Creative Connection

1 septembre 2017 /typographie /

[Type@Paris] Entretien avec Camille Gallet

Atelier trois – Camille Gallet & Emmanuel Pevny

 

Expliquez-nous comment est né votre intérêt pour le design graphique et, plus spécifiquement, la typographie.

Camille Gallet : Je suis venue au design graphique par des chemins détournés. J’ai d’abord étudié la littérature avant de poursuivre un cursus en design textile à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. J’adorais travailler les couleurs. Je me suis intéressée au design graphique dans un second temps. J’ai trouvé dans cette discipline, et surtout dans la typographie, un excellent moyen de créer du sens et d’imprimer une forme. Les mots et les lettres sont des formes qui ont du sens. Depuis les débuts de notre studio Atelier trois, nous les employons pour créer des compositions typographiques visuelles.

École nationale supérieure des Arts Décoratifs – Identité

 

Lorsque le projet porte sur la création d’une identité visuelle, est-il fréquent de trouver la police de caractères « parfaite » pour le logotype en question ? Ou bien vous faut-il souvent créer une police sur mesure ?

Tout dépend du client et de la maquette que nous avons en tête. Certains logos reposent entièrement sur la police de caractères « idoine ». Si nous ne trouvons pas la police de caractères « idéale » en raison d’une graisse ou d’un glyphe manquant, nous utilisons une police de caractères sur mesure.

Mon associé, Emmanuel Pevny, est passionné de typographie et de création de caractères ; c’est lui qui dessine la plupart de ces polices individualisées.

 

This Must Be The Place – Édition réalisée pour l’artiste plasticien Ludovic Sauvage, à partir d’une police de caractères de fabrication artisanale.

 

Qu’est-ce qui a été déterminant dans votre éducation et votre parcours en tant que designer ? Il peut s’agir d’une personne, d’un établissement ou d’une autre ressource.

Au cours de mes études artistiques, j’ai eu la chance de faire plusieurs rencontres qui ont été de véritables sources d’inspiration : celle avec mon associé en est une, évidemment, mais aussi celles réalisées avec quelques enseignants, qui influencent mon travail, chacun à leur manière, et parmi eux Dirk et Evelyn Ter Bekke-Behage, mais aussi Gérard Plénacoste.

Un autre moment fort de ma formation a été l’initiation à la sérigraphie. La pureté chromatique rendue possible par cette technique est un véritable plaisir, qui continue à guider nombre de mes choix, comme le recours quasi-systématique aux tons directs.

Galerie Stimmung – Identité et site web d’une galerie en ligne créée par Augustin David, collectionneur passionné et ancien commissaire-priseur.

 

Qu’est-ce que vous appréciez dans la communauté des designers graphiques ? Y a-t-il des aspects ou des attitudes négatives dans le secteur que vous aimeriez voir changer ?

Je ne pense pas que l’on puisse véritablement parler d’une communauté dans le domaine du design graphique. Surtout en France. Il me semble qu’il vaut mieux parler d’un rapprochement de professionnels ou de micro-communautés. C’est vraiment dommage que nous ne travaillions pas ensemble plus souvent. Je pense que nous devrions en faire plus pour défendre notre métier et notre savoir-faire.

Il y a quelques années, nous avons rejoint un groupe de designers afin de créer et d’exposer des affiches sérigraphiées en série limitée. Cinq ans après sa création, Air Poster représente une expérience particulièrement satisfaisante pour nous, membres actifs d’une petite communauté spécialisée dans le design graphique.

 

Trois fois rien – Affiche sérigraphiée pour la 5e édition d’Air Poster (autoproduction).

 

Qu’est-ce qui, en dehors de votre secteur d’activité, vous inspire ?

Nous sources d’inspiration sont très éclectiques : des designers et artistes contemporains comme les frères Bouroullec, Scholten & Baijings, Bridget Riley, François Morellet et Carsten Nicolai, mais aussi des artisans comme des potiers, des designers textiles et des ébénistes, sans oublier toutes sortes de sources d’inspiration au quotidien.

 

Voyez ou revoyez les interventions des autres invités de Type@paris2017 sur notre chaîne YouTube.

Entretien réalisé par Dave Coleman et publié dans sa version originale (anglais) sur https://www.typeparis.com/news/qa-sessions-camille-gallet/

typographie

Participez à la discussion