Blog Post:Si les e-mails sont toujours aussi populaires, les interactions avec la messagerie électronique évoluent, et les marques doivent en faire autant. « Envoyez-moi un e-mail » : voilà une phrase aussi courante sur le plan professionnel que personnel. Nous avons voulu savoir si les modes d'utilisation de la messagerie électronique évoluaient, notamment sous l'impulsion des smartphones et des tablettes. Pour sa troisième édition, notre enquête annuelle réalisée auprès de 3 000 professionnels en Europe a révélé des différences culturelles intéressantes d'un pays à l'autre selon le type d'appareil utilisé, le moment de la journée et le lieu d'accès. Voici la synthèse des résultats. Le recul des postes de travail Plus que jamais auparavant, les utilisateurs consultent leurs e-mails personnels sur leur smartphone. Cette tendance d'ailleurs bat des records au Royaume-Uni avec 55 %, contre 44 % en Allemagne et 45 % en France. Concernant les e-mails professionnels, les utilisateurs sont plus nombreux cette année à attendre d'être à leur bureau pour consulter leur messagerie (31 % en 2017 pour les mails effectivement ouverts). L’étude observe aussi une diminution de la consultation des courriers électroniques professionnels et personnels. Par ailleurs, 40 % des e-mails ne sont jamais ouverts (35% en Europe). Quelles conclusions les marques soucieuses de se distinguer dans leur communication par e-mail doivent-elles en retirer ? De façon prometteuse, 61 % des personnes interrogées en France, tous âges confondus, préfèrent être contactées par e-mail (63% en Europe, soit une hausse de 5% par rapport à 2016). Par ailleurs, le contenu est toujours roi. Plus de la moitié (55 %) des participants en France (51% en Europe) déclarent souhaiter recevoir des offres spéciales et promotions par e-mail. Mais surtout, ils veulent des informations personnalisées. Les utilisateurs réclament donc des e-mails sur mesure. L'envoi d’un e-mail standardisé ne suffit plus à se faire entendre dans un environnement plus saturé que jamais. Il faut par ailleurs proposer quelque chose en plus. Seulement 19 % des Français de la génération Y se déclarent enthousiastes à l'idée de consulter leurs messages. Les marques doivent susciter chez les utilisateurs le même sentiment lorsqu'ils reçoivent un message dans leur boîte de réception que ce qu'ils éprouvent lorsqu'ils récoltent un « J'aime » pour un statut ou une photo publiée sur Facebook. Les e-mails doivent donc suivre la tendance : être attractifs sur le plan visuel et afficher un objet accrocheur. En d'autres termes, lors de la rédaction d'un e-mail, il faut adopter le mode de pensée d'un journaliste ou d'un narrateur. Exploiter l'intelligence artificielle pour diffuser des messages personnalisés Alors que la durée d'attention et le temps passé à consulter ses e-mails diminuent partout en Europe (baisse de 17 % pour les messages professionnels et de 25 % pour les messages personnels), l'utilisation d'outils comme le composant Adobe Campaign d'Adobe Marketing Cloud peut s'avérer déterminante pour s'assurer que les e-mails soient bien ciblés, diffusés au bon moment et hautement pertinents. Dans cette optique, nous lançons de remarquables fonctionnalités prédictives optimisées par le framework d'intelligence artificielle et de machine learning Adobe Sensei. Grâce à une connaissance approfondie du client et des données dynamiques tirées des interactions, les professionnels du marketing pourront désormais envoyer des e-mails véritablement personnalisés (c'est-à-dire à un niveau purement individuel). Parmi ces nouveautés, citons la sélection prédictive d'images (les utilisateurs peuvent choisir l'image la plus susceptible de générer des interactions et d'améliorer les taux de conversion d'un e-mail), ainsi que la possibilité de réaliser des analyses intégrées de l'efficacité des campagnes par e-mail – en présentant des données exploitables en temps réel et en visualisant les enseignements tirés. Grâce à ces outils, les marques peuvent élaborer le message électronique idéal pour le public ciblé. Peaufiner l'apparence L'esthétique n'est pas en reste, puisque nous proposons une multitude de nouveaux modèles et mises en page optimisées pour les appareils mobiles, à personnaliser avec de superbes contenus de marque, qui viennent considérablement simplifier la création d'e-mails de campagne de toutes pièces. Notre enquête révèle clairement les attentes des clients. Désormais, il ne dépend plus que des marques de bâtir une infrastructure adaptée et d'affecter des ressources de création à la hauteur de la relation par e-mail souhaitée. Pour consulter l'intégralité du rapport d'enquête auprès des consommateurs français, cliquez ici. Author: Date Created:7 septembre 2017 Date Published: Headline:Enquête d’Adobe sur les e-mails : adoptez la bonne conduite pour interagir avec vos clients Social Counts: Keywords: Publisher:Adobe Image:https://blogs.adobe.com/digitaleurope/files/2017/08/emailcover.jpg

Si les e-mails sont toujours aussi populaires, les interactions avec la messagerie électronique évoluent, et les marques doivent en faire autant.

