Creative Connection

3 novembre 2017 /Adobe Stock /

[Tendance visuelle] Comment définir les tendances en matière de design

Designer en communication graphique, Tina Touli est réputée pour son travail expérimental qui conjugue art analogique et art digital. Lorsque nous lui avons demandé de créer une illustration originale avec du contenu Adobe Stock, il y avait fort à parier qu’elle nous épaterait… et nous ne nous sommes pas trompés ! Pour réaliser sa composition, elle a utilisé les applications Illustrator CC et After Effects CC, un appareil photo, un cadre vide et onze petits dômes en verre.

Tina Touli explique ci-après, en images et à sa manière, le processus qu’elle a suivi. Si son travail vous donne envie de tenter de nouvelles expériences, commencez par télécharger 10 images Adobe Stock offertes.

LE CONCEPT

Le designer peut être un créateur, un prescripteur, un innovateur et un trendsetter, mais il peut aussi se contenter de suivre les tendances définies par les autres.

À l’ère du numérique, nous avons tendance à effectuer nos recherches et à créer devant un écran. Fort de ce constat, ce projet mêle l’univers digital, dans lequel nous faisons inlassablement défiler des pages, et le monde réel auquel nous appartenons. Les billes de verre représentent des yeux – la clé de tout pour les designers – fixant l’écran sans en absorber le contenu. Ils symbolisent l’attitude consistant à suivre les tendances actuelles au lieu d’en créer de nouvelles.

Pour ce design, Tina Touli s’est largement inspirée de la vidéo « Becoming Leonardo: How Great Designers Think », animée par l’auteur et designer William Lidwell. Dans son discours, celui-ci déclare que « tout élément de la nature peut être vu d’un autre élément. Vous pouvez donc choisir de vous camoufler et vous cacher des prédateurs, ou au contraire vous montrer et leur faire savoir que vous êtes venimeux et qu’ils risquent de mourir s’ils vous . »

Ce projet est une boucle parfaite qui nous place devant le dilemme suivant : suivre les tendances actuelles, attitude représentée par des motifs inspirés du camouflage classique, ou les faire évoluer et lancer une nouvelle vague. Faites-vous partie de ceux qui suivent les tendances et veulent se fondre dans la masse, ou cherchez-vous à faire rayonner votre présence en proposant des créations innovantes que d’autres suivront ?

RÉALISATION DU MOTIF DE BULLES DANS ILLUSTRATOR

Pour créer ces bulles, j’ai utilisé des images vectorielles de formes colorées rappelant un motif de camouflage militaire classique, et je les ai modifiées dans Adobe Illustrator CC.

Everything in nature can be seen by other things in nature, and so, you either want to be camouflaged against your surroundings, so the things that can eat you can’t see you, or you want to broadcast your presence. You are alerting the world basically that ‘I am poisonous and if you eat me you will probably die.’”

J’ai ouvert les fichiers vectoriels dans Illustrator, où j’ai supprimé les éléments inutiles. J’ai modifié les formes restantes en ajustant les courbes vectorielles, et j’ai recréé certaines d’entre elles à l’aide des outils Filet et Pipette.

Ensuite, j’ai copié-collé les formes dans un nouveau fichier Illustrator, et je me suis servie des images numérisées des nouveaux motifs que j’avais dessinés à la main pour redimensionner, faire pivoter et repositionner les formes vectorielles. J’ai aussi créé quelques formes supplémentaires à l’aide des outils Plume, Filet et Pipette.

Comme je voulais que l’illustration s’étire sur une longue bande verticale, je l’ai redimensionnée et dupliquée afin qu’elle recouvre tout le plan de travail.

J’ai créé un arrière-plan avec l’outil Filet et prélevé les couleurs d’une forme avec l’outil Pipette.

Voici le motif des bulles finalisé.

