Vidéos en ligne: la nouvelle discipline olympique des consommateurs

Mobile Marketing

458295639-e1391526786562-1200x674

Le Super Bowl — l’un des événe­ments sportifs les plus suiv­is au monde — à peine ter­miné, les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi pren­nent le relais. Les événe­ments excep­tion­nels que sont notam­ment les Jeux Olympiques étaient autre­fois con­sid­érés comme de grands ren­dez-vous de télévi­sion. Aujourd’hui, avec les réseaux soci­aux, les actu­al­ités en ligne et surtout les vidéos numériques mobiles, le con­cept est obsolète. Les événe­ments sportifs sont de plus en plus suiv­is en vidéo sur une mul­ti­tude d’écrans.

18 mois se sont écoulés depuis les Jeux Olympiques de Lon­dres et jamais les con­som­ma­teurs n’ont autant vision­né de con­tenus sur dif­férents types d’appareils et de plates-formes. Cette année, et en com­mençant par les Jeux d’hiver de Sotchi, ils vont tir­er pleine­ment par­ti de ces oppor­tu­nités et suiv­re les épreuves sur con­sole de jeux, tablette, Roku, télé­phone, télévi­sion con­nec­tée, voire Google Glass par la suite.

Pour mieux appréhen­der cette ten­dance, Adobe Dig­i­tal Index a étudié 22,5 mil­lions de lance­ments vidéo en ligne et 574 mil­lions de flux authen­tifiés (TV Every­where [TVE]), et inter­rogé 400 spec­ta­teurs d’émissions sportives sur leurs nou­velles habi­tudes de vision­nage. Les résul­tats fig­urent dans le rap­port « Q4 Dig­i­tal Video Bench­mark » (La vidéo numérique au banc d’essai au qua­trième trimestre), qui donne une vision com­plète de tous les points d’accès numérique pour la vidéo en ligne. Les ten­dances dégagées par ce rap­port mon­trent claire­ment que les émis­sions sportives sont à l’origine de la mul­ti­pli­ca­tion des vidéos numériques. Comme l’année 2014 sera mar­quée par plusieurs grands événe­ments, ADI prévoit que la con­som­ma­tion de vidéos numériques sera mul­ti­pliée par 5 à 10 en glisse­ment annuel.

Con­soles de jeux : Android sur le podi­um

Les événe­ments sportifs tels que les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde com­por­tent trop d’épreuves ou de match­es pour pou­voir être dif­fusés en inté­gral­ité sur les canaux clas­siques. Avant, les spec­ta­teurs devaient se con­tenter de la grille des pro­grammes et des émis­sions en pre­mière par­tie de soirée, sachant qu’une bonne par­tie du con­tenu présen­té était sabrée au mon­tage.

Aujourd’hui, les médias peu­vent dif­fuser du con­tenu en ligne, en direct et à la demande, et le moné­tis­er par le biais de pub­lic­ités dynamiques. Les don­nées d’ADI indiquent que près de la moitié de ces flux TVE s’exécutent sur des équipements Apple et que le nom­bre d’appareils Android ayant accès au con­tenu TVE a dou­blé. C’est cepen­dant l’utilisation des con­soles de jeux pour le con­tenu TVE qui con­naît l’essor le plus rapi­de (de 1 % à 3 % en glisse­ment annuel). La dif­fu­sion de con­tenu sportif en stream­ing représente près de 40 % du vision­nage TVE.

TVEdevice

En se pen­chant sur le vision­nage en ligne illim­ité, où le lance­ment de vidéo ne néces­site ni abon­nement à une chaîne à péage ni authen­tifi­ca­tion (con­tenu non TVE), on con­state que plus d’une vidéo sur cinq est vision­née sur un ter­mi­nal mobile. Dans cette caté­gorie, c’est le vision­nage sur con­sole de jeux qui con­naît la pro­gres­sion la plus rapi­de avec une hausse de 365 % en glisse­ment annuel. Les nou­velles con­soles comme la PS4 et la Xbox One se sont ven­dues comme des petits pains pen­dant les fêtes et selon Reuters, les vendeurs de jeux vidéo ont enreg­istré une aug­men­ta­tion des ventes de 83 % pen­dant cette péri­ode. Les con­soles étant de plus en plus présentes dans les foy­ers, le vision­nage de con­tenu TVE devrait large­ment dou­bler cette année.

Util­i­sa­tion de Google Glass mul­ti­pliée par 8 au cours des cinq derniers mois

Selon USA Today, les ventes d’accessoires con­nec­tés sont en hausse de près de 2 000 %, grâce essen­tielle­ment à la caté­gorie fit­ness. Le taux de péné­tra­tion des lunettes con­nec­tées du type Google Glass demeure très faible à ce stade (< 1 %). En revanche, Google Glass est le dis­posi­tif d’accès au web qui affiche la plus forte pro­gres­sion (mul­ti­pli­ca­tion par 8 ces cinq derniers mois). Des mil­liards de vis­ites étudiées par ADI, il ressort que Google Glass cherche à s’imposer comme un sys­tème de con­som­ma­tion de médias plutôt que comme un out­il pour faire du shop­ping. De fait, ce sont les sites web de médias et de diver­tisse­ment qui reçoivent le plus de vis­ites des Google Glass, les con­tenus sportifs étant les plus demandés.

