Voyage au cœur de la transformation digitale : conjuguez l’humain et l’innovation

Social Drink Up

Pour débuter 2017, les Social Drink Up met­tent les femmes à l’honneur avec une édition spé­cial Women & Adobe. À cette occa­sion plusieurs inter­venantes sont venues partager leur vision et leur expéri­ence de femmes lead­ers qui ont con­tribué à trans­former leur entre­prise.

Com­ment s’inspirer des méth­odes qui marchent ? Quels sont les dif­férents mod­èles d’organisation, d’innovation et de stratégie cen­trés sur le client ? Quels sont les enseigne­ments de Femmes lead­ers de ‘Start up’ et de Grandes Entre­pris­es ?

Voici la thé­ma­tique de ce pre­mier Social Drink-up! de l’année.

 

 

 

Olivi­er Saint Léger ouvre cette treiz­ième édition avec un état des lieux de l’entreprenariat féminin, l’innovation et le man­age­ment en France. Il pour­suit son intro­duc­tion en inter­viewant Jacinthe BUSSON, co-fon­da­trice et COO de la start­up Kontestapp.com : Est-ce que l’innovation facilite le dia­logue intergénéra­tionnel ? Com­ment favoris­er et entretenir l’innovation au quo­ti­di­en ?

Jacinthe inter­vient quelques min­utes pour répon­dre à ces ques­tions qu’elle illus­tre avec une anec­dote d’un de ses amis par­ti tra­vailler au Japon :

 

Dès le pre­mier jour, le nou­veau col­lab­o­ra­teur (kōhai) est accom­pa­g­né tout le long de son par­cours pro­fes­sion­nel dans l’entreprise par un col­lab­o­ra­teur senior (Sen­pai). Ancrée dans la cul­ture japon­aise et appliquée dans le monde de l’entreprise, cette démarche s’inscrit dans l’ADN de la société pour que la cul­ture numérique, apportée par les jeunes recrues, et la cul­ture de l’entreprise, puis­sent cohab­iter et évoluer ensem­ble. Ce men­torat croisé améliore le tra­vail col­lab­o­ratif, assou­plit les rela­tions et favorise l’innovation au sein des équipes.”

 

La soirée con­tin­ue avec l’interview de Marie-Noëlle Jégo-Laveis­sière, Direc­trice Exéc­u­tive en charge de la divi­sion Inno­va­tion, Mar­ket­ing et Tech­nologique chez Orange par Christophe Marée, Senior Mar­ket­ing Man­ag­er — South­West Europe — Dig­i­tal Mar­ket­ing chez Adobe.

 

 

Marie-Noëlle explique d’emblée la pri­or­ité pour Orange : L’expérience client !

Cette expéri­ence passe par une rela­tion per­son­nelle, des ser­vices dif­féren­ciants et une trans­parence d’Orange envers leurs clients intergénéra­tionnels.

 

Au sein du Groupe, le man­age­ment des équipes a été revu pour que le fonc­tion­nement de base de l’entreprise soit en mode pro­jet, per­me­t­tant ain­si de faciliter les ini­tia­tives locales en interne. Par exem­ple, au cœur du départe­ment inno­va­tion, les équipes peu­vent s’autogérer sans avoir de man­ag­er « imposé » lorsque d’autres équipes, au con­traire,  choi­sis­sent délibéré­ment leur pro­pre respon­s­able. Une autre ini­tia­tive est en cours de mise en place : l’intrapreneuriat.

 

Marie-Noëlle ter­mine son inter­ven­tion par une courte présen­ta­tion de son par­cours pro­fes­sion­nel. Depuis son arrivée chez France Télé­com en 1996, ses dif­férents postes, son expéri­ence et son appé­tence sci­en­tifique lui ont per­mis de rap­procher les équipes mar­ket­ing et les équipes tech­nique et d’être aujourd’hui en charge de l’innovation, du mar­ket­ing et des tech­nolo­gies chez Orange.

