Creative Connection

25 juin 2015 /design /graphisme /

Tables Rondes Education – La révolution digitale en France : quels impacts sur l’emploi et les processus créatifs ?

L’employabilité va de pair avec la capacité à former des professionnels autonomes et pluridisciplinaires aimant apprendre en permanence.

Avec l’émergence de nouveaux services et technologies qui bouleversent notre quotidien, se posent des questions sur l’évolution de nos métiers et sur l’engouement pour toutes ces nouveautés qui révolutionnent nos usages professionnels : mobilité, instantanéité, collaboratif… Peu importe notre expertise ou notre secteur d’activité, nos métiers sont pleine mutation et nous devons continuellement apprendre et oublier nos a priori pour s’adapter à de nouvelles tendances. Mais qu’en est-il des tendances de ces dernières années ? Sont-elles les mêmes aujourd’hui ? Pour le marché français, qu’en est-il ? Comment ces métiers émergents se sont-ils structurés ? Comment les étudiants et les écoles abordent-ils ces nouvelles attentes ? Est-ce que les entreprises se sont-elles adaptées aux nouvelles méthodes de travail ?Pour répondre à toutes ces questions, ce vendredi 19 juin, le “Forum 2015 Adobe For Education” a accueilli plus d’une soixantaine de professionnels du marketing, du recrutement et de l’éducation pour échanger sur ces sujets autour de deux tables rondes :La première : “l’état des lieux du marché de l’emploi digital en France : baromètre, tendances, profils recherchés, compétences demandées” avec :

  •  Antoine Walter, Responsable de l’équipe Data chez MULTIPOSTING, leader européen de l’e-recrutement
  • Perrine Grua, Directrice Générale France & Pays-Bas chez AQUENT première agence mondiale de talents pour les missions marketing, création et digital.

La seconde : “les nouveaux usages, nouveaux processus créatifs, nouvelles tendances en entreprises et dans les écoles : travail collaboratif, création continue” avec :

  •  Arnaud Lacaze-Masmonteil, Responsable de ProLAB, Comité de prospective, Direction Recherche & Innovation au GOBELINS Ecole de l’Image
  • Pascale Neveu, Directrice des études et Co-fondatrice de L’ECOLE MULTIMEDIA
  • Et moi-même : Jacinthe Busson, Co-fondatrice de Kontest et auteure du blog Ergophile

Nouvelle génération créative

Pour commencer, Michael Chaize, évangéliste chez Adobe, nous présente l’étude 2015 Behance sur “la nouvelle génération créative” :

Dès les premières slides, nous constatons que la génération Y s’adapte très facilement à des nouveaux environnements de productivité dont le mobile, en augmentation de +40%.

education 1

Nous remarquons également les différentes tendances créatives selon les âges et les pays :

education 2

Cette génération née avec le numérique souhaite maîtriser toutes les techniques pour ensuite faire le choix du bon outil : un retour aux fondamentaux.

education 3

Avant d’écouter les retours des intervenants, Michael nous présente les nouveautés d’Adobe dont le CreativeSync qui permet de synchroniser l’ensemble des applications aux fichiers et documents en cours d’édition sur différentes plate-formes, devices et collaborateurs. Une nouveauté majeure qui soutient les nouveaux usages et permet de fludifier les workflows collaboratifs.

Évolution des métiers du numériques

Nous approfondissons notre thématique avec la première table ronde animée par Christine Chagneau-Pancrazi, Marketing Manager chez Adobe.

Antoine Walter nous explique les principaux enseignements du “Baromètre des métiers du numériques” de Multiposting et Cap-Digital :

En parallèle Perrine Grua complète les propos d’Antoine avec l’étude de IAB France “Nouveaux emplois en marketing et communication numérique” :

Pour synthétiser ces 2 études très complètes, la cartographie des métiers est en pleine mutation et il est difficile pour les entreprises de définir des postes sur des métiers émergents dont les besoins vs les compétences ne sont pas encore définis et qui ne le seront sans doute jamais.