Dans l'univers des médias et du divertissement, les lunettes sont essentiellement utilisées pour regarder des vidéos en ligne et plus particulièrement des événements sportifs.

Dans l’univers des médias et du diver­tisse­ment, les lunettes sont essen­tielle­ment util­isées pour regarder des vidéos en ligne et plus par­ti­c­ulière­ment des événe­ments sportifs.

Glass-viewership-ME

À mesure que leurs ventes vont se dévelop­per, les acces­soires comme Google Glass vont avoir un impact sur le vision­nage des vidéos en ligne.  Les dif­fuseurs vont déclin­er TVE sur ces appareils et créer de nou­veaux for­mats pub­lic­i­taires mul­ti­d­if­fu­sion à réal­ité aug­men­tée. Il n’est pas impos­si­ble que d’ici les Jeux Olympiques de Rio en 2016, vos col­lègues équipés d’un acces­soire con­nec­té déam­bu­lent dans les bureaux en don­nant l’impression de tra­vailler alors qu’ils seront en train de regarder une vidéo en stream­ing.

Smart­phone : Le retour de l’enfant prodigue

Tout au long de l’année 2012, ADI a pu observ­er la mon­tée en puis­sance des tablettes qui, de par la taille de leur écran, leur haut débit WiFi et la qual­ité de leurs appli­ca­tions de lec­ture mul­ti­mé­dia, fig­urent par­mi les appareils les plus util­isés pour accéder à une vidéo. Les smart­phones s’en tirent néan­moins très bien et sont repassés en tête des équipements de lec­ture vidéo les plus plébisc­ités dans le courant de l’année 2013 — avec une pro­gres­sion éton­nante de 86 % en glisse­ment annuel con­tre 23 % pour les tablettes s’agissant de la con­som­ma­tion de vidéos en ligne illim­itées.

TVE affiche une tendance similaire, mais les tablettes sont le principal terminal mobile utilisé (42 %), en hausse de 110 % en glissement annuel.

TVE affiche une ten­dance sim­i­laire, mais les tablettes sont le prin­ci­pal ter­mi­nal mobile util­isé (42 %), en hausse de 110 % en glisse­ment annuel.

Vu le nombre de smartphones en circulation et l'augmentation de la taille des écrans et de la vitesse des connexions mobiles, il semble que les utilisateurs se servent beaucoup plus du téléphone pour visionner du contenu mobile, notamment celui à caractère sportif.

Vu le nom­bre de smart­phones en cir­cu­la­tion et l’augmentation de la taille des écrans et de la vitesse des con­nex­ions mobiles, il sem­ble que les util­isa­teurs se ser­vent beau­coup plus du télé­phone pour vision­ner du con­tenu mobile, notam­ment celui à car­ac­tère sportif.

Vision­nage de con­tenu sportif sept fois plus impor­tant en glisse­ment annuel

La dis­tinc­tion opérée entre les dif­férentes caté­gories de vidéos en ligne témoigne de l’impact des vidéos sportives sur le marché : Avec une hausse de 640 % en glisse­ment annuel, le vision­nage de pro­grammes sportifs con­tribue forte­ment au développe­ment de la lec­ture des vidéos en ligne. À titre de com­para­i­son, la dif­fu­sion en stream­ing de l’ensemble des con­tenus vidéo a aug­men­té de 440 % en glisse­ment annuel. On observe par ailleurs un net infléchisse­ment pour tous les types de con­tenu pen­dant la péri­ode esti­vale, où le con­tenu se raré­fie en règle générale.

viewing-growth

Points à retenir

Con­clu­sions de l’étude d’ADI :

• Les smart­phones ont devancé les tablettes en matière de stream­ing vidéo en ligne en décem­bre 2012 et leur util­i­sa­tion est en hausse de 86 % en glisse­ment annuel.

• Avec le lance­ment de la Xbox One et de la PS4, le stream­ing vidéo en ligne sur con­soles de jeux est en aug­men­ta­tion (jusqu’à 365 % en glisse­ment annuel).

• Le stream­ing de vidéos sportives est en pro­gres­sion de 640 % en glisse­ment annuel.

• Plus d’un quart des flux vidéo relat­ifs aux événe­ments sportifs annuels et semes­triels est généré par les ter­minaux mobiles.

• La majorité du con­tenu TVE est lue sur les ter­minaux mobiles, les tablettes arrivant en tête (42 %).

• 37 % des flux de con­tenu TVE con­cer­nent des événe­ments sportifs.


Mobile Marketing

Posted on 11-02-2014


Rejoignez la discussion