Creative Connection

October 20, 2017 /Adobe Stock /

Portrait d’artiste : Anna McNaught

Nous avons rencontré Anna McNaught via #AdobeStockRemix sur Instagram et sommes tombés sous le charme de ses compositions étonnantes, surréalistes et enchanteresses. Récemment convertie à Adobe Stock, nous avons souhaité en savoir plus sur sa plongée dans l’univers des compositions digitales, et connaître son point de vue sur les banques d’images et ses sources d’inspiration.

ADOBE STOCK : Pouvez-vous nous parler de vous et de votre univers créatif ?

Anna McNaught : J’ai toujours vécu dans le milieu artistique. Mon grand-père était illustrateur de livres pour enfants et la plupart de mes proches sont, d’une manière ou d’une autre, des artistes. Pour moi, la voie était donc toute tracée.

J’ai grandi dans une petite ville de Pennsylvanie et, malgré mes envies d’ailleurs, je sais maintenant que cela m’a donné de solides racines, un lien avec l’environnement et une identité qui se ressentent dans mes travaux. Il y a trois ans, j’ai décidé de m’installer à Los Angeles pour faire carrière dans la photographie de mode. J’ai passé près d’un an à rechercher un emploi stable et à essayer de comprendre où était ma place. La photo a été reléguée au second plan ; j’ai poursuivi ma carrière dans le graphisme et j’ai finalement trouvé un poste de graphiste et designer web. Après avoir réalisé qu’il me manquait une partie de moi-même, j’ai acheté un nouvel appareil photo et j’ai commencé à réaliser des prises de vue en extérieur. J’ai alors à nouveau ressenti l’étincelle que je croyais avoir perdue. Je me suis beaucoup amusée et j’ai compris que je pouvais combiner la photo et le graphisme pour créer des compositions complexes, donnant vie à de nouveaux espaces, rêves et concepts. Cela fait un peu plus d’un an que je me suis lancée, et ma vie a radicalement changé !

Comment décririez-vous votre style ?

Un mélange de surréalisme et de fantaisie onirique, coloré et joyeux.

Où trouvez-vous l’inspiration ? 

Je la trouve sur Pinterest et en parcourant les images Adobe Stock. Parfois, la simple vue d’une photo peut faire germer en moi une idée aboutie. D’autres fois, lorsque je pense être dans l’impasse, j’aime me déconnecter et partir camper, faire de la randonnée ou tout simplement aller à la plage pour me ressourcer au contact de la nature.

Quelle a été la plus grande difficulté rencontrée en qualité de designer ?

L’un des plus grands défis que j’ai dû relever dans le secteur du design, et plus généralement en tant qu’artiste, est l’estime de soi. Je crois qu’il est facile de se comparer à d’autres et à leur réussite, et de se demander si l’on est aussi bon qu’eux, voire si on le sera un jour. Je doute parfois de mes talents artistiques. Je pense que la confiance dans son travail vient avec la pratique et l’expérience, et j’en fais tous les jours l’expérience.

Quel est votre sentiment à l’égard des banques d’images ? Pensez-vous que la perception des images d’illustration évolue ?

Comme je l’ai toujours dit, je pense que quiconque utilise une banque d’images à des fins de retouche devrait comprendre les principes de base de la photo, connaître le rôle de l’éclairage et savoir pourquoi certaines photos vont bien ensemble et d’autres non. Je crois cependant qu’un changement est en train de s’opérer avec le nombre d’artistes digitaux que je vois émerger sur Instagram. Il est intéressant de voir comment les artistes manipulent les images pour en faire quelque chose d’entièrement différent. Le pouvoir de l’imagination est fascinant.

Quels artistes et designers recommandez-vous ?

Mon préféré sera toujours @nois7, mais j’aime aussi @frvnkyvng. Ils m’ont beaucoup inspirée au cours de ces dernières années en créant des images comme je n’en ai jamais vues !

Quelles fonctionnalités avez-vous le plus appréciées en utilisant Adobe Stock ?

J’aime les options proposées. Les photos sont superbes et très variées.

L’une de mes fonctionnalités préférées, que j’ai découverte à la conférence Adobe MAX, est la possibilité d’utiliser une image maquette, puis, d’un simple clic, d’en acheter la licence et de voir les modifications appliquées automatiquement sur l’image HD. Cela fait gagner des heures de travail ! Par ailleurs, je ne sais pas si elle est toujours en version bêta, mais j’aime cette nouvelle fonctionnalité qui permet d’utiliser des cases pour indiquer ce que vous recherchez, comme un chien à droite et une personne à gauche, et de trouver l’image correspondante ! C’est génial, non ?

Quel est le projet dont vous gardez le meilleur souvenir ?

L’une de mes images préférées est un autoportrait à Joshua Tree. J’avais l’idée en tête, je suis allée à Joshua Tree avec mon fiancé et j’ai trouvé l’endroit idéal sur la route. J’ai pris deux photos, une de moi dans le cadre et une de l’arrière-plan, puis je les ai associées dans Photoshop. C’est mon image préférée car, malgré sa simplicité et sa spontanéité, c’est celle qui a le plus de sens pour moi.

Quel genre de musique écoutez-vous en travaillant (si c’est le cas !) ? 

J’aime écouter du chillstep et du jazz, deux genres musicaux radicalement différents ! J’écoute du chillstep lorsque je suis aspirée dans le « trou noir de la retouche », quand je passe des heures dans Photoshop, et du jazz lorsque je ressens les bonnes vibrations d’une « belle journée d’automne » par exemple.

AM : Je pense que l’expérience digitale globale continuera à se développer. Je pense aussi qu’aujourd’hui, on privilégie la simplicité et la rapidité. Adobe Stock permet d’effectuer de nombreux ajustements et devient de plus en plus intuitif et rapide à utiliser, ce qui va nous permettre d’enrichir nos designs et images. On va pouvoir créer sans aucune limitation technique.

Pour découvrir d’autres travaux d’Anna, consultez son site web et retrouvez-la sur Instagram.

Adobe Stock

Join the discussion