70% des missions actuelles correspondent à

3% des demandes il y a 3 ans

Le décalage entre l’offre et la demande sur des compétences en pleine explosion s’accroît de plus en plus. Les sociétés recherchent des experts apprenants soit des compétences plus qu’un métier spécifique.

Aujourd’hui, les profils les plus recherchés doivent nécessairement maîtriser un socle de compétences techniques et des compétences connexes. Les professions se décloisonnent et les compétences s’épanouissent au fur et à mesure des usages et des technologies. L’emploi appartient aux profils qui montrent la plus grande adaptabilité et une capacité constante à faire évoluer ses compétences en s’inscrivant dans un projet d’entreprise.

Les stars d’aujourd’hui ne seront pas les stars de demain.

(Rappelez-vous en 2010 : Flash, Apple…)

Travail collaboratif et création continue

Pour finir cette matinée, David Deraedt, Digital Media Solution Consulting Team lead, Adobe anime la seconde table ronde et propose à chacun de raconter son parcours scolaire et professionnel. Ces quelques minutes de prise de parole illustrent parfaitement la thématique de ce Forum : évolution des compétences et des métiers en seulement quelques années.

Le focus de cette dernière partie se porte sur l’apprentissage, les formations à l’école et en entreprise. Selon les retours de Pascale Neveu et Arnaud Lacaze-Masmonteil, les écoles doivent former les étudiants à apprendre hors silos : ils doivent comprendre et connaître l’écosystème dans lequel ils opèrent. Des travaux collaboratifs avec d’autres étudiants de différents secteurs sont très formateurs pour leur épanouissement.

Ces nouvelles générations hyperconnectées sont conscientes des nombreuses compétences nécessaires à acquérir et souhaitent avoir une bonne vision des différentes disciplines sans pour autant toutes les maîtriser. D’où l’importance de rendre le travail collaboratif plus efficace avec des outils en ligne notamment quand les étudiants sont en apprentissage et collaborent à distance via mobile ou tablette.

Learning by doing.

Se former sans préjugés

Pour ma part, j’évoque l’importance de sensibiliser sur nos métiers dès le collège auprès des conseillers d’orientation, des professeurs mais également auprès des parents. L’orientation professionnelle est bien souvent demandée dès la Troisième, c’est-à-dire vers l’âge de 14 ans où immaturité cohabite avec acné. Certains élèves ont déjà une vague idée de leur avenir, et d’autres, le doute et l’angoisse se poursuivront pendant les années lycées et mêmes post-bac.

En tant qu’employeur, je reçois quotidiennement des CV de candidats. A la vue de leurs nombreux diplômes et de leurs lettres de motivation, je constate une méconnaissance et une découverte très tardive de notre écosystème. Principalement dans le Marketing où les écoles et centres de formation n’arrivent pas à se mettre à jour rapidement sur les tendances du marché.

Pour conclure cette matinée très enrichissante et qui pour ma part me fait longuement réfléchir sur l’accélération dans l’écosystème où nous grandissons :

L’employabilité va de pair avec la capacité à former des professionnels autonomes et pluridisciplinaires aimant apprendre en permanence.

Storify :

Blog Post Aquent : http://aquent.fr/blog/revolution-digitale-emploi-creatif

jacinthe_busson

Jacinthe Busson : Co-fondatrice Kontest | Ex Dir. Artistique Deezer | Auteur du blog Ergophile

Après des études en Arts Appliqués et en communication, mon parcours se tourne instinctivement vers le webdesign, plus particulièrement vers l’ergonomie et l’expérience utilisateur que je partage sur mon blog professionnel Ergophile.com. Après plusieurs expériences dans différentes agences web parisiennes, je rejoins Deezer, leader européen de musique à la demande, en tant que webdesigner puis Directrice Artistique. A présent, je me consacre à plein temps dans la réussite de ma société Kontest, une technologie innovante de création de jeux-concours multicanaux avec Sylvain WEBER, ancien de Dailymotion et Google.

design, graphisme

Participez à la discussion