Creative Connection

Une brève introduction au “Design thinking”

Le design thinking est une approche de l’innovation centrée sur l’être humain

Pourquoi il est important de penser Design ?

Si vous êtes designer, vous connaissez déjà l’importance du design. Mais aujourd’hui, nous assistons à une telle transformation des entreprises et des marques, qu’il est redevient nécessaire de se reposer la question : en quoi le design représente un avantage crucial pour les entreprises ? Comment peuvent-elles prendre en compte les nouvelles tendances en proposant des expériences de qualité à leurs clients ?

Nous avons déjà abordé cette question de l’investissement des dirigeants dans le Design. Aujourd’hui, nous allons essayer de comprendre en quoi le design peut jouer un rôle clé dans un le contexte actuel, en introduisant la méthodologie connue sous le nom de « design thinking »

De quoi parlons-nous exactement ? Selon Tim Brown, PDG de IDEO :

Le design thinking est une approche de l’innovation centrée sur l’être humain, qui part du graphisme, intègre les attentes des clients, les possibilités technologiques et les enjeux business.

Autrement dit, c’est une manière d’aborder les problèmes qui étaient jusqu’ici considérés comme l’apanage des graphistes. Avec un mode de pensée plus large orienté vers le design, les entreprises peuvent se démarquer au travers de la technologie adaptée, d’une façon qui leur ouvre de nouveaux horizons.

Cela peut paraitre simple en théorie, mais cela ne signifie pas que ça l’est. Il y a trois principes clés dont nous pensons qu’ils peuvent aider les entreprises à adopter le design thinking.

Principe 1 : Penser « Comment pourrions-nous ? »

Ces trois mots peuvent paraitre très simple, presque évidents mais selon Tim Brown, ils aideront tout un chacun lors de séances de brainstorming : «Comment» suppose que des solutions existent et fournit la confiance créative nécessaire pour identifier et résoudre des besoins non comblés.  « Pourrions » dit que nous pouvons émettre des idées qui pourrait ou ne pourraient pas fonctionner mais que nous allons nécessairement apprendre quelque chose d’utile. « Nous » envoie le signal que nous allons collaborer construire sur les idées des autres pour trouver des solutions créatives ensemble.

«Comment pourrions-nous?» Est la meilleure façon de démarrer une discussion sur un ton tout à fait positif. Bien sûr, il y a un problème qui doit être résolu et votre équipe est chargée de le résoudre, mais ne jamais oublier que le Design Thinking est avant tout un exercice d’apprentissage collectif dans lequel les prototypes et les itérations jouent un rôle clé.

Principe 2 : Faites-en quelque chose de collaboratif… jusqu’à un certain point.

Selon le chef de la direction conception de PepsiCo, le design est quelque chose qui est au cœur de toute expérience significative de marque. Si nous considérons que les expériences de marques sont le résultat d’un effort à l’échelle de l’entreprise, alors pourquoi ne devrait-il pas en être ainsi également pour le design ? Comme le dit Zami Majuqwana, stratège chez Wolff Olins, “le design et la stratégie sont des amis, pas des ennemis”.

The Next Web a délivré un très bon aperçu autour du fait que tout le monde dans une entreprise joue, d’une façon ou l’autre, le rôle d’un designer. Parmi les conclusions les plus intéressantes est l’idée que le design est un effort de collaboration … jusqu’à ce qu’il ne le soit plus. Pour résoudre un problème, chaque partie prenante doit être impliquée sans le mythe de « l’innovateur solitaire » ou du « génie créatif ».

En commençant avec un état d’esprit ouvert, avec de nombreux intervenants, tout en sachant quand réduire à la fois le volume de solutions et de personnes impliquées jusqu’à la mise en action, les entreprises seront dans une bien meilleure position pour faire le meilleur usage possible du graphisme pour résoudre un problème.

Principe 3 : Faites du prototypage votre meilleur ami.

Au-delà de la définition purement académique de ce qu’un prototype est, l’un des meilleurs que nous ayons vu vient du Chief Design Officer de PepsiCo dans Harvard Business Review. En un mot, les prototypes sont des outils pour mieux aligner la vision collective autour des résultats potentiels d’un projet.

Souvenez-vous de l’exercice d’apprentissage, c’est là que les prototypes entrent en jeu. En commençant avec un large éventail de possibilités qui sont revues à la baisse au fur et à mesure que l’équipe progresse, les prototypes démontrent d’une manière très concrète ce à quoi les solutions actuelles ressembleraient, permettant à chacun de discuter autour de ses spécifications au lieu de notions abstraites.

Il est également important de comprendre que le design thinking exige beaucoup d’essais et d’erreurs, avec des itérations le long du chemin. Le point est de ne pas être parfait dès le premier essai en pensant comme par magie comme un graphiste, mais d’utiliser les principes du design afin de comprendre quelles options sont viables ou non, et de procéder avec celles qui ajoutent vraiment de la valeur à l’entreprise, à la marque et à ses clients.

 

Le design est partout, pensons comme des designers.

Tim Brown, de IDEO, a dit il y a quelques années : Le but du prototypage n’est pas de finir. Il s’agit d’apprendre des forces et des faiblesses de l’idée et d’identifier de nouvelles directions que de futurs prototypes pourront prendre.

Nous voyons que la même chose est vraie pour le design thinking dans le business. Il est particulièrement difficile de trouver la solution parfaite avec un coup d’éclat, ce qui nous laisse avec la deuxième meilleure option : rallier un groupe de personnes inter-disciplinaires de votre entreprise, discuter avec empathie des problèmes qui ont besoin de résolution, en explorant de multiples voies sur un plan pratique, apprendre de celles-ci et mettre en œuvre les solutions qui feront la plus grande différence.

Nous accompagnons les marques dans cette démarche avec le Creative Cloud pour les entreprises. Développons nos entreprises en pensant comme des designers.

creativite en entreprise, design, inspiration

Participez à la discussion