Les cinq « PLUS » incontournables pour les professionnels du marketing digital en 2014

Digital Marketing

Suite à l’accélération du rythme des inno­va­tions et des boule­verse­ments que con­nais­sent les entre­pris­es, on assiste à une trans­for­ma­tion du com­porte­ment des con­som­ma­teurs, qu’il n’est pas tou­jours aisé de suiv­re pour les pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing. Voici cinq con­seils que les spé­cial­istes du mar­ket­ing dig­i­tal devraient suiv­re en définis­sant leurs straté­gies et leurs bud­gets pour répon­dre aux attentes des con­som­ma­teurs en 2014 :

1. Plus de créa­tiv­ité et plus de nou­veaux con­cepts… mais pas aveuglé­ment !

Votre plan mar­ket­ing évolu­ant con­stam­ment, il en va de même pour votre stratégie de mar­ket­ing numérique

La réponse à pro­pos­er aux spé­cial­istes mar­ket­ing : l’élaboration d’un solide pro­gramme d’analyse, de ges­tion des tags mar­ket­ing et de report­ing leur per­me­t­tant d’extraire et de partager des don­nées per­ti­nentes qui, à leur tour, ori­en­teront ajuste­ments et expéri­men­ta­tions.

2. Plus d’optimisation dans l’approche des réseaux soci­aux

Gar­dons à l’esprit que les fron­tières entre réseaux soci­aux et moteurs de recherche sont de plus en plus floues

Evitez la guerre des ter­ri­toires ! Les spé­cial­istes mar­ket­ing doivent éviter la guerre de ter­ri­toire que se livrent les réseaux soci­aux et les moteurs de recherche. Le con­seil à suiv­re ? Créez une équipe trans­ver­sale réu­nis­sant des experts des deux dis­ci­plines !

Grâce à des out­ils d’analyse et de ges­tion des enchères en ligne, don­nez à cette nou­velle équipe les moyens de réus­sir. Pourquoi ne pas inve­stir dans le référence­ment payant en 2014 ? Pourquoi ne pas les encour­ager à agir sur tout le porte­feuille de moteurs de recherche et de réseaux soci­aux, et pas unique­ment sur un canal ou une cam­pagne ? Vous aurez ain­si la cer­ti­tude qu’elle inve­sti­ra dans le canal pro­duisant les meilleurs résul­tats.

3. Plus d’algorithmes pour gér­er la com­plex­ité et les Big Data

Des algo­rithmes pour du Big Data, dans quel but ?

Plus de don­nées à traiter pour les entre­pris­es, c’est plus de dif­fi­culté pour con­serv­er une approche indi­vidu­elle des activ­ités. C’est là que les algo­rithmes inter­vi­en­nent : des enchères ­auto­mati­ques peu­vent par exem­ple ­gér­er la com­plex­ité des pro­grammes de référence­ment clas­siques (avec des porte­feuilles de mots-clés de plus en plus volu­mineux) ain­si que celle des nou­veaux moteurs de recherche sociale.

Les algo­rithmes trait­ent égale­ment les Big Data afin notam­ment de détecter les anom­alies majeures. Autant d’opportunités à saisir ou de prob­lèmes à régler rapi­de­ment.

4. Plus de stratégie cross-canal autour de la ges­tion des ter­minaux mobiles

En inter­agis­sant avec les mar­ques sur les ter­minaux mobiles, les con­som­ma­teurs veu­lent vivre une expéri­ence qui soit la plus agréable pos­si­ble

Pour répon­dre à cette attente, les mar­ques doivent con­sid­ér­er les appareils mobiles (smart­phones, tablettes et ordi­na­teurs porta­bles) comme une com­posante intrin­sèque de leur mar­ket­ing « mix » (réseaux soci­aux, e-mail, référence­ment, etc.).

Les entre­pris­es doivent ain­si se pos­er trois ques­tions :

  1. Com­ment mes clients et prospects utilisent-ils les ter­minaux mobiles ?
  2. Com­ment inté­gr­er l’importance crois­sante de la mobil­ité dans ma stratégie com­mer­ciale ?
  3. Dis­posons-nous des infra­struc­tures néces­saires au déploiement d’une stratégie mobile ?

5. Plus de suite dans les idées !

Aujourd’hui, les spé­cial­istes du mar­ket­ing n’ont ni le temps, ni les ressources néces­saires pour con­cevoir des solu­tions ponctuelles

Les con­som­ma­teurs veu­lent vivre des expéri­ences cohérentes et per­son­nal­isées, quels que soient les modes, heures et lieux d’interaction avec une mar­que. Un défi de plus en plus dif­fi­cile à relever et qui exige une suite per­for­mante de solu­tions inté­grées !

D’où l’intérêt de choisir un éditeur de solu­tion de mar­ket­ing dig­i­tal qui puisse suiv­re l’évolution de leur activ­ité ou de leurs besoins tout en offrant une assis­tance et des ser­vices pro­fes­sion­nels.


Digital Marketing

Posted on 12-19-2013


Join the discussion