 

Christophe laisse la place à Frédéric Fer­rer pour ani­mer la table ronde où plusieurs inter­venantes de chez Total, BlaBlaCar, Au Féminin… témoignent du man­age­ment et de l’innovation dans cha­cune de leurs entre­pris­es.

 

 

Juli­ette de Maupéou, Dig­i­tal Offi­cer Indus­try chez Total intro­duit cette table ronde en nous dévoilant son rôle : être un facil­i­ta­teur en interne. L’impact du dig­i­tal sur l’ensemble des proces­sus métiers est telle­ment impor­tant qu’elle doit aider les indus­triels à en béné­fici­er pour bris­er les silos et pro­mou­voir les équipes trans­vers­es.

 

Del­phine Groll, Com­mu­ni­ca­tions Direc­tor chez Groupe Au Féminin, nous explique son par­cours et la force de chez Au Féminin : être à l’écoute des util­isa­teurs pour créer et influ­encer l’innovation. A titre d’exemple, Del­phine évoque son expéri­ence d’Intrapreneuse au sein du Groupe pour le nou­veau ser­vice : Gre­tel

 

 

 

Régine Van­heems, auteur et direc­trice de l’Observatoire Cross-Canal et Com­merce Con­nec­té inter­vient pour évoquer les change­ments des modes de con­som­ma­tion et l’évolution sur ces dernières années : ”Le con­som­ma­teur a plus changé en 20 ans qu’en 20 siè­cles. Le vendeur est le grand oublié mais le dig­i­tal est en train de chang­er la donne sur ce pro­fil car le client souhait­ent remet­tre l’humain au cœur de la stratégie de demain.”

 

 

 

Lau­re Wag­n­er, Spokesper­son chez Blablacar, rebon­dit sur les pro­pos de Régine con­cer­nant l’importance de l’expérience dans le monde réel : “Nos util­isa­teurs passe peu de temps sur mobile face au temps passé dans les tra­jets de cov­oiturage. La rela­tion entre les pas­sagers et con­duc­teurs est très impor­tante pour qu’ils puis­sent renou­vel­er l’expérience de co-voiturage.” Lau­re pour­suit en évoquant la cul­ture d’entreprise de Blablacar : “Pour con­tin­uer l’innovation, il faut rester proche de notre com­mu­nauté et être inno­vant pour con­serv­er notre audi­ence.”

 

 

 

La soirée se ter­mine sur quelques ques­tions du pub­lic :

 

 

 

Com­ment con­va­in­cre des man­agers pour faire une trans­for­ma­tion dig­i­tal effi­cace­ment ?

Juli­ette inter­vient en pré­cisant qu’il n’y a pas de méth­ode mir­a­cle. Plusieurs ini­tia­tives sont pos­si­ble dont celle du men­torat croisé : les plus jeunes for­ment les man­agers séniors en One-to-One ce qui per­met une rela­tion plus ras­sur­ante et un appren­tis­sage plus rapi­de et per­son­nal­isé.

 

L’humain est-il un vrai vecteur d’innovation au sein de vos entre­pris­es ?

Lau­re : “Au sein de Blablacar nous util­isons de l’IA. Ces out­ils ne sont pas là pour réduire les Hommes mais amélior­er leur quo­ti­di­en”. Régine com­plète : “Les tech­nolo­gies libèrent l’humain des tâch­es chronophages pour lui don­ner du temps pour se focalis­er sur son exper­tise” et Del­phine con­clue cette ques­tion : “L’utilisateur finale créée l’innovation au sein de notre société et devrait être le cas pour l’ensemble des entre­pris­es”.

 

Le débat se pour­suit autour d’un cock­tail où cha­cun pou­vait échang­er informelle­ment sur les sujets évoqués tout le long de ce spé­cial Social Drink-up!

Retrou­vez ci-dessous le lives­ketch de l’événement et le compte-ren­du vidéo :


Social Drink Up
Kontest

Posted on 08-02-2017


Rejoignez la discussion