Creative Connection

Quel produit pour mon projet ?

Face à un nouveau projet, l’une des premières questions que vous vous posez est probablement : « Quelle application utiliser ? ». Il existe tellement d’applications différentes : comment savoir si vous utilisez la meilleure pour le résultat que vous voulez obtenir ? Et si vous n’aviez accès qu’à une seule appli ? Pourriez-vous quand même réaliser votre création ?

Pour vous aider à commencer, nous avons référencé les projets de design les plus courants, avec des produits qui peuvent vous servir à les réaliser. Ne manquez pas notre nouveau tutoriel ici.

Pour commencer, utilisez ce que vous connaissez.
« La première chose à comprendre, c’est que de nombreuses applications Creative Cloud ont des fonctionnalités en commun » explique Brian Barrus, président et directeur créatif de Studio Element, « donc, en grande partie, votre choix dépend de votre préférence personnelle, de votre familiarité et de votre aisance avec les différentes applis. »

Si vous êtes à l’aise avec une application mais n’avez jamais touché à une autre, pas d’inquiétude. Celle que vous maîtrisez devrait vous suffire à réaliser votre projet. Encore mieux : quand vous aurez envie d’élargir votre horizon, les interfaces de la plupart des produits Adobe ont un langage de design très semblable. Les outils se trouvent à peu près au même endroit d’une application à l’autre.

Cela dit, approfondir vos connaissances sur l’ensemble des produits présente un avantage clair. Chaque application a ses points forts, et les designers professionnels utilisent chacune d’entre elles en conséquence. Souvent, ils ont même recours à plusieurs applis pour un seul projet. Pour faire simple, ce guide portera sur les trois grands produits de design : Photoshop, Illustrator et InDesign.

Tirez parti des points forts de chaque programme.
Pour vous donner une meilleure idée des points forts de chaque appli, passons-les en revue brièvement.

  • Photoshop : Photoshop est parfait pour les images matricielles (à base de pixels), comme les photographies. Il exprime son potentiel dans des tâches telles que le réglage de la luminosité, la colorisation, le découpage d’un élément de l’arrière-plan ou le rassemblement de plusieurs images dans un collage. Photoshop offre le meilleur de ses capacités en tant qu’éditeur d’images, et peut aussi être utile pour les vidéos et les animations.
  • Illustrator : Illustrator est l’outil indispensable pour créer des logos ou d’autres illustrations. Son principal avantage est qu’il travaille le format vectoriel. Un visuel vectoriel, au lieu de sauvegarder des pixels individuels, conserve les points et les équations, ce qui signifie que vous pouvez créer une image et la mettre à l’échelle d’une carte de visite ou d’une affiche sans pixélisation (perte de qualité graphique). En revanche, les visuels vectoriels ont tendance à avoir une complexité visuelle moindre que les visuels matriciels. La création d’images hyperréalistes est peu courante en vectoriel, mais ce dernier est par exemple efficace pour la typographie.
  • InDesign : InDesign est fondamentalement un outil de publication. Il a été construit autour de la tâche de mise en page. C’est l’application parfaite pour organiser des éléments ou créer des documents de plusieurs pages, comme des brochures ou des catalogues. InDesign simplifie la création de documents longs avec des outils tels que les « gabarits », les styles de texte et de typographie. InDesign est excellent pour organiser des éléments visuels sur la page, mais est doté de moins d’outils de création d’image ou d’édition.

Guide de référence.
Pour conclure cette initiation, nous allons nous pencher sur quelques-uns des projets les plus couramment réalisés et vous donner nos recommandations d’outils les mieux adaptés. Souvenez-vous que la plupart de ces projets comporteront plusieurs éléments, qui se prêtent à différents outils.

Couverture de livre :

N’importe laquelle des 3 applications peut servir à concevoir la couverture d’un livre, donc nous vous conseillons d’employer celle que vous maîtrisez le mieux. L’essentiel est de tenir compte de votre vision du résultat final. Pour les couvertures complexes au rendu photoréaliste, pensez à Photoshop. Pour les couvertures comportant de nombreux éléments ou beaucoup de texte, optez pour InDesign. Pour les couvertures plus expressives qui mélangent illustration et typographie expressive, Illustrator est probablement le meilleur choix.

L’imagerie unique de cette couverture de livre a été créée avec Photoshop. Par CHIARA LAMIERI.

