Tour d’horizon des campagnes PLA pour les retailers français

Advertising

Alors que la sai­son des sol­des se ter­mine, voyons briève­ment quel a été l’impact des cam­pagnes PLA en ter­mes de référence­ment payant pour les retail­ers français.
Prenons un échan­til­lon de clients retail­ers d’Adobe Media Opti­miz­er. Nous con­sta­tons que le 8 jan­vi­er 2014, date du début des sol­des, les cam­pagnes PLA ont con­nu une plus grande pro­gres­sion en ter­mes de taux de clic que les cam­pagnes non PLA. Entre le 7 et le 8 jan­vi­er 2014, les cam­pagnes PLA ont enreg­istré une aug­men­ta­tion de 43 % du taux de clic, alors qu’elle n’a été que de 32 % pour les cam­pagnes non PLA. Mal­gré tout, la ten­dance générale du taux de clic pour les cam­pagnes PLA est beau­coup plus sta­ble que celle des cam­pagnes non PLA. De plus, le taux de clic des cam­pagnes PLA demeure plus élevé.

CTR

Le CPC varie large­ment d’un retail­er à l’autre, mais la ten­dance glob­ale est illus­trée ci-dessous.  Un pic impor­tant a été enreg­istré le 8 jan­vi­er 2014.  Glob­ale­ment, le CPC a aug­men­té de 220 % pour les cam­pagnes non PLA con­tre 120 % pour les cam­pagnes PLA.  Il est impor­tant de soulign­er la ten­dance rel­a­tive­ment sta­ble du CPC des cam­pagnes PLA.

CPC

Depuis novem­bre 2013, les dépens­es pub­lic­i­taires reflè­tent égale­ment le com­porte­ment d’achat des con­som­ma­teurs.  Il y a eu un léger pic avant Noël, au moment où les clients ont acheté les cadeaux de Noël.  Ensuite, après Noël, les con­som­ma­teurs ont anticipé et atten­du les sol­des de jan­vi­er, d’où une péri­ode de faible demande.  Et le 8 jan­vi­er 2014, c’est l’explosion !  Les recherch­es en ligne se sont envolées, les clients étant à l’affût des meilleures affaires.  Les dépens­es pub­lic­i­taires enreg­istrées ce jour‑là ont été dix fois supérieures à celles de la veille.

Coûts

Il est intéres­sant de not­er que la part des dépens­es des cam­pagnes PLA a chuté ce jour‑là et seule­ment ce jour‑là.   Le graphique ci-dessous le mon­tre : le 8 jan­vi­er, la part des dépens­es pub­lic­i­taires des cam­pagnes PLA a bais­sé pour attein­dre 14 %, con­tre 20–25 % pen­dant les sept jours qui ont précédé et suivi cette date.  Cela peut s’expliquer par le fait que les clients savaient exacte­ment ce qu’ils voulaient et n’avaient pas besoin des annonces PLA pour leur sug­gér­er dif­férentes options.  Autre rai­son prob­a­ble, l’espace occupé par les annonces PLA était lim­ité, de par leur nature même, ce qui a naturelle­ment freiné les dépens­es pub­lic­i­taires en cam­pagnes PLA mal­gré la forte demande.

part de depenses PLA

À par­tir des ten­dances observées depuis trois mois, nous pou­vons voir que les cam­pagnes PLA et non PLA agis­sent dif­férem­ment même si ce sont toutes deux des cam­pagnes de référence­ment payant.  Cepen­dant, il est impor­tant de tenir compte de ce fac­teur dans l’analyse des don­nées de vos cam­pagnes de référence­ment.  Les ten­dances vari­ent énor­mé­ment d’un annon­ceur à l’autre. Donc, en plus de pren­dre en compte les don­nées ci-dessus, je vous recom­mande de vous référ­er à votre pro­pre analyse pour déter­min­er quelle stratégie est la plus per­ti­nente pour vous.  J’espère que vous avez démar­ré l’année en beauté et je vous souhaite encore plus de suc­cès en 2014 !

Auteur : Dr. Wing Yee Lee (Senior Man­ag­er, Busi­ness Ana­lyt­ics, Adobe)

Pour en savoir plus : Google Draws In Mar­keters With Prod­uct List­ing Ads, Says ADI

 


Advertising

Posted on 01-31-2014


Join the discussion