Creative Connection

La mobilité, l’IA et la réalité augmentée ouvrent de nouveaux horizons créatifs

Los Angeles. Chaque année, MAX rassemble les créatifs du monde entier pour partager, s’inspirer et découvrir les nouveautés Creative Cloud. Le mot d’ordre cette année : “Creativity for all”.  Paris. Le MAX Creativity Tour permet à tous les créatifs qui n’ont pas la possibilité de se rendre à MAX, de se rencontrer autour des innovations qui transforment leurs façons de créer. Et de s’inspirer avec les retours d’expériences de Pascal Campion, illustrateur et storyteller, et d’Arnauld Blanck, Designer Vision & Stratégie chez AKDesign.    

Mobilité, IA, réalité augmentée, les processus créatifs empruntent de nouvelles voies et étendent le champ des possibles pour les designers, les illustrateurs, les monteurs, les photographes, les réalisateurs. Les experts Adobe, Rufus Deuchler et Stéphane Baril, sont donc revenus sur les annonces de MAX et le lancement de nouveaux outils et solutions, autour de trois piliers :

  1. Des applications plus rapides, plus performantes et plus fiables: invisible et transparente pour l’utilisateur, l’intelligence artificielle Adobe Sensei est aujourd’hui intégrée à l’ensemble des solutions Creative Cloud pour en améliorer les performances. Elle a vocation à simplifier les processus créatifs : accélération du traitement de la sélection d’un objet sur Photoshop ou encore accélération du GPU pour la retouche sur Lightroom. Elle permet d’améliorer la lecture temps réel des prévisualisations dans After Effects ou encore d’optimiser le recadrage automatique des vidéos dans Premiere Pro.
  2. Créer et collaborer n’importe quand, n’importe où: la mobilité forge les nouveaux processus créatifs en apportant aux designers de nouveaux outils pour s’exprimer où et quand ils le veulent. Photoshop et bientôt Illustrator sont repensés pour s’adapter à un usage sur tablette : « Photoshop devient un système de création à part entière, avec des solutions conçues pour chaque mode de travail, sur desktop, sur mobile avec le lancement de Photoshop Camera (preview) ou sur tablette », expliquait Rufus Deuchler.
  3. Explorer de nouveaux horizons: de nouvelles applications viennent compléter cet écosystème créatif. Adobe Fresco est une application de peinture et de dessin pensée pour rendre l’expérience de dessin naturelle et intuitive, avec une interaction poussée entre les pinceaux dynamiques et les mélanges de couleurs. Adobe Aero permet aux designers de développer et partager des expériences immersives en réalité augmentée. Aujourd’hui disponible sur smartphone et tablette, Aero sera bientôt disponible sur desktop.

Toute la journée, les créatifs ont pu découvrir, essayer, expérimenter ces solutions par eux-mêmes. Ils ont ainsi pu dessiner librement sur Fresco avec des tablettes mises à leur disposition, tester Photoshop Camera et repartir avec leur propre photo, ou encore comprendre tout le potentiel de la création d’expériences immersives, en réalité augmentée, avec Aero.

Designer des expériences, ou comment surprendre son utilisateur

MAX Creativity Tour est également un lieu de partage d’expériences et d’inspiration. Arnauld Blanck et Pascal Campion nous ont donc fait l’honneur de venir parler de leur vision créative.

Arnauld Blanck est designer produit au sein de sa propre agence, AKDESIGN. Il est revenu sur l’impact du design dans le système des organisations en démontrant comment le design est intimement lié à l’engagement des utilisateurs, des clients et des collaborateurs. « Le rôle du designer est de concevoir les expériences que les gens vont vivre et ces expériences doivent être de bonnes surprises pour eux », explique-t-il.

Plus qu’une discipline, le design est un état d’esprit qui doit se diffuser dans toute l’organisation, Arnauld Blanck préconise une démarche en cinq points :

  1. Le centrage utilisateur ;
  2. L’audace ;
  3. La tangibilité ;
  4. La co-responsabilité ;
  5. L’échec.

Il a illustré sa démonstration de nombreux exemples, en particulier dans le design produit chez Décathlon et la façon dont l’enseigne s’est transformée pour passer du statut de retailer à celui d’une marque au service de ses utilisateurs dans le domaine du sport.

Pascal Campion, un talent remarqué par les plus grands studios américains

Pascal Campion vit à Los Angeles. Illustrateur et storyteller, il croque chaque jour depuis plus de 15 ans, une scène de vie qu’il publie sur les réseaux sociaux. Il compte aujourd’hui plus de 4 000 dessins. Après sa formation aux Arts Déco de Strasbourg, il s’installe aux États-Unis. Il publie des animations faites avec Flash et commencer à travailler pour des studios comme Story Artist. Il anime des story-boards, devient directeur artistique, passe à la réalisation de publicités et s’affirme comme auteur illustrateur et storyteller.  « La plupart des créatifs dans les écoles américaines apprennent la technique mais pas comment raconter des histoires. En France, c’était le contraire. Je n’ai jamais été le meilleur dessinateur. Mais je me suis retrouvé très vite à travailler sur des jeux vidéo et des films d’animations car je savais comment écrire des histoires », explique-t-il en revenant sur son attrait pour la narration.

Il crée son blog “Scènes de vie” pour le simple plaisir de dessiner. Ses croquis sont remarqués par Disney : Pascal Campion réalise des pilotes pour le studio, se fait embaucher par Dreamworks, travaille de nouveau pour Disney sur Vaiana, enchaîne avec Paramount, puis, Marvel. Il travaille aujourd’hui pour les plus grands studios d’animation : Dreamworks, Paramount, Disney Toons, Disney Feature, Leapfrog, Marvel, Cartoon Network, Hulu, PBS, ou encore BRC Animation.

Vous souhaitez (re)voir les talks du MAX Creativity Tour Paris ? Regardez le replay sur notre chaîne YouTube.  

Adobe MAX, Creativity Tour, Photoshop CC

Join the discussion