Brochure/catalogue :

  1. InDesign est l’outil le plus fiable pour concevoir des brochures. Et plus votre brochure est longue, plus il s’avère utile. La suite d’outils de formatage et d’organisation visuelle d’InDesign le place en tête de liste.
  2. Si votre brochure contient principalement des tableaux et des images et qu’elle est raisonnablement courte, Illustrator constitue une bonne alternative.

La création d’un dépliant à trois volets exige de soigner particulièrement la mise en page. InDesign est adapté à cette tâche. Par MUGLI DESIGN.

Flyer :

  1. InDesign est le premier choix grâce à sa capacité à simplifier l’organisation des styles de texte et des mises en page.
  2. Là encore, Illustrator est une bonne alternative, surtout pour les projets plus simples, contenant beaucoup d’images.

Les flyers associent souvent images et texte. Un véritable puzzle dont InDesign et Illustrator rassemblent les pièces. Par MOHAMAD BORNEAFANDRI ABULGAMALANG.

Icône :

  1. Illustrator est un excellent choix pour les icônes car il comporte des outils créés spécialement pour la conception et l’édition d’images simples. En revanche, celles-ci étant conçues pour rester petites, mieux vaut utiliser un autre outil pour leur mise à l’échelle.
  2. Photoshop, avec ses outils d’édition d’image similaires à ceux d’Illustrator, le talonne de près. Cependant, la puissance de Photoshop pour gérer les images complexes n’est pas vraiment utile, les icônes ayant tendance à être très simples.Illustrator est un excellent outil pour la création d’icônes comme celles-ci, mais Photoshop peut aussi être employé. Par MUTI.

Infographie :

  1. Illustrator est une merveilleuse ressource pour l’infographie puisque son format est, par nature « illustratif ». Illustrator possède une puissante capacité à mélanger visuels et textes, ce qui signifie que vous pouvez créer des tableaux et des graphiques tout en élaborant une composition et une typographie très expressives.
  2. Photoshop constitue une bonne alternative grâce à ses outils d’édition visuelle.

L’infographie permet de comprendre des informations simplement, de manière visuelle. Par JING ZHANG.

Invitation :

  1. Illustrator comporte une bonne suite d’outils pour ce type de travail, bien que n’importe quel autre programme possède aussi ses atouts. Illustrator est le plus simple, grâce à sa capacité de manipuler la typographie et le texte pour un rendu expressif.
  2. InDesign viendrait tout de suite après, surtout si votre invitation privilégie la typographie plutôt que la stylisation. Les outils de design et de formatage d’InDesign pourraient aussi être très utiles pour faire tenir plusieurs invitations sur une seule page imprimée.

Chacun des trois grands produits de design d’Adobe peut servir à créer une invitation. C’est votre vision du résultat qui déterminera le choix de l’outil le plus approprié. Par ABINGO WANG.

Logo :

Ici, Illustrator est le choix qui s’impose. Le simple avantage de travailler avec des vecteurs plutôt que des pixels est énorme, puisque vous n’aurez pas à vous soucier de la pixellisation lors de l’agrandissement du logo. De plus, Illustrator a tous les outils nécessaires pour concevoir, créer et manipuler un logo.

Les ressources vectorielles d’Illustrator en font un choix évident pour la conception de logos. Avec les vecteurs, toutes les tailles sont possibles, sans perte de qualité. Par PETER CULKIN.

Mise en page de magazine :

InDesign est le meilleur outil pour la mise en page d’un magazine ou du corps de tout document long. Ses outils permettent de simplifier et d’automatiser bon nombre des tâches répétitives inhérentes aux documents longs. Ses outils de typographie et de style garantissent la cohérence d’un projet. Il prend aussi en charge des gabarits pour accélérer le formatage et la mise en page.

Si vous voulez créer la mise en page d’un magazine ou d’un autre document long, InDesign peut vous faciliter grandement la tâche. Par LUISINA PONCE.

Édition de photos et création d’un composite :

Photoshop est le produit de référence pour l’édition de photos, comme son nom l’indique. Pour éditer des photos ou créer des effets avancés (tels que la combinaison d’images avec la double exposition ou la réalisation de collages), Photoshop vous offre tout ce qu’il vous faut. Cet outil est d’une puissance à toute épreuve et propose tellement de fonctions que même les designers professionnels en utilisent rarement la totalité. Photoshop permet d’exécuter facilement des tâches courantes, comme la colorisation d’une image ou l’ajustement de la luminosité.

