Creative Connection

January 18, 2018 /Adobe Stock /

[Visual Trends] Photographier la nature avec Sander van der Werf

Sander van der Werf a toujours aimé les grands espaces, et c’est la nature qui a fait naître sa passion pour la photographie. Lors d’une expédition en Laponie suédoise, Sander a pleinement saisi l’intérêt de témoigner de son voyage. Depuis, Il a réuni un nombre impressionnant de photos de paysage, publiées dans différents magazines sur la nature avant de figurer parmi les meilleures ventes de photos d’illustration. Aujourd’hui, Sander partage avec nous son amour de la nature et donne de précieux conseils pour photographier les grands espaces.

Choisissez le bon endroit

Avant, je préparais de magnifiques excursions dans des régions reculées ou montagneuses, et j’emportais mon appareil photo. Maintenant, je commence par rechercher un endroit superbe pour prendre des photos, puis je prévoie une excursion dans la région. Sinon, lorsque j’ai une série de clichés ou un thème précis en tête (un trail, par exemple), je cherche un endroit qui convient et j’organise mon voyage en conséquence. C’est une approche différente, plus ciblée, qui me convient mieux.

J’essaie de planter ma tente près de l’endroit que je veux photographier, ce qui me laisse beaucoup de temps pour préparer la prise de vue. Parcourez les lieux en long et en large, cherchez les angles, trouvez des compositions intéressantes que vous privilégierez. Je pars ainsi l’esprit tranquille, et c’est très agréable de se retrouver en pleine nature, dans un endroit magnifique et propice à l’inspiration. Même quand je n’arrive pas à prendre de clichés dignes de ce nom au cours d’un voyage, je profite du grand air, je découvre de nouveaux paysages et j’aime être loin du tumulte de la ville.

C’est ce qui, je l’espère, rend mes photos uniques. C’est peut-être dû à l’isolement et aux conditions extrêmes des endroits que j’aime découvrir, comme les photos prises pendant une randonnée à ski en Laponie. Nous avons campé pendant 10 jours par -22 °C. Nous avons eu du mauvais temps, mais aussi une lumière splendide, des paysages grandioses et de formidables opportunités pour la photographie de nuit. C’est tout ce que j’aime, mais ce n’est évidemment pas à la portée de tout le monde. C’est un marché de niche qui me convient parfaitement.

Voyagez léger

Il est important de voyager léger, surtout si l’on entreprend de longues marches. Je dois donc décider quel matériel photo emmener ou laisser à la maison. Si je pars en trail ou en excursion, je dois être minimaliste et bien choisir les sujets à photographier. Sélectionnez vos objectifs avec soin. En général, je n’en emporte que deux. Surveillez les batteries et prévoyez une solution de secours. J’emporte toujours un chargeur mobile, que je peux recharger à l’aide d’un panneau solaire. On ne sait jamais quand le soleil va réapparaître ou quelle température il va faire.

Si la vie dans la nature influe sur mes photos et mon matériel, l’inverse est tout aussi vrai. Comme je transporte beaucoup de matériel photo (généralement de 5 à 7 kg), mon équipement (tente, sac de couchage, vêtements, ustensiles de cuisine, etc.) doit être aussi léger que possible. Au fil des ans, il m’est devenu étonnamment facile d’être le plus minimaliste possible. Pas de vêtement de pluie, une tenue de rechange, des repas chauds uniquement le soir, une tente toute simple… Repousser les limites et se contenter vraiment de l’essentiel ont leur charme.

Soyez réactif

Être capable de s’adapter à la lumière et aux conditions extérieures est évidemment important, mais il est capital de s’adapter rapidement si une autre occasion se présente. Que vous soyez en ville ou en pleine nature, vérifiez toujours si votre matériel est prêt pour la prise de vue. Il arrive qu’un joli plan se trouve juste en dehors de votre champ de vision ! Certains de mes clichés les plus vendus ont été pris après la séance photo initialement prévue. C’est en explorant un peu plus les lieux, en allant plus loin, que j’ai réalisé certains de mes meilleurs plans.

Sachez ce que vous voulez

Il est très important pour moi de passer du temps au grand air. Même si ce n’est pas facile de partir en randonnée avec tout mon matériel, j’adore ça. Cela m’apaise. J’aime prendre le temps de réfléchir à certaines choses (notamment mon travail de création), ou tout simplement vivre l’instant présent en profitant du silence. J’apprécie tout particulièrement le calme qui caractérise l’aube et le crépuscule. Je prends alors conscience de ce que j’aime le plus, et cela m’aide à trouver cet état d’introspection que j’essaie quelquefois de faire passer dans mes images. Cette clarté et cette introspection sont des valeurs quasiment universelles, que nous sommes nombreux à rechercher et à apprécier.

Découvrez ce qui vous passionne vraiment, amusez-vous et prenez du plaisir à travailler. La qualité de vos images n’en sera que meilleure. Je suis toujours prêt à élargir mon horizon photographique, mais je me suis aussi rendu compte que certains types de photos ne m’intéressaient tout simplement pas. Je suis d’ailleurs totalement incompétent dans ces domaines. Il m’a donc fallu trouver un équilibre entre tenter des expériences et rester fidèle au style de photographie qui me passionne vraiment : la nature, les voyages et les paysages.

Découvrez le travail de Sander sur Adobe Stock.

Image d’en-tête par Sanderstock.

Adobe Stock

Join the discussion