Creative Connection

[Tendance de mai] Photographier pour une bonne cause

Dans le cadre du décryptage des tendances visuelles de 2017 et de celle du mai en particulier qui rétabli l’importance du message derrière l’esthétisme, nous nous sommes rapprochés de Jason Reynolds, photographe et contributeur Adobe Stock Premium qui se sert de ses talents photographiques pour faire preuve de générosité. Jason Reynolds exerce le métier de designer, mais se passionne depuis toujours, à ses heures perdues, pour la nature et la photographie. Par bonheur, il a trouvé le moyen de mettre ses deux passions au service de la protection de notre planète.

Jason Reynolds a grandi dans des contrées désertiques et, de son propre aveu, a passé le plus clair de son temps à jouer dans la boue, à faire des randonnées avec ses parents et à tisser des liens étroits avec la nature. Le jour où il s’est installé dans l’État de Washington, il dit avoir été littéralement stupéfié par le Mont Rainier, la partie septentrionale de la chaîne des Cascades, la zone côtière, l’Oregon et le Canada. Ces merveilles ont décuplé mon envie de grand air et ma curiosité photographique. Dès l’instant où je me suis mis à mitrailler ces sites et à publier mes clichés sur Instagram, je me suis rendu compte que mon travail était apprécié, et c’est alors que je me suis efforcé de lui donner un sens. »

Jason, qui suivait en parallèle une formation sur la programmation de sites web a alors fait de la protection de la planète une priorité. Toutes les pièces du puzzle étaient en place pour créer Rogue Photographer. Ce site rassemble quelques-unes des photographies les plus étonnantes de Jason Reynolds sur la nature et, pour tout achat de tirages sur ce site, 100 % des bénéfices sont reversés au National Resources Defense Council (NRDC).

Pour Rogue Photographer, Jason Reynolds sélectionne les clichés qui interpellent le plus les internautes sur Instagram ― les photos de montagnes au Canada et à Washington, la faune et les essais en astrophotographie. « Aujourd’hui, j’ai à cœur de multiplier les abonnés sur Instagram pour peser et donner davantage. L’objectif consiste à étoffer progressivement ce projet et à actualiser le site web, de manière à continuer et à donner l’envie à d’autres de faire de même », précise-t-il.

Rogue Photographer donne une finalité à la passion de Jason, tout en transformant le photographe qu’il est : « J’apprends à prendre de meilleurs clichés. Je songe au don lié à l’achat de mes photos et je réfléchis à ce que je peux faire pour convaincre un public de dépenser 10 ou 15 dollars, par exemple. Face à l’un de mes clichés, je veux que les gens se disent : « Ce photographe a du talent, et je veux le suivre et soutenir sa cause, mais en plus cette photographie est une telle source d’inspiration que j’aimerais l’accrocher au mur. »

Faites la différence à votre manière

Le potentiel narratif de la photographie n’est plus à prouver et elle trouve dans la philanthropie une application logique. Qu’il s’agisse de rappeler aux gens l’importance de préserver les espaces naturels, de sensibiliser à des problèmes de santé ou de société ou de trouver un foyer à d’adorables animaux, les photographes ont l’embarras du choix pour donner une dimension caritative à leur travail. Voici quelques pistes à explorer :

  • Contactez le refuge le plus proche afin de photographier les animaux en attente d’adoption. Il se pourrait que votre adorable cliché fasse fondre une famille auprès de laquelle ces animaux couleront des jours heureux.
  • Proposez-vous comme photographe pro-bono lors d’un événement de bienfaisance.
  • Mettez-vous en relation avec Photographers Without Borders pour aider des ONG locales aux quatre coins du monde.

« Vous avez les moyens de faire la différence », conclut Jason Reynolds. « Même si les retombées sont minimes, vous pouvez en être fiers. »

Adobe Stock, inspiration, photographie

Participez à la discussion