Photoshop reste indétrônable pour l’édition de photos. Par SELMAN HOSGÖR.

Poster :

  1. Illustrator remporte ici la palme, en facilitant l’expressivité de la typographie et des images à n’importe quelle échelle.
  2. Photoshop est une bonne alternative, surtout si les visuels vous intéressent davantage que le texte ou la typographie, mais assurez-vous d’avoir une résolution adéquate dans le produit final. Il vous faut au moins 300 dpi à l’impression pour éviter la pixellisation.

Illustrator et Photoshop sont parfaits pour créer des posters remarquables. Par XINDI YAN.

Graphiques destinés aux médias sociaux :

Photoshop permet aux utilisateurs de manipuler des images matricielles ou des photos. Avec cet outil, il est simple de fusionner plusieurs images. La nature des graphiques destinés aux médias sociaux se prête bien à Photoshop.

Cette dernière, conçue pour mélanger les images sans accroc, facilite la création de ce type de graphiques. Par MATT WIESE.

CV :

  1. InDesign est l’outil optimal pour le style sobre et épuré que l’on retrouve habituellement dans un CV. Ses points forts quand on travaille avec plusieurs styles typographiques et ses mises en pages basées sur quadrillage en font le premier choix.
  2. Illustrator est une alternative correcte, mais se prête mieux à des projets plus expressifs.

Mettez en page votre CV actualisé dans InDesign ou Illustrator. Par IMRAN KHAN.

Affiches :

  1. Illustrator permet de faire des designs très créatifs tout en produisant des visuels et des textes pouvant être adaptés aux très grands formats, fréquents dans les affiches.
  2. Avec InDesign, vous pourrez aussi réaliser des visuels vectoriels basiques, ce qui en fait un bon choix pour des affiches simples ou plus petites.

Les affiches ont de nombreuses formes et tailles. Illustrator et InDesign sont tous les deux excellents d’outils pour cette tâche. Par BALA.

Cadre ou modèle de site web :

  1. Illustrator est un excellent outil pour concevoir l’architecture d’un site web. Il permet aux designers de créer des grilles pour les différentes parties du contenu et de développer des styles de boutons de navigation.
  2. Photoshop est aussi efficace pour élaborer la structure d’un site web. Certains designers le préfèrent même à Illustrator. Ici, l’important est de choisir l’outil avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

Pour créer la mise en page ou le modèle d’un site web, tournez-vous vers Illustrator ou Photoshop. Par SAMUEL LADLOW.

Graphiques, en-tête et bannières de sites web :

  1. Photoshop est l’outil de référence pour créer des images et des éléments visuels à insérer dans la mise en page d’un site web. Avec cette application, vous pouvez éditer et concevoir des images basées sur des photos ou des illustrations et fusionner plusieurs images en collages créatifs.
  2. Illustrator est une autre option de qualité, si vos graphiques sont davantage basés sur des tableaux que sur des images.

Les graphiques pour sites web, par exemple les en-têtes, peuvent être créés dans Photoshop, ce qui simplifie l’édition et la combinaison de photos et d’autres éléments. Par OWAIS AHMED.

Vidéos et animations simples :

Photoshop est l’outil le plus facile à utiliser pour créer des GIF et des cinémagraphes. Il est équipé de fonctionnalités spéciales pour ce type de designs.

Pour réaliser des images animées basiques, telles que les GIF et les cinémagraphes, utilisez Photoshop. Par YUKAI DU.

Autres outils utiles
Ces trois grandes applications de bureau ne sont que la partie émergée de l’iceberg des ressources disponibles. Des services comme CC Market sont inclus dans votre abonnement payant et vous permettent d’accéder gratuitement à des milliers d’outils présélectionnés. Utilisez des applis mobiles comme Adobe Capture CC pour travailler vos designs et les modifier pendant vos déplacements. Les possibilités sont infinies. Il ne vous reste plus qu’à faire preuve de créativité, et nous vous faisons confiance à ce sujet.

Vous voulez en savoir plus sur vos produits Adobe préférés ? Rendez-vous notre support  pour bénéficier gratuitement de tutoriels, d’astuces et de modèles.

illustration, UX/UI Design

Participez à la discussion