Rossignol déploie avec succès un site ecommerce à l’échelle de l’entreprise

Customer Success

Rossig­nol a relevé un véri­ta­ble défi acro­ba­tique en décem­bre 2017 — péri­ode la plus chargée de l’année pour l’équipementier de ski — en lançant avec suc­cès son nou­veau site web. Les résul­tats sont éloquents.

« Nous avons dou­blé notre taux de con­ver­sion en moins de qua­tre semaines », s’est félic­ité Damien Hars, Head of Dig­i­tal Mar­ket­ing and E-com­merce chez Rossig­nol, lors de Magen­to Live, qui s’est déroulé début octo­bre à Barcelone.

Entouré sur scène de Stephen Le Bot, VP of Glob­al HR and Group Trans­for­ma­tion chez Rossig­nol, et de Mark Lavelle, CEO de Magen­to, Damien Hars a décrit l’évolution de l’offre de la mar­que Rossig­nol et la stratégie e-com­merce asso­ciée.

Une ambi­tion sans faille

Mar­que emblé­ma­tique des sports d’hiver depuis 111 ans, Rossig­nol a étof­fé son offre ces dernières années afin de devenir une enseigne lifestyle mul­ti-mar­ques. Après des années d’expérience B2B, la société a en effet adop­té une nou­velle approche B2C.

« Nous comp­tons 11 mar­ques, cou­vrant des caté­gories et des marchés dif­férents, des skis alpins aux vélos, en pas­sant par les acces­soires de trail et les vête­ments d’extérieur », a expliqué Stephen Le Bot. « Nos clients peu­vent s’adonner à leurs pas­sions pen­dant toute l’année. »

Cet enrichisse­ment du porte­feuille de pro­duits est en par­tie lié aux dif­férents rachats effec­tués par l’entreprise, qui ont amené toute une col­lec­tion de sys­tèmes back-office dif­férents. La néces­sité d’unifier les proces­sus et les out­ils est rapi­de­ment dev­enue une évidence.

« Nous voulons dop­er notre présence dig­i­tale à l’échelle mon­di­ale », a pour­suivi Stephen Le Bot. « Chaque mar­que, chaque gamme de pro­duits doit s’appuyer sur une solide stratégie dig­i­tale. »

Sat­is­faire les clients

La réor­gan­i­sa­tion interne de Rossig­nol a per­mis d’offrir la meilleure expéri­ence d’achat pos­si­ble aux clients. La société a établi une feuille de route ambitieuse, avec la volon­té de lancer un site e-com­merce dans chaque pays et pour chaque mar­que, le plus rapi­de­ment pos­si­ble.

« Nous avons claire­ment un ADN de sportif. Nous aimons les défis, et nous adorons bat­tre des records de rapid­ité », a con­fié Damien Hars.

Face à ce noble objec­tif, il fal­lait à Rossig­nol une plate­forme unique pour cen­tralis­er la ges­tion du con­tenu de mar­que et du e-com­merce. Cette plate­forme devait égale­ment pou­voir évoluer à l’échelle du groupe, tout en offrant un max­i­mum de sou­p­lesse aux équipes régionales.

Damien Hars est revenu sur cette pre­mière année couron­née de suc­cès : « Avec la mise en ligne depuis décem­bre dernier de qua­tre mar­ques dans une dizaine de pays, notre back-office compte 42 bou­tiques en ligne. »

Il a égale­ment souligné tout le tra­vail impliqué par cette trans­for­ma­tion accélérée, en admet­tant que « ce n’était pas un pro­jet clé en main ». Mais les efforts de l’équipe ont payé puisque les con­ver­sions ont dou­blé moins de qua­tre semaines après le lance­ment du site.

Rossig­nol a enreg­istré une hausse record de son taux de con­ver­sion en pro­posant une expéri­ence client net­te­ment supérieure, et plus par­ti­c­ulière­ment un proces­sus de paiement plus flu­ide. Toutes ces amélio­ra­tions ont d’ailleurs été apportées sur la base des com­men­taires clients, soigneuse­ment col­lec­tés.

« Nous col­laborons avec un grand nom­bre d’utilisateurs — skieurs, snow­boardeurs, fash­ion­istas, etc. — pour offrir une expéri­ence par­faite­ment adap­tée sur notre site web », a expliqué Damien Hars.

Un développe­ment crois­sant

Avec des con­seillers clien­tèle, des spé­cial­istes du mer­chan­dis­ing, des mar­ke­teurs, etc. tra­vail­lant avec un sys­tème unifié dans dif­férents pays, Rossig­nol ne peut que se réjouir des per­spec­tives qui se pro­fi­lent à l’horizon.

Stephen Le Bot a notam­ment souligné la volon­té de la société de pass­er à la vitesse supérieure en matière de B2C, son objec­tif étant de créer une expéri­ence omni­canale, quels que soient le canal ou la mar­que choisie.

« L’essentiel pour nous est d’équilibrer nos activ­ités com­mer­ciales entre les saisons d’hiver et d’été », a-t-il con­clu.

Cet arti­cle a été ini­tiale­ment pub­lié sur le site CMO.com


Customer Success
Adobe France

Posted on 07-11-2018


Rejoignez la discussion