisateur du site, mais c’était important d’avoir un feedback, ce que j’ai toujours eu de la part de la team au fur et à mesure de l’avancement du design.

Retours d’expérience. Quels sont les enseignements que tu tires de ce travail de webdesign ?

Je pense qu’on peut dire que la sortie de Vesterbro a été un succès. Aujourd’hui, la fonte a été téléchargée des milliers de fois et on a eu beaucoup de très bons retours. Cette sortie nous a permis de réaliser à quel point le travail de design et du web sont aussi importants pour valoriser la fonte.

Le site pour Vesterbro ne semble pas être ton premier travail de webdesign. Sera-t-il le dernier ? As-tu d’autres projets UI dans les tuyaux ?

En effet, j’ai fait plusieurs projets dans le web design et j’aime beaucoup ces sujets comme c’est un très bon équilibre entre le design et la technologie. En 2011, j’ai créé un site responsive (quasi inexistant à l’époque) pour un livre interactif mélangeant plusieurs médias (texte, vidéo, audio). En ce moment, je travaille sur toute la partie boutique et compte utilisateur pour le site de Black[Foundry]. Bientôt, le site Vesterbro y sera directement intégré sous une forme un peu différente. Stay tuned parce que cette boutique va simplifier le parcours d’achat, et il y aura des solutions assez innovantes pour choisir les licences, tester et générer les fontes sur le desktop ou le mobile !

Quels sont les autres projets sur lesquels tu travailles actuellement ?

Je suis ce qu’on appelle un “multidisciplinary” designer. En ce moment, je travaille à la fois sur des projets de UI/UX, de design graphique et de type design. Ces différentes disciplines me permettent de ne pas m’ennuyer, et surtout de résoudre certaines questions en changeant de perspective.

***

Pour découvrir d’autres projets d’Ilya, rendez-vous sur :

inspiration

Participez à la discussion