La personnalisation et l’optimisation renforcent la conversion, et nous en avons la preuve

Campaign Marketing

Nous avons inter­rogé plus de 1 800 pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing dig­i­tal sur leur stratégie de la per­son­nal­i­sa­tion et de l’optimisation — ain­si que sur l’impact de ces activ­ités sur les résul­tats. Les mar­ke­teurs qui utilisent du con­tenu ciblé obser­vent une hausse de la con­ver­sion. Nous avons égale­ment décou­vert que 87 % des pro­fes­sion­nels inter­rogés pensent que moins de la moitié des vis­i­teurs de leurs sites reçoivent du con­tenu ciblé.

Nous savons que ces méth­odes fonc­tion­nent, alors pourquoi ne sont-elles pas plus répan­dues ?

53 % des mar­ke­teurs que nous avons inter­rogés nous ont déclaré inve­stir moins de 5 % de leurs bud­gets dans l’optimisation. Bien que cela représente une aug­men­ta­tion par rap­port à 2012 (+48 %), cela témoigne égale­ment du fait que, pour de nom­breux mar­ke­teurs, l’optimisation ne con­stitue tou­jours pas une pri­or­ité. L’Europe devance les autres régions, avec 27 % des entre­pris­es allouant jusqu’à 5 % de leurs bud­gets à l’optimisation.

Abbildung 1: Wie viel Prozent Ihres gesamten Marketing-Budgets wenden Sie für Optimierungsaktivitäten auf (inklusive Agenturgebühren, professioneller Dienstleistungen und Technologien)? Ergebnisse der Adobe-Umfrage zur Optimierung von digitalem Marketing 2013

Fig­ure 1 : Quel pour­cent­age de votre bud­get mar­ket­ing total allouez-vous aux activ­ités d’optimisation (y com­pris frais d’agence, ser­vices pro­fes­sion­nels et tech­nolo­gies) ? Résul­tats de l’enquête menée en 2013 par Adobe sur l’optimisation du mar­ket­ing numérique

Selon 46 % des mar­ke­teurs européens, même les tests, qui sont pour­tant l’une des com­posantes essen­tielles de l’optimisation, ne sont pas con­sid­érés comme une pri­or­ité.  D’autre part, dans plus de la moitié des entre­pris­es inter­rogées (51 %), une seule per­son­ne est respon­s­able du choix du con­tenu affiché sur les sites et inté­gré aux sup­ports mar­ket­ing. Com­ment une seule per­son­ne peut-elle savoir ce que souhait­ent des cen­taines (des mil­liers) de vis­i­teurs indi­vidu­els ?

L’an dernier, Econ­sul­tan­cy avait lancé la ques­tion : « 2013 sera-t-elle l’année de l’optimisation ? ». De toute évidence, les entre­pris­es qui investis­sent dans les tests et l’optimisation acquièrent un avan­tage con­cur­ren­tiel, or c’est ce que nous recher­chons tous.  Alors allons de l’avant et don­nons aux con­som­ma­teurs ce qu’ils veu­lent : des expéri­ences ciblées, per­son­nal­isées. Nous en retirerons ce que nous voulons : plus de con­ver­sions.

Pour décou­vrir tous les résul­tats de notre enquête, ren­dez-vous ici, et dites-nous ci-dessous dans quelle mesure les tests et l’optimisation con­stituent une pri­or­ité pour votre entre­prise.


Campaign Marketing

Posted on 08-01-2013


Join the discussion