Creative Connection

Portrait de contributeur Adobe Stock : Fred Peault

Pour le Printemps 2018, nous partons à la rencontre de contributeurs Adobe Stock. Après Vanessa Andrieux, c’est Fred Peault qui nous présente son univers. Illustrateur 3D depuis 2001, il anime aussi ses créations grâce à la réalité augmentée et virtuelle. Rencontre.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et votre parcours ?

Je suis né à Brest au siècle dernier, et j’ai fait une formation de designer aux beaux-arts. Puis j’ai travaillé dans le domaine du design industriel, en particulier sur des projets ferroviaires. J’ai ainsi réalisé la livrée du Transilien, mais je m’ennuyais un peu dans ce domaine. J’ai donc commencé à faire de l’illustration après le travail. Ma femme qui est illustratrice de formation m’a soutenu et encouragé dans cette voie. Un projet en illustration a forcément moins d’impact sur la vie des gens (donc de contraintes) que le design d’objet : on gagne en liberté de création, ce qui est très agréable.

D’où vient cet intérêt pour l’illustration ?

Enfant, j’adorais la bande dessinée, c’était une vraie gourmandise ! J’étais aussi fasciné par les nouvelles technologies, ce n’était pas intentionnel mais finalement mon métier est le mix de ces deux univers : l’illustration et la 3D. Enfant, il y avait le plaisir de l’émotion généré par l’ambiance d’une image, d’un livre d’illustration, comme une scène de feu de bois dans la cheminée alors que la neige tombe dehors… Plus d’ailleurs que la BD, au format différent – plaisir que je peux retrouver dans la photographie.

Le pont entre la bande dessinée et l’illustration est pour moi une évidence. Le plaisir de raconter une histoire avec un dessin est le même, sauf qu’ici il n’y a qu’une case, ce qui est une autre forme narrative ou l’on se doit d’être efficace. J’adore toujours la bande dessinée, ces dernières décennies ont été une période d’une grande richesse.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout : dans la rue, la télé, le web… C’est toujours des cadrages, des rapports de couleurs, des rapports de forme… Cela peut être abstrait comme en peinture, ou bien plus réaliste comme au cinéma ou dans d’autres illustrations. C’est toujours intéressant de comprendre ce qui fonctionne chez les autres. Tout cela, c’est pour la partie graphique. Quant à la narration, ce qui m’aide, c’est de faire autre chose : laisser l’esprit vagabonder est très riche en résultats. Par contre, c’est plus long, ce qui n’est pas compatible avec une deadline serrée, mais qui fonctionne avec les projets personnels.

Adobe Stock / ID: 181445276

Pouvez-vous nous expliquer votre processus de création ?

Il faut séparer la partie graphique de la partie narrative. L’aspect graphique subit des effets de mode. J’essaye de donner des grandes lignes directrices, perspective, gamme colorée… Une fois définies, je passe au côté narratif, qui est plus personnel. Je trouve une petite histoire à raconter, et j’utilise alors Illustrator pour les motifs que j’applique dans 3dsmax, puis je finalise l’image sous Photoshop, ou là je peux faire des essais de gamme couleur, pour enfin l’animer sous After Effects. J’adore After Effects ! Je travaille parfois aussi le son sur Adobe Audition pour l’intégrer à l’animation.

Je reviens aussi sur mes anciennes illustrations avec un œil neuf, cela me permet d’avoir un avis plus froid, car parfois dans le feu de l’action je ne sais plus si mon image me plaît ou pas. Comme une pâte à crêpe, j’ai besoin de la laisser reposer… et c’est souvent meilleur.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir contributeur Adobe Stock ? Quel avantage voyez-vous à rendre vos illustrations accessibles sur Adobe Stock ?

L’envie de partager mon travail et de gagner en visibilité. Aujourd’hui c’est important d’être visible sur le web, c’est un outil supplémentaire.

Adobe Stock / ID: 181443385

Quel sont les projets dont vous êtes le plus fier ?

J’aime bien mes petites animations sous After Effects, c’est plus de l’amour que de la fierté. C’est sûrement des restes de ma formation de designer, mais ça me plaît de détourner un outil technique qui, à la base, est froid et complexe en objet de poésie. Ma petite fierté est là : de mettre un peu d’humanité, de sensible dans ce monde de brute.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs contributeurs Adobe Stock qui souhaitent se lancer ?

Essayer de prendre son temps. Le temps est devenu une denrée rare, on doit être efficace tout de suite, alors que la création a besoin de temps pour se perdre. Regardez ce que font les autres, pas uniquement les illustrateurs tendances mais les peintres, anciens ou moderne, non pas pour faire un copier-coller, mais pour comprendre techniquement ce qui marche ou vous interpelle..

Quels sont vos prochains projets pour 2018 ?

J’aimerais faire une application de réalité augmentée. J’y travaille, mais j’ai plein d’autres envies ! Il y a toujours ce désir de perfection qui est un moteur essentiel… On pense que la prochaine illustration sera encore meilleure.

***

Pour découvrir le travail de Fred plus en détails, rendez-vous ici :

Adobe Stock

Participez à la discussion