Le 100% programmatique appliqué au DOOH : case study avec Sprite

Advertising

Pour orchestr­er la dernière cam­pagne d’affichage dig­i­tal de Sprite, Carat & Medi­a­Trans­ports se sont asso­ciés et ont choisi la DSP Adobe Adver­tis­ing Cloud via un mode d’achat 100% pro­gram­ma­tique. Entre­tien avec François-Xavier Le Ray, Head of Adver­tis­ing Cloud South West EMEA.

Quelle est la vision d’Adobe sur le pro­gram­ma­tique ? et le pan­el des out­ils asso­ciés ?

L’objectif d’Adobe est d’orchestrer les pris­es de parole des mar­ques sur l’ensemble des canaux dig­i­taux. Adobe Adver­tis­ing Cloud a pour ambi­tion de don­ner la pos­si­bil­ité d’activer tous les canaux dig­i­taux con­nec­tés par le biais d’une seule et même plate­forme (dis­play, vidéo, search, social mobile, TV con­nec­tée, DOOH – Dig­i­tal Out Of Home soit la pub­lic­ité extérieure dig­i­tale).

Au-delà de l’orchestration, c’est aus­si la per­son­nal­i­sa­tion, l’optimisation et l’automatisation des cam­pagnes que nous voulons per­fec­tion­ner. Pour cela, il nous faut être tou­jours dans l’innovation, ce qui est inhérent à l’ADN d’Adobe. La cam­pagne Sprite en est un par­fait exem­ple.

Quel est l’historique de la col­lab­o­ra­tion entre Adobe x Carat x Medi­a­Trans­ports ?

Ce pro­jet nous a été apporté par notre parte­naire Dentsu Aegis, via son agence média Carat. Nous avons apporté notre savoir-faire tech­nologique, quand Medi­a­Trans­ports a géré la mise à dis­po­si­tion de son inven­taire, un réseau d’affichage numérique dans les sta­tions de métro et gares français­es. Nous étions ravis d’avoir été approchés pour réalis­er cette cam­pagne et avons tra­vail­lé en étroite col­lab­o­ra­tion pour per­me­t­tre à Sprite d’optimiser cette prise de parole.

Quels étaient les objec­tifs pour Sprite ?

L’objectif pri­or­i­taire pour Sprite dans le cadre de cette cam­pagne était d’assurer une com­mu­ni­ca­tion ciblée auprès des Mil­len­ni­als, dans les sta­tions de métro et les gares. Les autres objec­tifs étaient de pou­voir activ­er les écrans le plus en affinité sur la cible, à la fois en ter­mes d’emplacement ain­si qu’aux heures d’affluence des indi­vidus ciblés à prox­im­ité de ces écrans. Enfin, il fal­lait assur­er la meilleure vis­i­bil­ité en cap­i­tal­isant sur des écrans de très grande qual­ité, tant en terme de réso­lu­tion que de lumi­nosité et de couleurs.

On peut égale­ment men­tion­ner la volon­té d’innovation, et de repouss­er encore plus loin les fron­tières du pro­gram­ma­tique tel qu’on le con­nait aujourd’hui. Cela nous amène con­join­te­ment à explor­er de nou­veaux envi­ron­nements, et de nou­veaux con­textes de dif­fu­sion à tra­vers une approche inno­vante d’un point de vue tech­nologique et média.

Quels sont les résul­tats de cette cam­pagne ?

La cam­pagne s’est étalée sur 10 jours, au courant du mois de juin. Le dis­posi­tif pro­gram­ma­tique ren­du pos­si­ble par Adobe pour Carat et Free­wheel pour Medi­a­Trans­ports nous a per­mis d’activer près de 1500 écrans et génér­er 50 mil­lions d’occasions de voir. Aus­si, cela nous a per­mis de com­mu­ni­quer aux emplace­ments et heures les plus en affinité sur la cible des Mil­lenials, avec un impact sur les ventes qui est, à date, trop tôt pour être quan­tifié.

Adobe a-t-il des pro­jets de ce type dans les tuyaux ?

L’approche inno­vante de cette ini­tia­tive, con­stru­ite en parte­nar­i­at avec Carat et Medi­a­Trans­ports, nous a per­mis de capter l’attention du marché : nous avons eu de nom­breuses sol­lic­i­ta­tions depuis la dif­fu­sion du com­mu­niqué de presse.

Notre ambi­tion est de faire du pro­gram­ma­tique un stan­dard marché per­me­t­tant d’exécuter tout type de prise de cam­pagne média. Nous tra­vail­lons actuelle­ment sur d’autres pro­jets en lien avec la vidéo et l’audio – qui ont égale­ment un fort poten­tiel. Le marché y est très favor­able car ce sont des sup­ports déjà dig­i­tal­isés. A nous de le prou­ver !


Advertising
Adobe France

Posted on 17-07-2018


Rejoignez la discussion