Creative Connection

7 septembre 2018 /graphisme /

Rencontrez le jury qui évaluera votre pochette du single de Lucas & Steve

Le duo de DJ Lucas & Steve s’inspirent de tout ce qu’ils rencontrent. Nous avons donc dû trouver un jury tout aussi éclectique pour l’aider à choisir la création qui habillera la pochette de leur nouveau single, Where have you gone (Anywhere).

En tant que Head of Design à Spinnin’ Records à Amsterdam, Lesley Quist supervise les concepts créatifs des artistes et sous-labels de Spinnin’ Records. Rufus Deuchler, Adobe Evangelist, a commencé comme graphiste et editorial designer, mais son travail s’est tellement intégré aux solutions Adobe qu’il en est devenu le porte-parole et l’enseignant à travers le monde. Sa collègue Isabel Lea est Creative Resident chez Adobe et co-fondatrice d’ATYPICAL, un studio de création spécialisé dans la narration visuelle. Les designers suédois Mia Askerstam Nee et Antonio Vergara Alvarez forment le duo Acid and Marble. Ils ont conçu des identités visuelles pour des musiciens comme Ishi, Alesso et la maison de disques S-ZE.

Ils sont très impatients de voir vos participations pour la couverture de Where have you gone (Anywhere). Ils ont partagé leurs conseils pour aider les participants à obtenir le meilleur résultat possible.

Inspiration et contexte

L’inspiration peut venir de partout : d’une ballade, d’Instagram ou de Behance. « Aujourd’hui, je m’émerveille de tout ce qui se crée dans le monde », s’enthousiasme Rufus. Lesley trouve quant à lui qu’un mélange d’inspiration est important. « Une minute, je parcoure les vieux vinyles de mon ami. L’autre, je consulte un blog. » Acid and Marble et Isabel restent prudents et conseillent de ne pas chercher l’inspiration uniquement sur Internet. « Sortez du bureau », conseillent Acid and Marble. « La vraie inspiration vient en donnant au cerveau des exercices divers et en laissant l’esprit créatif se reposer. »

Il est également important d’être au courant des tendances culturelles. Comme le dit Isabel : « le concept et le contexte sont rois ». Il faut toujours avoir une idée forte, et il est important de comprendre comment elle est liée au monde qui vous entoure, ce qui l’a précédée et ce que vous voulez dire. « Dans l’industrie de la musique, le passage du CD au streaming en ligne a rendu les couvertures encore plus centrales. Un style unique rend un artiste mémorable parmi les milliers qui se disputent les téléchargements et les écoutes.

Les exemples à dépasser

Nous avons voulu connaître les couvertures préférées des juges, mais ils n’ont pas voulu choisir. Lesley a finalement reconnu : « J’étais fou de celle de Realtime de Jacques Greene, conçue par Hassan Rahim. C’est une idée simple mais très efficace dans la mesure où le design peut être traduit sur différents supports. » Rufus a finalement choisi Nevermind de Nirvana. « Le bébé sous l’eau suivant l’argent comme appât. Simple, clair et précis. » Acid and Marble s’inspire constamment du design de Peter Saville pour Unknown Pleasures de Joy Divisions. « L’idée astucieuse et l’esthétique très graphique et épurée le rendent complètement intemporelle. La couverture donne l’impression d’être en 2018 autant qu’en 1979. » Isabel a revendiqué son goût pour AM chez les Arctic Monkeys. « J’aime la subtilité du AM dans le design principal, et la façon dont les gens y lisent tant de choses différentes (certains pensent que c’est un battement de cœur, d’autres une longueur d’onde sonore). C’est ambigu de la bonne façon et si simple. »

Point de vue sur l’industrie

Chez Spinnin’ Records, Lesley a été aux premières loges de nombreuses évolutions. « Ces dernières années, on a observé un besoin grandissant de croiser art et design commercial dans le monde de la pop et autres genres associés. Il y a un désir d’authenticité et une sensibilité ‘underground’. » Il met en garde contre le risque d’une image de marque superficielle. « Il est important pour un artiste de savoir qui il est et ce qu’il représente. » Même lorsqu’un artiste a toute une équipe créative avec laquelle travailler, cette connaissance de soi doit être à la base de tout ce qu’il fait.

Pour nos juges, la façon dont les artistes ont de percer dans l’industrie musicale semble être un excellent modèle pour la vie en général. « Ne soyez pas limité par les normes établies », conseille Lesley. « Si vous êtes créatif, c’est à vous de dépasser les usages dépassés et d’éduquer l’industrie à de nouvelles idées. » Ce sur quoi Rufus est d’accord : « Appliquez ce que vous apprenez à l’école, mais ne vous perdez pas dans les détails et les complexités. Suivez vos tripes ! » Isabel ajoute une note d’espoir : « Vous pouvez apprendre quelque chose de chaque opportunité (même si ce n’est pas directement sur le terrain), et certains des meilleurs designers que je connais sont arrivés dans l’industrie par des voies non conventionnelles. » Acid and Marble ont d’importants conseils d’affaires : « Facturez les artistes, gestionnaires et labels comme vous le feriez pour n’importe quelle autre industrie, et dans l’intérêt de tous. Un travail cool et amusant ne signifie pas un travail gratuit et il est important pour les deux parties que le travail soit fait avec un engagement à 100% et pris au sérieux. »

Comment créer la pochette gagnante

Nos juges sont curieux de voir les entrées du concours. Rufus note que peu importe où vous en êtes dans votre carrière, une compétition comme celle-ci est un excellent moyen de briser les schémas classiques et de trouver une nouvelle voie.

Ils ont aussi des conseils spécifiques pour la pochette. Lesley vous encourage à trouver « le bon équilibre entre l’image et la typographie, qui ne doit pas donner l’impression d’avoir été choisie au hasard. » Rufus suggère un processus efficace : « Je commencerais par l’essentiel. Qu’est-ce qui représente Lucas & Steve ? A quelle couleur les associez-vous ? A quelle typographie ? A quelles formes ? Ensuite, faites tout un tas de croquis et partez de là. » Isabel ajoute : « Trouvez une idée ou un concept qui répond à leur musique et jouez avec ! »

Quant à ce qu’ils recherchent, ils ont quelques idées et un espoir de surprise. Acid and Marble veulent voir une idée et un concept forts. « En plus de cela, nous regardons la typographie, l’utilisation des éléments requis, la qualité photographique et le niveau de compétence. » Lesley ajoute : « Il est important que l’image de marque d’un artiste puisse évoluer lentement. Je suis curieux de voir comment les participants auront donné leur propre vision novatrice des éléments de la marque de Lucas & Steve.”

Maintenant que vous en savez plus sur le jury, à vous de créer la couverture qui les impressionnera.

graphisme

Participez à la discussion