ANIMATION DES BULLES DANS AFTER EFFECTS

Pour animer les bulles, j’ai créé une composition dans Adobe After Effects CC, puis j’y ai inséré les formes par glisser-déposer. Dans le panneau Effets et paramètres prédéfinis, j’ai recherché l’effet Turbulences, que j’ai appliqué au premier calque de formes. J’ai ensuite affiché les options d’effets du calque, puis sous l’effet Turbulences, j’ai développé les options d’évolution. J’ai activé l’option Évolution du cycle, et défini une valeur dans le champ Cycle (nbre révolutions). J’ai ensuite sélectionné l’option Évolution, j’ai ajouté une image-clé au début et à la fin du montage, et j’ai défini la même valeur que dans le champ Cycle (nbre révolutions). J’ai répété la procédure pour les autres calques, en utilisant des valeurs de cycle légèrement différentes à chaque fois. Visionnez la vidéo ci-dessus afin de découvrir les étapes que j’ai suivies pour créer une composition avec défilement.

Voici l’animation finalisée du motif de bulles.

J’ai créé et animé trois formes supplémentaires, toutes inspirées d’un motif de camouflage classique différent, puis j’ai commencé à utiliser le contenu Adobe Stock.

AJOUT DES YEUX ET ANIMATION ANALOGIQUE

Pour ajouter les billes, autrement dit les yeux, dans la composition, j’ai d’abord déplacé une lentille grossissante en plastique devant l’écran de mon ordinateur, que j’ai ensuite essayé de maintenir en place pendant que je faisais défiler le contenu. Comme les déformations étaient intéressantes, j’ai décidé de manipuler des billes de verre. Pour les stabiliser temporairement devant l’écran de mon ordinateur, j’ai positionné un cadre parallèlement au moniteur et fixé les billes avec du ruban adhésif.

Au final, j’ai posé les billes à plat sur le verre d’un cadre photo vide. J’ai empilé des livres de chaque côté de mon ordinateur pour maintenir le cadre à une distance donnée de l’écran posé au sol. J’ai ensuite connecté un autre clavier et une autre souris à mon ordinateur pour pouvoir contrôler plus facilement les animations.

J’ai utilisé un trépied pour fixer un appareil photo Fuji XT2 équipé d’un objectif 10-24 mm f4 au-dessus du cadre. J’ai pu ainsi conserver la mise au point sur les déformations des billes et l’écran de mon ordinateur. J’ai ensuite éteint les lumières pour éviter les reflets, et j’ai commencé à filmer.




Voici le résultat des quatre motifs filmés sous les lentilles grossissantes.

RETOUR AU DIGITAL POUR ASSOCIER LES ÉLÉMENTS

De retour dans After Effects, j’ai créé une composition, dans laquelle j’ai inséré les quatre vidéos par glisser-déposer. En utilisant l’option Opacité, j’ai soigneusement repositionné chaque calque de sorte que les billes soient parfaitement alignées les unes sur les autres. J’ai dupliqué la composition quatre fois, renommé les nouvelles instances et supprimé un calque différent à chaque fois. Visionnez la vidéo ci-dessus pour savoir comment j’ai masqué les « yeux » dans la composition « Stripes ».

Comme le montre la vidéo ci-dessus, j’ai utilisé le panneau Effets et paramètres définis pour modifier la vibrance, la saturation, la balance des couleurs, ainsi que la luminosité et le contraste de la composition « Papers ».


Visionnez les deux vidéos ci-dessus pour savoir comment j’ai réglé les paramètres des différentes compositions pour un résultat parfaitement fluide.

Voici l’animation finalisée.

Il est important de suivre l’évolution des tendances, mais aussi de les intégrer à votre manière dans votre travail. Dans le cadre de ce design, je n’ai pas misé sur des images classiques, mais sur les cinémagraphes et animations boomerang pour effectuer mes recherches. Les animations boomerang permettent d’observer des boucles parfaites d’un instant en mouvement normal et inversé, ce qui crée un dilemme et montre les deux facettes du même schéma. Les cinémagraphes permettent de se concentrer sur des détails auxquels on prête rarement attention (par exemple, la manière dont les gens regardent fixement leurs écrans, les reflets étant la seule chose qui change).

À vous de choisir de vous camoufler dans les tendances ou bien de les maîtriser, et de vous imposer en créant quelque chose de nouveau.

Un grand merci à Tina Touli, Simona Bunardzhieva (simoneone) et Thanos Kagkalos pour leur aide précieuse dans le développement de ce projet.

Pour découvrir les autres créations originales de Tina Touli, rendez-vous sur sa page Behance.

Adobe Stock

Participez à la discussion