« Envoyez-moi un e-mail » : voilà une phrase aussi courante sur le plan professionnel que personnel. Nous avons voulu savoir si les modes d’utilisation de la messagerie électronique évoluaient, notamment sous l’impulsion des smartphones et des tablettes. Pour sa troisième édition, notre enquête annuelle réalisée auprès de 3 000 professionnels en Europe a révélé des différences culturelles intéressantes d’un pays à l’autre selon le type d’appareil utilisé, le moment de la journée et le lieu d’accès. Voici la synthèse des résultats.

Le recul des postes de travail

Plus que jamais auparavant, les utilisateurs consultent leurs e-mails personnels sur leur smartphone. Cette tendance d’ailleurs bat des records au Royaume-Uni avec 55 %, contre 44 % en Allemagne et 45 % en France. Concernant les e-mails professionnels, les utilisateurs sont plus nombreux cette année à attendre d’être à leur bureau pour consulter leur messagerie (31 % en 2017 pour les mails effectivement ouverts). L’étude observe aussi une diminution de la consultation des courriers électroniques professionnels et personnels. Par ailleurs, 40 % des e-mails ne sont jamais ouverts (35% en Europe).

Quelles conclusions les marques soucieuses de se distinguer dans leur communication par e-mail doivent-elles en retirer ? De façon prometteuse, 61 % des personnes interrogées en France, tous âges confondus, préfèrent être contactées par e-mail (63% en Europe, soit une hausse de 5% par rapport à 2016). Par ailleurs, le contenu est toujours roi. Plus de la moitié (55 %) des participants en France (51% en Europe) déclarent souhaiter recevoir des offres spéciales et promotions par e-mail. Mais surtout, ils veulent des informations personnalisées. Les utilisateurs réclament donc des e-mails sur mesure. L’envoi d’un e-mail standardisé ne suffit plus à se faire entendre dans un environnement plus saturé que jamais.

Il faut par ailleurs proposer quelque chose en plus. Seulement 19 % des Français de la génération Y se déclarent enthousiastes à l’idée de consulter leurs messages. Les marques doivent susciter chez les utilisateurs le même sentiment lorsqu’ils reçoivent un message dans leur boîte de réception que ce qu’ils éprouvent lorsqu’ils récoltent un « J’aime » pour un statut ou une photo publiée sur Facebook. Les e-mails doivent donc suivre la tendance : être attractifs sur le plan visuel et afficher un objet accrocheur. En d’autres termes, lors de la rédaction d’un e-mail, il faut adopter le mode de pensée d’un journaliste ou d’un narrateur.

Exploiter l’intelligence artificielle pour diffuser des messages personnalisés

Alors que la durée d’attention et le temps passé à consulter ses e-mails diminuent partout en Europe (baisse de 17 % pour les messages professionnels et de 25 % pour les messages personnels), l’utilisation d’outils comme le composant Adobe Campaign d’Adobe Marketing Cloud peut s’avérer déterminante pour s’assurer que les e-mails soient bien ciblés, diffusés au bon moment et hautement pertinents.

Dans cette optique, nous lançons de remarquables fonctionnalités prédictives optimisées par le framework d’intelligence artificielle et de machine learning Adobe Sensei. Grâce à une connaissance approfondie du client et des données dynamiques tirées des interactions, les professionnels du marketing pourront désormais envoyer des e-mails véritablement personnalisés (c’est-à-dire à un niveau purement individuel).

Parmi ces nouveautés, citons la sélection prédictive d’images (les utilisateurs peuvent choisir l’image la plus susceptible de générer des interactions et d’améliorer les taux de conversion d’un e-mail), ainsi que la possibilité de réaliser des analyses intégrées de l’efficacité des campagnes par e-mail – en présentant des données exploitables en temps réel et en visualisant les enseignements tirés. Grâce à ces outils, les marques peuvent élaborer le message électronique idéal pour le public ciblé.

Peaufiner l’apparence

L’esthétique n’est pas en reste, puisque nous proposons une multitude de nouveaux modèles et mises en page optimisées pour les appareils mobiles, à personnaliser avec de superbes contenus de marque, qui viennent considérablement simplifier la création d’e-mails de campagne de toutes pièces.

Notre enquête révèle clairement les attentes des clients. Désormais, il ne dépend plus que des marques de bâtir une infrastructure adaptée et d’affecter des ressources de création à la hauteur de la relation par e-mail souhaitée.

Pour consulter l’intégralité du rapport d’enquête auprès des consommateurs français, cliquez ici.

One Response to Enquête d’Adobe sur les e-mails : adoptez la bonne conduite pour interagir avec vos clients

  1. Robin says:

    Le lien pour télécharger l’étude ne marche pas …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *